Tableau de bord
23241 membres
5027 histoires
171579 photos
13280 vidéos


Gratuit payant rencontres

Fessestivites gratuit ou payant ? Les deux ! AVEC INSCRIPTION SIMPLE Discussion possible en MP avec 1 membre par jour (voir plus bas pourquoi) Lecture gratuite d’une grande partie des histoires (Sauf le hard ou trop rude / sexe) Accès aux photos et 5 vidéos par jour (Pas de hard ou trop rude ) Accès interdit aux photos et vidéos des membres --> ne désirant pas partager avec tout interne...

Pour faire une famille recomposée il faut redémarrer une vie de couple. Quelques conseils

Introduire un homme dans votre maison est à la fois difficile et inquiétant. La peur du jugement et la peur de les faire souffrir en leur faisant vivre une éventuelle nouvelle séparation, est un sérieux blocage. Et pourtant, vous avez aussi le droit d’avoir une vie privée, une vie de femme ! NOS CONSEILS Préparer le terrain ou pas ? Les deux options sont possibles mais attention ! Vos enfants risq...

Réseau de rencontres sérieux

Tout est dit sur l'image. Ici vous ne vous ferez pas hameçonner ! Il n'y a pas de robot pour vous trouvez 10 filles célibataires en manque et comme par hasard dans votre rue ! Si vous subissez du racolage, signalez un abus, nous nous occuperons de son cas ! POUR VOTRE SECURITE Les entrées et le site sont surveillés. Fessestivites vire entre 3 et 6 profils par jour. Cela inclue les faux profils, l...


Dernières publications

La féminisation imposée par une Maîtresse fait une Sissy
il y a 10 heures

Quand une rencontre BDSM orientée féminisation débouche sur une vie de rêve avec des rebondissements parfois hard.

Je ne suis pas gay, tout au plus bisexuel, mais la féminisation imposée par une Maîtresse a toujours été quelque chose qui m’excite. Je me suis évidement commandé quelques vêtements féminins sur la boutique des coquins, pour réaliser partiellement mes fantasmes en solitaire avec le « manche » à la main. Au plus je regardais des vidéos et photos de Petticoat et de sissy ou travestis sur Fessestivites, au plus mes envies de féminisation grandissaient. Le profil de Dame Camélia sur le site attira mon attention, j’ai osé la contacter. Au fil des échanges, elle a su m’emmener à dévoiler mes fantasmes, comme ils étaient toujours présentés avec respect et sans rien imposer, quelque chose en moi a du l’interpeller. Si bien qu’un soir, elle m’a invité à une soirée privée chez elle. Le jour J, j’ai bien failli ne pas y aller, tant j’avais peur de rencontrer une Maîtresse. Prenant mon courage à deux mains, j’ai osé et ce soir là, ma vie a changé en tous points. La soirée privée a été annul...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 49 : Hurlements intérieurs
il y a 13 heures

La qualité d’un engrenage ne se teste réellement qu’au-delà de son couple maximal d’utilisation.

Chapitre 49 : Hurlements intérieurs Elle frappa cette fois de toutes ses forces, me faisant lâcher mon premier cri, mais surtout brisant sa canne en deux qui en couvrit le bruit. Je sentis même une écharde m’entrer dans la cuisse. Les trois maîtresses se regardèrent, en tous cas, je ne pouvais confirmer que pour les deux qui me faisaient face. Cela ne devait pas s’être produit auparavant, à la vue de leur air consterné. - Que dois-je faire ? me demanda Maîtresse Diane, se reprenant. - Prendre une canne plus épaisse, maîtresse, lui répondis-je avec arrogance. - Oui, et quoi d’autre ? Je réfléchis deux secondes. - Reprendre le compte à zéro, lui offris-je. Il serait malséant qu’un vice de matériel ne vous octroie que deux demi-séries, récitai-je en articulant chaque syllabe. - Ton soumis est merveilleux, dit-elle en tapant à nouveau dans ses mains. Elle me massa à nouveau le fessier endolori de sa main libre. - Faut que tu le partages, ajouta-t-elle, me conv...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 48 : Sadisme
il y a 1 jour

Un engrenage résistant acceptera d’être stimulé hors de ses limites, tant que cela ne dure pas trop longtemps

Chapitre 48 : Sadisme Ladyscar ne voulait pas être en reste et, pour ces cinq derniers coups, elle revint de l’étagère d’exposition avec un câble électrique. Maîtresse Diane, regardant coup sur coup le câble et le fouet, regrettait déjà son choix qu’elle jugeait probablement un peu conventionnel ou pas assez sadique. - Pour Nathan, dit Lady Christine, cinq coups de canne à l’arrière des cuisses et les cinq coups de câble sur le ventre. - Pour Ben, ajouta Maîtresse Diane, il recevra les cinq coups de fouets sur le dos et ceux des câbles sur les fesses. - Pour mon soumis, poursuivit Ladyscar, le fouet dans le dos également, et les coups de canne à l’arrière des cuisses. Au vu du jeu de cartes des emplacements d’anatomie humaine, comprenant plusieurs lieus dans les zones génitales, je soupçonnais que nos maîtresses tenaient secrètement à nous. Elles décidèrent ensuite de procéder soumis par soumis, plutôt que maîtresse par maîtresse et comme ma position convenait toujours a...

Derniers sujets forums

Dernière intervention


Les devoirs de Anna
11 message(s).

(il y a 10 heures)


Le masque ou Loup
2 message(s).

(il y a 10 heures)


Publicité en cours de chargement