Mésaventure chez une gynéco

Catégories : FETICHISMES au pluriel Enema Lavement / Médical
il y a 10 ans

Moi, c'est plutôt mésaventures !

A 23 ans, j'étais étudiante sur Toulouse et j'ai dû consulter là-bas pour des douleurs atroces. En général, j'attendais de retourner sur Bordeaux pour consulter généraliste, dentiste, gynéco... Mais là, ça ne pouvait pas attendre. Une gynéco me donne un RDV le jour même, super, j'étais contente!

Elle m'examine, je réponds aux questions... Bon, on va faire un frottis... Elle me met le speculum... A ce moment-là, le téléphone sonne. Eberluée, je vois la gynéco qui se lève et qui va répondre au téléphone... en laissant le speculum en place...    Elle raccroche et me dit : "je reviens dans un instant...". Sur ce, elle sort et laisse la porte entrouverte. En dépit du paravent (semi transparent) et du fait que la salle d'attente était vide de ce côté, j'avoue que je n'étais pas à mon aise! Je rappelle que j'avais toujours le speculum dans le vagin... 5 minutes plus tard, elle revient, se lave les mains (encore heureux!) et finit le frottis comme si de rien n'était...

Quelques semaines plus tard, j'avais un bilan de contrôle. Comme les douleurs persistaient, elle m'annonce qu'elle va me faire une échographie. Bon, bin moi je ne connaissais que les échographies ventrales (externes). Je m'attendais donc à ça. Je m'installe. Et là, je la vois sortir une espèce de gode relié à un câble... Toujours prête à déconner, je me fais la réflexion "bizarre son appareil, on dirait un gode, morte de rire...". Puis quand elle a mis une capote sur l'appareil et une bonne couche de gel, j'ai commencé à avoir de sérieux doutes. J'ai un peu commencé à flipper. Pas le temps de lui poser des questions sur l'examen, elle me dit : "je suppose que vous n'êtes plus vierge...". "Heu, non, en effet...". Et là, sans commentaire ni explication, elle m'enfonce son appareil dans le vagin d'un seul coup... Là, je ne rigolais plus du tout! Déjà que je souffrais le martyre, vous imaginez ce que je ressentais.

L'examen a duré super longtemps (en plus pour ne rien trouver d'anormal). Je suis sortie de là presque en pleurs...    J'ai appelé mon copain : "tu sais pas ce qu'elle m'a fait la gynécooooooo???".

Franchement, maintenant j'en rigole, mais sur le moment, j'étais super mal. Non seulement la douleur, mais l'acte. Elle m'aurait expliqué auparavant et elle y serait allée en douceur, pas de problème. Mais ce jour-là, ça faisait un peu viol. Et en plus, cette conne n'a jamais trouvé ce que j'avais!!!!!!!!!!!

Un jour, je raconte ça à plusieurs copines, en délirant. Quelques jours plus tard, l'une d'entre elles m'appelle pour me remercier. En fait, sa gynéco lui a fait le même coup : écho interne, pas d'explication, aucun commentaire. La copine me dit : "si tu ne m'avais pas raconté ton histoire, je crois que sur le coup de  la surprise, j'aurais frappé la gynéco!"    Elle non plus ne savait pas que ça existait, ce genre d'échographie.

Cette ressource n'a pas encore été commentée.
Publicité en cours de chargement