Piégée en selfbondage elle devient le jouet de son amie

Catégories : Rencontres BDSM Selfbondage auto bondage
il y a 6 ans

Laurie est en vacances chez des amis très branchés BDSM et shibari. Elle se prépare pour une soirée en club où elle se rendra juste pour découvrir ce qu’il s’y passe, elle n’est ni soumise ni maso, juste un peu coquine. S’habiller et mettre un corset prêté par son amie, titille ses sens et lui donne quelques envies. Profitant de leur absence, Laurie s’amuse un peu dans leur salle de jeu. N’étant pas très renseignée sur les pratiques, elle se limite à poser des menottes à ses poignets qu’elle fixe à un anneau de suspension. Pendant quelques minutes, elle s’imagine entre les mains d’un apollon décidé à lui faire de très agréables misères....

Le problème survient lorsqu’elle essaye de se libérer, la clé des menottes lui échappe des mains et tombe sur le sol. Malgré toutes les contorsions, elle ne parvient pas à récupérer cette maudite clé. Laurie ne s’affole pas, elle sera juste très gênée lorsqu’ils rentreront.

Deux heures plus tard, le bruit de la porte d’entrée la rassure, sa libération est proche. Honteuse elle appelle à l’aide mais son amie trouve la situation très amusante et, au lieu de la libérer s’amuse de la situation. Avec un magic wand massager qu’elle passe entre les cuisses de Laurie, elle l’excite en titillant l’ergot sensible protégé par un simple rempart de tissu. Titiller ne signifie pas forcément faire jouir ! A chaque fois que la jouissance approche, son amie retire le magic wand massager.

  • Fait moi jouir ou libère-moi salope, je n’en peux plus !

  • Te rends-tu compte que tu viens d’insulter ta libératrice ?

  • Aller déconne pas, libère-moi s’il te plait.

  • Non, pour la peine, je vais te laisser méditer encore un peu jusqu’à que Paul arrive !

Pour lui imposer une posture punitive, son amie passe une chaîne autour de la taille de Laurie et la fixe à un des anneaux vissés dans le sol. Si jusqu’à présent, Laurie pouvait se lever pour soulager ses genoux, elle n’en a plus la possibilité ce qui va rendre son attente douloureuse et encore plus gênante quand Paul arrivera.....

Cette ressource n'a pas encore été commentée.
Publicité en cours de chargement