Aiguilles, épingles et pointes

Catégories : REEL FESSESTIVITES CBT Ballbusting Selfbondage auto bondage
il y a 6 ans

Quelques jours après avoir appris à me branler, j’ai découvert dans la table de nuit de mes parents une revue dans laquelle un couple faisait l’amour avec des aiguilles plantées dans les fesses.

J’ai aussitôt enfoncé, par le chas, cinq ou six aiguilles dans la paille de la chaise de ma mère sur laquelle je m’asseyais pour me branler et me suis assis dessus. Ce ne fut pas de la douleur, mais une extrême excitation qui m’a fait juter immédiatement. J’ai continué pendant quelques semaines avec cette technique, en doublant le nombre d’aiguilles de manière à en avoir dans les deux fesses ; avec l’habitude je pouvais faire durer le plaisir.

Ayant un jour oublié d’enlever une des épingles, ma mère s’assit dessus et n’apprécia pas ; elle demanda qui avait mis cette aiguille, je fis celui qui ne savait pas, elle n’insista pas.Ma mère était couturière ; j’ai trouvé dans sa boîte à ouvrage des épingles à tête ronde dont la pointe faisait 2 à 3 cm de longueur, je m’en suis planté quelques-unes dans les fesses et me suis branlé sur la même chaise, sans risquer d’en laisser une sur place car elles pénétraient bien et cela augmentait ma jouissance.

J’ai continué, je continue encore aujourd’hui, je suis allé jusqu’à plus de 100, je dis bien cent, épingles dans chaque fesses. J’ai essayé toutes sortes d’épingles, celles que je préfère sont celles dont l’aiguille fait 20 à 25 mm de long, cela évite de toucher un nerf mais permet une bonne pénétration, et dont la tête est assez grosse pour bien arrêter l’enfoncement et bien se voir sur les photos que j’aime prendre. Malheureusement je ne peux pas en joindre à cette histoire car toutes mes photos SM étaient sur une clé malencontreusement effacée, je reconstitue la collection, cela prend du temps.

Cela prend aussi du temps pour se planter soi-même, avec un miroir pour voir comment les placer, plus de nombreuses épingles de chaque côté du cul, je préfère que quelqu’un d’autre me le fasse mais rares sont ceux ou celles qui ont la patience de m’en mettre plus d’une douzaine dans chaque fesse. Il n’y a pas d’exemple dans mes photos de Fessestivites mais vous pouvez en voir deux sur le site de mon ami Scorpion soumis dans Galeries des amis, galerie 5, un adepte de la dilatation anale.

Je tiens mes fesses à disposition de qui voudra bien me les percer plus de deux cent fois, je fournis les épingles, des épingles bien effilées qui pénètrent facilement. En pinçant la peau avant de faire pénétrer l'épingle, cela ne fait pas mal et j'éprouve une jouissance physique avec les fesses en pelote d'épingles.

Et puis, un jour, un correspondant m’a dit qu’il se clouait la peau des couilles sur la planche à découper familiale et se plantait des aiguilles et des épingles dans les couilles. Vous me connaissez, j’ai aussitôt essayé. Aucun problème pour se planter des pointes dans la peau des couilles, artistement étalée sur la planche ; en appuyant bien sur la peau avant de planter la pointe, je n’ai pas mal. Dire que cela me fait jouir serait exagéré, mais la satisfaction intellectuelle est grande. Reste à planter quelque chose dans les couilles. Mon correspondant se plantait aussi une pointe dans chaque couille, j’ai vu les photos ; ou une bonne dizaine d’épingles dans chaque couille, j’ai aussi vu les photos ; il m’a conseillé de commencer avec des aiguilles médicales pas trop grosses, ce que j’ai fait.

Ce qu’il faut, c’est que l’aiguille traverse bien la couille et vienne se planter dans la planche, sinon ça saigne beaucoup. Je me le fais parfois encore, mais Marie a refusé de, comme elle dit, « abîmer le matériel », je cherche donc un ou une partenaire pour me le faire et me photographier.Sur Fessestivites il y a beaucoup de mateurs et d’exhibitionnistes, beaucoup d’amateurs de fessées et de jeux de couches, moins de jeux plus hard, et il est difficile de trouver des dates communes. Si vous avez envie de venir me faire ce dont j’ai envie, la messagerie Fessestivites est ouverte.

Cette ressource n'a pas encore été commentée.
Publicité en cours de chargement