Récits
DEVENUE BDSM
il y a 6 ans

Sans le savoir, j'avais besoin d'être dominée

Tout a commencé après 7 ans de mariage deux de mes copines m’avait mis en garde sur cette année fatidique, où les couples se font et se défont. J’étais allongée nue sur notre canapé la tête reposant sur des coussins, car je sortais de ma douche, Vivian avait posé mes jambes sur lui et je sentais que le fait de bouger commençait à le faire bander. Je l’ai taquiné et sa seule réponse a été une tape sur le côté de mes fesses qui m’a fait mal. J’ai crié, cela a semblé lui faire plaisir, il a recommencé avec le même résultat. J’ai continué à le contrarier et comme réponse cela a été de redoubler de faire rougir mes fesses. Il m’a retournée et elles ont vu, j’en avais les larmes aux yeux à deux doigts de partir en s a n g lots. Je me tortillais comme un ver de terre que l’on tient par un de ses bouts et qui cherche à se libérer. Plus je me tortillais et plus cela semblait lui faire plaisir. De mon côté sauf les larmes, ma haine montait de plus en plus envers cet homme que je côtoyai...
Suspension ABDL auto bondage
il y a 6 ans

Suspension ABDL auto bondage

Cela faisait longtemps que je fantasmais à l’idée d’un self bondage associant couches et suspension. J’ai trouvé le moyen de ressembler à une marionnette entravée ! RIRE Le plan : 1°) Ice-timer : Suspendu à la poutre du garage avec les clés accrochées par 2 ficelles par sécurité. Un long bout de ficelle dépassait du glaçon emprisonnant les clés pour que je puisse l’attacher à la poutre. Les clés des menottes resteraient suspendues devant moi, je n’aurai qu’à saisir la ficelle pour les attr a p e r. 2°) Suspension par l’entrejambe Deux chaines accrochées en U. Pour que les chaines ne soient pas blessantes, j’ai ajouté de l’isolant à tuyau là où j’allais m’asseoir. Asseoir entre guillemet car s’asseoir sur deux chaines tendues n’est pas réellement une position assise. 3°) Sécurité anti chute Pour être sûr de ne pas tomber quand je serai suspendu debout par l’entrejambe, j’ai ajouté une ceinture que j’ai fixée aux chaînes afin qu’elle ne glisse pas. Cette ceinture m’enserrerait a...
La mitraillette en selfbondage pour Karine
il y a 6 ans

La mitraillette en selfbondage pour Karine

Karine aime le BDSM et le bondage, lorsqu’elle est seule chez elle, il lui arrive fréquemment de s’accorder des moments de plaisir en succombant au selfbondage. Se retrouver dans des situations difficiles et être obligée de lutter, ramper pour se libérer l’excite énormément. Elle a vu une vidéo BDSM sur Fessestivites où le Maître fixe des épingles à linge attachées ensembles par de la ficelle sur corps d’une soumise. L’idée lui a plus tout comme de pimenter un peu son selfbondage. Après s’être fait une culotte de corde à la façon shibari, elle pose sur son corps des épingles à linge reliées ensembles par de la ficelle comme sur la vidéo. Elle l’attache à la tête de son lit puis recule pour tendre la ficelle et vérifier si cela tient. L’excitation est à son comble, cela fonctionne. Tout en se mettant un bâillon, Karine est convaincue qu’elle va s’éclater à devoir les arracher pour atteindre les clés de ses menottes, qu’elle ne tarde pas à verrouiller sur ses poignets mains dans son dos...
Scénario de bondage ou selfbondage jouissif + une histoire érotique
il y a 6 ans

Scénario de bondage ou selfbondage jouissif

Niveau : facile avec variables lavement / ABDL / hard / couple   Le matériel VERSION LAVEMENT A la place du plug prévoir de suspendre un bocal à lavement et de faire passer le tuyau par devant afin de ne pas pouvoir le retirer avec les mains. VERSION PLUS HARD Une cagoule d'isolation pour planer encore plus RAPPEL DE SECURITE Pas de bâillon ou un bâillon ouvert en cas de rejets gastriques Doublez les sécurités avec les ficelles du ice-timer Les clés doivent être en liaison avec les menottes avec de la ficelle solide que vous doublerez par sécurité. Coupez tout ce qui doit être coupé : gaz, chauffage électrique, cheminé éteinte, ...... Le top est de prévenir quelqu’un que vous jouez ce soir et que si après x heures il n’a pas de vos nouvelles, il faut qu’il intervienne. VERSION COUPLE Attachez votre soumis ou soumise comme pour ce selfbondage et laissez "mijoter"  Vous aviez réellement envie de réaliser ce scénario et de voir si vous parviendrez à jouir sans v...
Extrême maso en action
il y a 6 ans

Extrême maso en action

Des piercings d’une taille impressionnante et un seuil de masochisme surprenant avec cette fille plutôt originale, jugez par vous-même ! Elle met des gants pour attraper des orties, ce qui est logique puis se fouette la chatte et les fesses avant de s’en servir pour se masser les seins PUIS de s’en mettre dans le vagin pour se goder. Si la vidéo est courte, elle mérite le détour pour les adeptes du piercing puis du SM ou tout simplement pour découvrir une pratique extrême.
Accident de selfbondage
il y a 6 ans

Accident de selfbondage

Soumise Sandrine profite de l’absence de son Maître pour s’accorder quelques plaisirs. Rien que de mettre ses ballets boots noires et vernies avec des talons extrêmes l’excite. Poser son bâillon génère quelque chose entre ses jambes car le miroir lui renvoie l’image de sa soumission et de son abandon imposé, quand il l’attache pour lui faire des choses parfois très sexuelles. Comme elle sait pouvoir rejeter le bâillon, elle rajoute du gros scotch avant de poser son harnais de tête. L’excitation est à son comble lorsqu’elle entrave ses jambes et pose le cadenas aux anneaux reliant ses ballets boots. Lorsque sa main s’aventure sur son body noir très sexy, elle se gronde elle-même en se disant « non c’est trop tôt ». Elle se lève doucement et à très petits pas dans un équilibre précaire à cause des ballets boots, elle parvient au portique ayant servi à suspendre le sling avant hier soir et à l’obliger à se tenir droite maintenue par la tête hier soir pendant qu’il la fouettait. Elle mont...
De mes petits défis à l’auto bondage
il y a 6 ans

De mes petits défis à l’auto bondage

Dès mon plus jeune âge j’ai été attiré par le BDSM. Bien entendu, ça n’était pas sous une forme élaborée et sexuelle. Simplement les scènes ou les récits où il était question de liens, de chaînes, de fouets, d’esclaves peu ou pas vêtus m’attiraient et me troublaient. Ce fut un de mes clichés favori de masturbation. En parallèle j’ai bien sur expérimenté une sexualité tout à fait classique avec des copines, puis quelques liaisons, mais évoquer les jeux SM, même très softs, était tout simplement inimaginable, sauf à passer pour un dangereux détraqué. Il faut dire que c’était il y a déjà pas mal d’années et qu’histoire d’O était considéré comme un délire érotique irréaliste et irréalisable. J’ai eu ma première expérience de dominateur, par hasard, à 24 ans. Je suis resté dans cette attitude pendant une dizaine d’années. Jusqu'au jour où une « esclave » particulièrement coquine et joueuse a demandé à inverser les rôles. J’ai dit oui, je confesse que ça ne m’a pas déplu, et je suis donc dev...
Valérie momifiée en selfbondage
il y a 6 ans

Valérie momifiée en selfbondage

Valérie Mariette, trente-deux ans, est une rousse élancée aux yeux noirs, aux taches de rousseur, au nez retroussé et aux pommettes saillantes. Sa chevelure bouclée fleurit ses épaules. C'est une femme simple, naturellement féminine, qui se maquille peu et un beau vêtement lui va immédiatement. Elle porte une robe blanche à petites fleurs rouges et bleues qui descend jusqu'aux genoux, manches courtes, boutonnée à l'avant; une fine ceinture blanche, un collier de billes rouges et des mocassins beiges à petits talons. Un petit tablier rose lui ceint la taille. Elle est douce, un peu susceptible, mais sa principale qualité est son intelligence. On lui reproche quelque fois sa froideur. Elle est assistante médicale dans un cabinet dentaire et habite la banlieue de Montréal. Elle est la fille d'un pharmacien francophone et d'une institutrice américaine. Son père est m o r t d'une crise cardiaque à cinquante ans. Elle n'a jamais pu totalement accepter le nouveau compagnon de sa mère, un a...
Selfbondage le piège de l’hiver
il y a 6 ans

Selfbondage le piège de l’hiver

Cela faisait longtemps que j’avais envie de me faire une longue session de selfbondage et d’auto servitude. Pour commencer, je me suis adressé les clés de ma cage de chasteté par la poste le vendredi, après la levé du courrier, sans cette astuce, je ne tiens pas deux jours sans avoir envie de me caresser. Le gros bloc de glace emprisonnant les clés était prêt, j’avais prévu une longue et fine corde pour pouvoir atteindre les clés du cadenas qui m’obligerait à rester dans mon lit menotté mains dans le dos toute la nuit. Les clés de menottes quant à elles seraient posées au fond du jardin, ce qui m’obligerait à sortir de la maison et marcher pour aller les récupérer pour me libérer du reste. Dans mon délire d’auto servitude, j’avais prévu un plug de 50 millimètres acheté sur ABCplaisir puis des pinces à sein histoire de souffrir un peu puisque je suis maso des tétons. Pour parfaire ce selfbondage, ne pas avoir froid et ne pas prendre le risque de mouiller mon lit, je me suis mis une...
Laure me domine et fait découvrir le selfbondage
il y a 6 ans

Laure me domine et fait découvrir le selfbondage

Laure m'avait prévenu par email qu'elle souhaitait me recevoir dans son appartement pour me féliciter de notre dernier jeux qu'elle avait adoré suivre grâce à la web cam. Ravi de ce nouveau rendez vous, j'attendais avec impatience je jour de nos retrouvailles. Je montais quatre à quatre les marches qui mènent à son appartement et son accueil chaleureux laisse entrevoir que nous allons passer ensemble un bon moment. - Félicitations pour ton courage de l'autre jour. J'avoue que je n'aurais certainement pas pu avoir autant de volonté que toi pour lutter et aller jusqu'au bout de toi même. J'ai décidé de te récompenser à la hauteur de ton effort. Met toi entièrement nu et va t'allonger sur le lit de ma chambre. Je reviens, le temps de prendre quelques affaires. - Au fait tu trouveras dans la chambre un petit mot. Suis les instructions, tu ne le regretteras pas. Je filais sans attendre dans la chambre et tout en commençant à me déshabiller, je prenais connaissance de sa demande. Rien d...
Je me suis mis aux couches à la gare
il y a 6 ans

Je me suis mis aux couches à la gare

J’ai 26 ans et sur internet j’ai découvert l’ABDL, cela m’a excité et j’ai eu envie d’essayer. J’ai donc commandé une culotte en plastique et des couches sur ABCpaisir.com parce que je suis trop timide pour aller dans un magasin. Si j’ai beaucoup aimé la sensation de volume entre mes jambes, de douceur et de chaleur je n’arrivais pas à franchir la barrière psychologique de me faire pipi dessus. Quand j’ai lu un texte sur www.fessestivites.com et me suis décidé à adapter un des scénarios de self bondage où la personne se faisait un harnais de corps avec de la chaînette et était ensuite obligée de se rendre à la consigne de la gare pour aller chercher les clés de son cadenas. J’ai donc acheté une petite chaîne et un cadenas dont j’ai laissé les clés dans une consigne de la gare qui est située à une dizaine de kilomètres de la maison. Pour éviter de rencontrer trop de personne et que ma couche ne se voit pas, mon jeux devrait se réaliser le soir tard et je devrais porter un gros et lo...
Ma première expérience en selfbondage
il y a 6 ans

Cher ami sadique, je reposte à ta demande le texte posté sur les groupes yahoo à la belle époque. Tu pourras te vanter de m’avoir fait découvrir quelque chose. L’auto bondage était une piste de moi inconnue. A l’époque, tu as su motiver mes pensées érotiques, m’instruire en perversité par ton blog et les groupes, je vais donc sans pudeur dévoiler ma première réelle tentative. Si tu veux tu peux y rajouter des liens si cela t’arrange ou adapter le texte sans trop le changer quand même. ....................................................................................................... Ma première expérience de selfbondage Assise devant l’ordinateur, alors que je me sustentais à la lecture des récits du groupe, l’idée m’est venue d’essayer. Ayant quelques expériences et accessoires en matière de bondage et de jeux non consensuels, je me suis dit après tout pourquoi pas ! Les clés de mes menottes ont soudain décidé de se rendre au congélateur et de noyer leur tristesse dans un go...
Publicité en cours de chargement