Récits
UNE VISITE AU CHATEAU
il y a 1 jour

Plus de Bondage s'il vous plait !!!!

Je suis entré dans le château et j'ai été émerveillé. L'extérieur ne ressemblait pas à un château. C'était innocent. Cela ressemblait à n'importe quelle autre habitation. Mais en entrant par la porte d'entrée, cela semblait toujours sans prétention. Deux ou trois marches plus haut, l'atmosphère devenait pesante. À chaque pas, des images de fantaisie, de désir, d'histoire et de rêves. Au deuxième palier, une collection d'objets métalliques qui pourraient retenir un éléphant. De lourdes attaches en acier. Inévitables. Glaçantes. Mais j'étais là pour donner des conseils. J'étais là pour aider Amanda Wildefyre, la légendaire Domme et propriétaire du Château Diabolica, avec une partie de mon expertise. Comme je sais qu'elle est très exigeante avec les gens qui entrent dans son espace, je lui ai demandé si j'étais habillée correctement. Elle m'a dit que je pouvais enfiler quelque chose de plus confortable et semblait avoir un œil sur ma combinaison violette brillante. Je l'ai enf...
Transformation en jouet de latex
il y a 1 jour

comment une femme transforme son soumis en jouet

Elle m'a fait entrer. Cagoulée. Aveugle. Bâillonnée. Les écouteurs diffusant de la musique métal. Mes mains étaient déjà attachées dans des gants de bondage, donc je ne pouvais pas avoir le sens du toucher. Mon collier de maintien était tiré par la laisse qu'elle avait attachée. Et alors que j'étais allongée sur une table, je pouvais sentir des sangles se resserrer autour de moi. Chacune d'elles tirait fort. Elle était presque violente dans sa façon de tirer. Elle décida que chaque sangle avait besoin d'être tirée de plus sans pitié . J'ai remarqué une sensation de cliquetis sur chaque sangle. Puis, à travers ma capuche, j'ai entendu des chaînes et j'ai senti qu'elles s'attachaient aux sangles. Juste comme ça, la table est sortie de sous moi et j'ai été suspendue. C'était comme flotter. Pas inconfortable. Serré. Inévitable. La musique s'arrêta. J'entendis sa voix. « Je n'ai même pas encore décidé ce que je vais faire de toi, alors tu peux attendre... Comme si tu avais le...
un apres midi de bondage en latex
il y a 1 jour

entierement latéxé comme un objet de plaisir

Vous m'aviez donné vos mensurations et j'avais commandé l'article spécialement. J'avais oublié que je vous avais également donné mes mensurations, mais vous me le rappelleriez bientôt. Je vous ai envoyé un colis environ une semaine avant de venir. Quand je suis arrivé, tu m’as demandé : « Êtes-vous sûr que je voulais faire ça ? » J'ai simplement dit : « Oui, j'en ai toujours rêvé. » Tu as dit : « Souviens-toi juste que je suis très, très mouillée et que je gicle beaucoup et je veux dire BEAUCOUP. Deuxièmement, une fois que nous commençons, nous sommes tous les deux enfermés jusqu'à ce que la glace autour de la clé fonde. Troisièmement, j'ai lu tes écrits sur tes fantasmes et je vais en réaliser un autre pour toi, une enceinte entièrement en caoutchouc. » « Que veux-tu dire ? » demandai-je. Vous avez dit : « J’ai d’autres articles en plus de ceux que vous m’avez envoyés. N’oubliez pas que vous m’avez également envoyé vos mensurations. Si vous voulez porter ce que vous m’a...
SelfBondgage Cagoulé bien serré
il y a 3 jours

Un selfbondage sur le lit ou pour se libéré il faut trouvé les clé à l'aveugle tout en ayant une ceinture de chasteté

Bonjour à tous, Adepte du selfbondage depuis longtemps, je viens de découvrir ce site ou l'on peut partager ses aventures et je dois dire que l'idée me plait très fort. Je m'excuse d'avance je suis un peu stressé et certains trouveront ça un peu basique. Soit voici mon petit scénario que je fais à chaque fois que ma femme est partie travailler. Premièrement je me mets complètement nu, et je m'insère un plug anal, ensuite, je mets un corset en plastique, j'adore la sensation du plastique sur mon corps et de me sentir serrer comme ça. Par dessus je mets une ceinture de chasteté complète comme cela mon plug ne peut pas s'enfuir et je n'ai plus accès à mon sexe, une fois bloqué je jette la clé quelques part dans la maison. Une fois ceci fais, je remonte dans la chambre et j'attache une chaîne au pied de mon lit qui ira pour mon collier en cuir. Avec une corde, j'attache bien solidement ma paire de menottes à ma ceinture de chasteté afin que, une fois menotté je ne puisse plus...
4 Façons d' être une bonne Sissy
il y a 4 jours

quelle sissy vous rêvez d être?

Vous vous dites parfois : « Je veux être une sissy ! » mais vous ne savez pas vraiment ce que cela signifie pour vous ? Eh bien, vous n'êtes pas seule. De nombreuses personnes ressentent le désir d'explorer leur côté féminin et d'assumer leur identité de sissy. Mais pour adopter pleinement ce style de vie, vous devez avoir des attentes réalistes quant à ce que vous pouvez accomplir, en tenant compte des limites de votre vie quotidienne. Commencez par vous poser quelques questions : Voulez-vous être une sissy 24h/24 et 7j/7 ou juste de temps en temps ? Dans quelle mesure votre vie serait-elle affectée si votre secret était dévoilé ? Est-ce que c'est juste un penchant pour toi ? La féminité te correspond davantage ? Quelle importance accordez-vous au fait d’être « passable » ? Pour les besoins de cet article, distinguons quatre principaux « modes sissy » auxquels vous pouvez aspirer. -1) Une tapette de temps en temps Votre vie quotidienne en tant qu’homme ne semble pas ê...
Entrée 02 : Dualité des sens
il y a 5 jours

Deuxième entrée de mon journal de soumission et ma première séance avec ma maîtresse R. Tout est réel bien qu'un peu résumé.

La lumière dansait sur les murs comme le ballet d’une flamme de bougie vacillante. Plongée dans la pseudo-obscurité rougeâtre imposé par le lustre, je faisais bouger les pièces de l’échiquier pour parfaire mon Gambit Dame. Les pièces prenaient leur emplacement de façon répétée comme pouvait le faire des acteurs de théâtre. Le temps se perdait dans un flot aussi grand que l’insolence qui grandissait en moi. Mes yeux se posèrent rapidement sur la porte fermée après que l’ordinateur m’ait fessé d’un échec et mat difficile à digérer. Soit… Cela faisait quarante minutes qu’elle attendait dehors… Elle était bien plus disciplinée que je ne l’étais. « Je viendrais te chercher quand je serais prête » lui avais-je dit plus tôt. Je l’avais plongé plusieurs fois dans l’obscurité pour la faire réagir, mais jamais elle n’avait franchi la porte de la chambre. J’avais même par moments laissé échappé quelques mécontentements quand je perdais bêtement des pièces, et j’avais même monté le son… Rien…...
La prof de sport donne des fessées suite et fin
il y a 5 jours

Fessées sportives 2 DSL j'avais oublié de poster la suite

La fillette sursauta comme après avoir reçu une piqûre de guêpe. Elle tourna timidement la tête vers le professeur dont l’expression ne laissait aucune place au doute. Gémissante, elle se dirigea à tous petits pas vers la main qui lui faisait signe et se trouva saisie et tirée en avant par le poignet pour finir par basculer sur les cuisses de l’éducatrice. Elle ressentait d’autant plus fortement sa nudité dans cette posture infamante, espérant que le châtiment tombât vite pour abréger son embarras. Elle fut vite déçue en sentant la dextre de Mme Ponier posée sur son séant et ne bougeant pas. La sensation, neutre en elle-même, lui faisait ressentir dans tout le corps les stimuli de l’appréhension. - Tournez-vous toutes les autres et regardez-moi ! Quand je dis quelque chose, j’entends que vous m’écoutiez avec la plus grande attention, que vous enregistriez le message et que vous l’appliquiez. Natacha n’a pas cru bon de le faire et, en conséquence, a oublié ses affaires. Que sa puniti...
Les Malheurs de Sandrine: 2
il y a 1 semaine

Sandrine travestit son soumis.

Le lendemain Chris avait du mal à se concentrer sur son travail. Il ne pensait qu’à Sandrine et à leur rencontre. La nuit il rêvait d’elle. Jamais une semaine ne luit paraissait aussi longue. Finalement arriva le jour J. Il se rasa de près, prit une bouteille de bon whisky, embrassa sa cousine et s’apprêtait à sortir. - C’est une blonde ou une brune ? lui demanda sa cousine. - Hein ? - Je sais bien que tu vas chez une fille. - N’importe quoi ! - Amuse-toi bien. - Merci. La ville n’étant pas très grande, Chris décida de se rendre chez sa Féminisatrice à pieds pour pouvoir boire de l’alcool. Ponctuellement il sonna chez elle. - Salut, comment tu vas ? elle portait une longue robe noire, se fit un smokey eye et maquilla sa bouche en rouge vif. Les ongles aux mains arborait la même couleur que sa bouche sublime et ceux de pieds étaient vernis en noir. - Bonjour, Madame, vous êtes divine, il s’agenouilla devant elle et embrassa ses mains. - Tu m’flattes, tu sais ? Qu’est-ce qui m’...
Les Malheurs de Sandrine.
il y a 1 semaine

Une femme trompée rencontre un jeune homme et le travestit.

Sandrine entama un nouveau paquet de mouchoirs. Elle passait son après-midi à pleurer. Après trois longues semaines passées à s’occuper de sa mère malade, elle apprit que son mari la trompait. C’est en rentrant chez elle qu’elle le surprit dans leur lit conjugal avec une autre. L’autre n'était pas moins surprise, elle croyait qu’elle habitait chez un célibataire, et oui elle s'installa déjà chez Sandrine pendant son absence. Folle de rage, elle les vira dehors. Sa voix, son regard et sa face exprimait une rage si forte, si sauvage et si incontrôlable que les tourtereaux n'osaient pas protester. Une fois l’adrénaline retombée elle commença à mettre les affaires de son con de mari ainsi que de sa salope dans des sacs poubelle. En sortant toutes ces choses une paire de menottes tomba par terre. Un court instant elle se rappela les moments coquins passés avec son mari, mais elle avait conscience que c’était fini. Fatiguée elle fit rapidement sa toilette et alla se coucher. Le lendemain...
8- La fin d’un week-end spécial
il y a 1 semaine

Voici la suite de ce récits qui est sortie tout droit de mon imagination. Ceci marque la fin de son week-end, mais c’est loin d’être la fin de la découverte :) Bonne lecture et n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me donner vos avis

Une fois séché, je franchis la porte pour rejoindre mon maître,c’est plutôt curieux mais je suis gêné de me retrouver totalement nu devant lui. Je vais me coucher sur la table comme il me l’a demandé. Il approche et me montre la cage de chasteté. Mr x: « je vais te remettre la cage, comme la fois précédente elle sera fermé avec un cadenas en plastique numéroté. » Alors qu’il me pose la cage . Je suis inquiet, la première tentative n’avait pas été très concluante. Si encore je savais quand nous allions a nouveau nous rencontrer.De toute façon je n’ai pas d’autre choix. La cage est posée sans aucuns soucis , l’eau froide de la douche y est pour beaucoup. Le petit click du cadenas en plastique , me procure une sensation étrange, je ne peux plus faire machine arrière. Mon sexe est encagé, et je ne sais pas pour combien de temps. Mr X : « C’est un tube plus étroit, cela devrait la rendre plus confortable, surtout la nuit. » Je lève la tête et observe celle ci, c’est une cage en...
Comment j'ai été féminisée par un homme
il y a 1 semaine

Féminisé, mis sous cage de chasteté et dépucelé, un pur bonheur.

Bonjour, je m'appelle Natty. Je m'intéresse à tout ce qui a à voir avec la féminisation, la sissification et la soumission guidée par un homme, et j'aimerais rencontrer des personnes qui aiment aussi l'un des deux rôles (lopette ou papa). Ici, je vous raconte le début de mon histoire. ......... J'ai rencontré Roberto dans un club gay. Il était beaucoup plus grand que moi, mais il était évident qu'il faisait beaucoup d'activité physique et qu'il avait un corps bien bâti, que j'ai trouvé attirant dès le premier instant. J'avais 18 ans et j'avais encore des doutes sur mes préférences sexuelles, car à cet âge j'avais eu des expériences sexuelles avec une fille et un garçon. Roberto m'a invité à prendre un verre, m'a raconté des choses sur lui, m'a posé des questions sur ma vie et nous avons passé un bon moment à discuter de différents sujets. À un moment donné pendant la conversation, il m'a demandé si j'avais des fantasmes. Je lui ai dit non et je lui ai demandé s'il en avait. I...
Le rêveur trouve son bonheur.
il y a 2 semaines

Comme dans tous mes récits un jeun homme se fait travestir par une belle femme. Je vous souhaite une bonne lecture.

Lucas attendait toujours sa princesse. Âgé de vingt six ans il n’avait jamais eu de copine. Vous vous demandez comment est-ce possible ? Vous imaginez sûrement qu'il était laid, gros ou misogyne, Rien de cela. Plutôt beau gosse, intelligent et hétéro, il se faisait draguer depuis son adolescence mais ne comprit jamais l'intention de filles qui s’intéressaient à lui. Sa timidité chronique ainsi que ses parents conservateurs n’amélioraient pas son cas. De plus il vivait dans son monde et ne sortait que lors de fêtes de famille. Sa réalité était celle de la télé et des médias sociaux. Il rêvait d’une femme parfaite. ne se masturbait même pas. Il travaillait dans la boutique spécialisé dans le matériel photographique appartenant à ses parents où des nombreuses belles femmes qui brisaient les cœurs des hommes tentaient de flirter avec lui mais il remarquait toujours un petit défaut qui disqualifiait la candidate potentielle. Rien d’étonnant qu’il était toujours puceau! Et il ne se masturb...
Publicité en cours de chargement