Récits
Offerte à un inconnu par mon Maître
il y a 12 heures

Une expérience BDSM sexe pour une soumise non libertine

Il m’avait parlée plusieurs fois de cette expérience de soumise sexuelle lors de nos jeux BDSM orienté sexe. Lors de nos petits délires, il me bandait les yeux, m’attachait bras et jambes en croix sur le lit, « bien offerte » comme Maître se plaisait à le dire. Lors de ces jeux, il me parlait en me disant qu’il avait invité le voisin, un ami et même l’équipe de foot. Comme je devinais ses scénarios, parfois assez poussés, je parvenais à fantasmer et prendre du plaisir. Mes jouissances étaient parfois très fortes. Et puis un jour, il m’a proposée de le faire une fois en vrai ! Comme nous ne sommes pas libertins, jouer avec d’autres personnes ne nous pose aucun problème, mais sans pénétration. Un jour, j’ai fini par me demander ce que cela me ferait si j’acceptais un scénario où je serai soumise sexuelle avec un autre homme. Le problème avec les fantasmes, c’est la tentation d’y succomber... Je ne vais pas épiloguer sur nos discussions, pour résumer, disons qu’il a su me conva...
Un plan trop hard pour une soumise
il y a 5 jours

Karine et son Maître sont de gros coquins. Ils aiment les scénarios bien ficelés, des plans culs organisés comme si elle était esclave sexuelle, ou des plans du type enlèvement et jeux sadiques.

Karine et son Maître sont de gros coquins. Ils aiment les scénarios bien ficelés, des plans culs organisés comme si elle était esclave sexuelle, ou des plans du type enlèvement et jeux sadiques. Après chaque scénario, ils se retrouvent sous la couette pour faire l’amour tout simplement. Jack aime sa femme comme un fou mais lorsqu’il domine, il ne plaisante pas et peut être très hard autant sur le plan psychologique que physique. Cet amour et ces passions pour le BDSM sont réciproques, Karine ne pourrait pas pratiquer avec un « mémaitre », il lui faut du hard pour s’envoler. Elle exécute sans discussion et avec beaucoup d’excitation toutes les missions qu’il lui donne par texto. La semaine dernière, elle devait s’entraver seule dans le jardin avec un ice-timer contenant les clés de ses menottes par sécurité. Cagoulée et menottée à la charrue de décoration dans le gazon, elle attendait nue et fesses en l’air que son Maître arrive. Avec une barre d’écartement posée à ses chevilles, el...
Lettre d'amour d'une soumise implorant le pardon de son Maître
il y a 1 semaine

Les confidences érotiques à cœur ouvert d’une soumise dans l’âme

Maître, je me suis découverte Vous craignant, Vous détestant, Vous aimant, et voulant crier et me mesurer à Vous. Alors je veux Vous enlacer, je Vous sais juste, je veux sentir votre étreinte et me protéger des monstres. Je me suis ouverte un peu plus dans cette fin de semaine cela a été fort parfois, mais cela révèle l'intensité de l'émotion que j'ai ressentie. J'aime ma vie. je veux plus encore . j'aimerais Vous avoir comme guide et aller plus loin dans la perfection. Je veux arriver à l'étape de Claudia dans « Le Feuilleton d'Endroit du marché ». Elle que je veux imiter, je sais qu'elle a du caractère , et je peux apprécier comment son caractère a évolué , d'une personne fragile timide à une femme assurée forte. Les compétences qu'elle a apprises ont été si polies que dans la fin elle était l'esclave parfaite et soumise. Comme je Vous l'ai déjà dit avant je luttais avec la femme, l'esclave, et la soumise que je suis. Elles sont si entrelacées dans mon esprit. j'avais des prob...
Une fleur en enfer 1
il y a 2 semaines

Voici le début de l'histoire de domination entre Charles, dom et violette, la sienne.

Vous connaissez ce genre de collègue ? Ce genre de collègue qu'on a pas envie de voir devant son bureau mais sous le notre. Beaucoup d'homme et de femmes fantasment sur leurs collègues, souvent des désirs jamais avoués ou réalisés pour moults raisons. Je ne fais pas exception à la règle. Dès mon premier stage en entreprise, lorsque j'avais 15 ans. Il y a donc un bon petit paquet d'années. C'était une petite entreprise. La directrice, proche de la retraite, avait encore de beaux atouts pour réveiller n'importe quels désirs masculins. Surtout celui d'un ado qui venait de se découvrir un nouveau membre. Mais son caractère n'était pas tendre. Elle ne faisait que crier sur le peu d'employés qu'il y avait à la moindre erreur ou si elle trouvait le temps trop long. Malgré mon rôle d'observation je n'ai pas fait exception et j'ai reçu beaucoup de remarques colériques. Elle trouvait les jeunes travailleurs ridicules et incompétents. Les étudiants aussi d'ailleurs depuis que les pun...
Contempler une soumise intégrale
il y a 2 semaines

Grâce à une connaissance je découvre jusquoù il est possible de se soumettre.

Contempler une soumise intégrale imaginer La projection home-cinéma entre amis est terminée, chacun s'installe au salon ou dans le jardin de chez Georges. A l'exception de Célia qui s'est engouffrée dans le sous sol après que notre hôte lui ait livré quelques mots. Elle remonte avec des légumes qu'elle s'évertue à éplucher ; j'ai aperçu cela avec un certain étonnement. Georges calme et affable est probablement l'aîné de la petite troupe, apprécié de tous. Moi Hervé, j'ai 9 ans de moins que lui et bien qu'il me considère un peu comme ami je ne me "situe" jamais à son niveau. À l'inverse Célia reste toujours discrète et active, sans recherche particulière de contact avec autrui. Et est ma cadette de 6ans. J'ai connaissance de récréations Dominant/soumise entre eux deux, Georges ayant de nombreuses années de BDSM derrière lui. Notant que je regarde Célia œuvrer il m'invite à entrer dans la cuisine et ferme la porte.   - "Elle travaille pour moi, avance la préparation du dîner de...
Les confessions d’une jeune soumise
il y a 2 semaines

Il sait tirer profit de ma soumission tout en me faisant jouir en répondant à mes fantasmes secrets

Dans ma vie sexuelle, je me définis comme soumise. J’aime me faire dominer par les hommes. Me faire donner des ordres, me faire brusquer, humilier, répondre à toutes les exigences de mon maître. Cela me fait énormément mouiller et jouir. C’est assumé et j’en tire une grande f o r c e . En ce moment, celui qui me domine est un type de 50 ans. J’en ai moi-même 22 et ce rapport d’autorité symbolique ne fait qu’entretenir le fantasme. C’est quelqu’un de très attentionné, qui sait se montrer rude quand il le faut. Il me fait régulièrement subir des sévices de toutes sortes, avec mon consentement bien sûr. Cordes, fouet, martinet, frustration, attachage, insultes susurrées à mon oreille… Cela peut paraître étrange pour les non-initiés, mais le fait de se soumettre à un homme dominant est un délice qui vous fait entrer dans une autre dimension. Pendant nos sessions, le temps s’arrête et je me dissous dans l’alternance des claques et des caresses, des mots durs et des phrases douces pour...
Un Duo brûlant
il y a 4 semaines

Suivre une envie, mélanger les désirs, les plaisirs et laisser l'eau emporter tout sur son passage

Je transpire à grosses gouttes, je sors d'une "petite séance d'éducation" assez intense... Et puis aussi d'un petit tête à tête avec moi-même... Il fait au moins 40 degrés ici, ou bien cela vient de l'intérieur, j'ai chaud .. très chaud. Il est temps de prendre une douche. Il me prévient de faire attention au rideau qui ne tient apparemment plus très bien...ajoutant nonchalamment que si par ailleurs je le faisais tomber je recevrai la canne. C'est troublant cette hésitation, dans un premier temps je me dis que dans ce cas je ne le toucherai même pas et puis je pose mon regard sur ce rideau et si...? Je m'égare, je règle la lumière sur une ambiance tamisée et je lance ma playlist du moment qui me donne envie de jouer. Je tire avec précaution sur le rideau, tout se passe sans accro. Je laisse l'eau couler doucement profitant de ce petit moment de répit, augmentant progressivement la température. C'est fou comme j'adore ce moment, je gémis doucement lorsque l'eau brûlante coule...
Le cadeau surprise d’une soumise
il y a 1 mois

La surprise fut double

Jennifer voulait faire la surprise à son mari lorsqu'il rentrait du travail à 18h... Elle s'est déshabillée et a enfilé ses bas, ses talons, son soutien-gorge et sa culotte. Puis elle a enfilé des menottes en cuir aux chevilles et les a verrouillées ensemble et à un anneau dans le sol. Baissant les yeux, elle décida de faire glisser sa culotte et de dégrafer son soutien-gorge. Elle a également mis des menottes en cuir aux poignets et, après s'être assurée que son bandeau et son bâillon étaient bien en place, elle a relié ses menottes à la poutre au-dessus de la tête et a cliqué sur la serrure. Au début, elle restait juste là. Sa respiration commença à s'accélérer et elle commença à s'agiter d'avant en arrière sur ses talons. Tournant ses poignets au-dessus d'elle, elle commença à tirer sur ses menottes. Elle commença à gémir légèrement alors que ses luttes s'avéraient inutiles. Bientôt, elle était en mode torsion alors qu'elle combattait les menottes et les serrures. Ses gémis...
C’était un soir de grande détresse
il y a 2 mois

Une ABDL adepte de la fessée se livre à un inconnu un soir de déprime

C’était un soir de grande détresse, j’avais trop bu, boire pour oublier, quand je suis montée sur Fessestivites pour trouver un compagnon de vie, de jeux, une personne me permettant de vivre mes délires. Je cherchais un vieux de 40 ans minimum, un mec plus censé que mes deux dernières rencontres avec des mecs de mon âge. Pardon, je ne me suis pas présentée. J’ai 27 ans et toutes mes dents, je suis soumise, DL et oui j’aime faire pipi dans la couche depuis que j’ai été obligée d’en mettre suite à un petit souci de santé, aujourd’hui presque résolu. La première fois que j’en ai mis, j’avais honte, j’ai détesté ça. Et puis j’ai apprécié le confort qu’elle m’offrait, la douche chaleur de l’urine se répandant contre mon intimité. Soumise au lit plus que dans le SM, j’aime être attachée et obligée de faire des choses que je trouverai moins amusantes si je n’était pas attachée. La fessée j’aime aussi beaucoup, plus pour la honte d’être couchée et punie, fesses en l’air sur les genoux d...
Le vendredi sein
il y a 3 mois

Plaisir de l’abandon d’une soumise qui découvre

Fin 2013, je me suis inscrite sur un site internet afin de faire des rencontres car, divorcée. J’étais en manque de tendresse et de sexe. Je suis tombée sur un homme, toi mon cœur, qui sortait du lot. Nous avons longuement échangé sur nos envies et tu m’as précisé que tu aimais particulièrement diriger et dominer en douceur, sans aucune v i o l ence. Tu aimais les jeux de soumission. Et puis un jour, nous nous sommes rencontrés et nous avons passé un moment tendre. Très en douceur, tu as commencé à me faire découvrir ce monde. Des menottes, un bandeau sur les yeux, des caresses différentes sur mes seins avec tes mains ou des objets que je ne voyais jamais. Sein et Rosebud Un après-midi, tu m’as bandé les yeux, posé un rosebud dans mon petit trou et emmenée en voiture je ne savais où. Nous avons roulé 15 ou 20 minutes, puis tu m’as fait descendre. Où étions-nous ? Je ne savais pas, j’avais toujours les yeux bandés. Tu m’as enlevé mon chemisier, mon soutien-gorge puis tu as remont...
Sadique et pervers rencontre une soumise maso
il y a 3 mois

Quand deux êtres de ce type font une rencontre BDSM cela ne peut qu’être chaud.

SP, Sadique et Pervers dans le texte, est un Maître attentif, respectueux mais extrêmement gourmand des plaisirs de la vie. Le BDSM et le sexe compte autant pour lui que de manger., c’est dire.... Moi c’est Karine, j’ai 27 ans, physiquement je me trouve pas trop mal, disons que les hommes ne détournent pas leurs yeux lorsqu’ils me voient et que, parfois, ils me regardent ailleurs que dans les seins. Lorsque j’ai rencontré SP, ce fut le coup de foudre, la communion totale des sens et du BDSM. J’ai de suite senti qu’avec lui, je pourrai vivre ma soumission à 100 % mais aussi mes penchants masochistes. Lors de cette rencontre BDSM organisée par Fessestivites, il était seul et moi, je m’étais faite « planter » par un mémaître. La tante du cousin, de son demi-frère, vivant dans le nord de la France l’avait retenu.... pour des funérailles gérées, je suppose, par sa main droite devant un écran sans jamais passer au réel... Lors de cette rencontre j’ai, malencontreusement, renversé...
Sadique et pervers rencontre une soumise maso 2
il y a 3 mois

La suite de l'histoire sera en gratuit puisque vous avez mis des commentaires.

CHAPITRE deux A ce fameux ballon de baudruche il a attaché un bout de ficelle à rôti avant de fixer une pince à linge à l’autre extrémité de la ficelle. Il s’est accroupi derrière moi toujours penchée en avant sur la table pour farfouiller ma tendre intimité et faire émerger mon clitoris. Après lui avoir fait quelques caresses, il y a fixé la pince à linge derrière le clito étiré. Lorsque j’ai crié, il m’a simplement répondue que j’allais m’y habituer et que ce n’était que le début de ma punition. Il m’a dit d’attendre parce qu’il fallait qu’il aille au garage. Il m’a, à nouveau abandonnée à mes questionnements avec en prime la douleur générée par mon clito pincé, A son retour, j’ai pu voir qu’il avait apporté le ventilateur. J’en ai déduis qu’il allait me fesser si fortement que nous en aurions besoin. Non, non, il a fait pire ! Il a branché le ventilateur posé sur le sol. Et là j’ai compris ma douleur et que ma punition allait être rude. En effet, le ballon propulsé sous la t...
Publicité en cours de chargement