Récits
Elle voulait jouer pets-play et se fait piéger
il y a 4 jours

Les soumises qui veulent faire des surprises.... à leur Maître n'ont pas toujours de bonnes idées

Pour fêter les deux ans de leur rencontre, une soumise en manque allume son Maître en mettant un plug de pets-play et en s’attachant devant lui. Ce qu’elle n’a pas prévu, c’est qu’il transforme sa surprise en piège. ................................. Il est arrivé tard et de mauvaise humeur, une de leurs machines était tombée en panne. Ne sachant pas s’il rentrerait pour 20 heures ou même 22 heures, par respect pour le restaurateur, il avait annulé la réservation au restaurant. Pour fêter les deux ans de notre rencontre via le site fessestivites, autant dire que la soirée était mal partie. Max est un homme adorable, attentif à mon bien-être mais il est aussi un Maître assez sévère. Je ne m’amuse jamais à le provoquer pour avoir « une punition », cela fait trop mal aux fesses ou ailleurs. La dernière fois que j’ai essayé de le motiver en faisant volontairement de petites bêtises, je me suis retrouvée attachée nue avec des pinces à sein lestées sur les tétons. Elles y sont resté...
Martine et le sulky Partie 4
il y a 3 mois

Nous allons enfin profiter de l'attelage

Suite de martine et le sulky L’opération fut très simple : il a suffit de faire passer la pouliche entre les deux branches et de fixer chacune d’elles par une sangle et un mousqueton à l’anneau situé sur la ceinture, de chaque coté du torse. C’est là que je compris pourquoi les branches étaient incurvées : attachées par leur extrémité à la ceinture au niveau de la taille, leur forme courbe permettait ensuite de contourner les rondeurs de la croupe de chaque côté des hanches. Les sangles courtes et tendues rendaient le couple sulky pouliche très solidaire. Le système était très étudié. Il pourrait aussi bien s’utiliser en attelage debout (à condition de faire passer les rênes par-dessus les épaules avant de les passer dans l’anneau central de la ceinture) qu’à 4 pattes. C’est cette dernière option que nous avons retenue compte-tenu de l’espace disponible dans la salle d’exposition dont toutes les voitures étaient regroupées au fond. Nous penserons ultérieurement à la possibilité...
martine et le sulky part 3
il y a 3 mois

Apres les deux premiers épisodes, je vous raconte la poursuite de la soumission de plus en plus poussée de ma femme

MARTINE – PARTIE 3 – PONYGIRL La préparation Comme je l’avais annoncé à l’issue de mon deuxième récit, une nouvelle soirée avait été prévue. Cette soirée a eu lieu le 20 Janvier 2020 dernier un peu avant le confinement que je n’avais évidemment pas anticipé - et je vais maintenant vous la raconter le plus en détail possible. Lors de notre première soirée nous avions convenu que c’était Jean qui devait organiser cette seconde soirée et nous proposer un scénario. Comme Martine avait regretté la présence de préservatifs nous avions convenu que celui qui nous présenterait un résultat récent de test VIH se verrait alors dispensé de mettre une capote lors de notre soirée suivante. Très rapidement Jean nous envoya par mail le scénario qu’il avait imaginé. Il proposait de nous recevoir chez lui ou plutôt dans son garage (il est concessionnaire automobile)Il me dit ensuite disposer d’un petit sulky, modèle réduit de celui utilisé lors de courses de trotteurs et qu’il avait...
Quand le pets-play donne envie de se faire couvrir
il y a 4 mois

Max était un libertin, sa femme aimant jouer la chienne, il est devenu maître mais ses envie de libertinage reviennent à la charge.

Le pets-play est un jeu que Lucie adore. Elle n’y voit aucune humiliation, aucune soumission. Elle s’est achetée quelques petits accessoires, type diadème de little avec des oreilles puis des moufles avec des poils. Quand elle a envie de son chéri, elle débarque au salon à quatre pattes et vient se frotter comme une chienne qui a envie de câlin. Cela l’amuse de faire la folle, une vraie little dans son genre et elle l’assume pleinement. Pour elle la vie est un terrain de jeu permanent, il faut profiter des rares plaisirs qu’elle nous donne. Le jour de son anniversaire, son chéri lui a offert une cagoule de chien et une queue de chienne de chez ABCplaisir. Tel un volcan recouvrant tout lors de son éruption, elle s’est abattue sur lui pour le dévorer de bisous. Le pauvre gâteau innocent ne s’en est pas remis, sous l’impact de sa little Max s’est effondré dans le canapé, son pied a malencontreusement croisé la table basse, tout a volé dans le salon. Il a donc fallu faire une petit...
Les anneaux d’une esclave pony-girl
il y a 5 mois

Pas consensuel ce récit est un pur délire sur les transformations physiques d’une pony-girl.

Un homme amateur de jeux pervers retrouve sa jeune amante, qu’il nomme « sa propriété », après l’avoir envoyée dans une maison de dressage. Le dresseur explique les transformations qu’il a fait subir à son élève et une autre femme. ............ « C’est bien d’être venu nous rendre visite. J’ai fait appeler votre propriété. » En disant cela l’homme fit entrer Chandy. Elle était totalement nue, en dehors des colliers aux poignets et aux jambes, tirée par une jeune fille qui la tenait par la laisse accrochée à son collier de chien. Elle regardait le sol, n’osant pas lever les yeux, comme on le lui avait enseigné. « Comme vous voyez cette petite est très obéissante maintenant, et je me permet donc de vous suggérer de nous la laisser moins de temps que prévu pour parfaire son dressage. » La seule décoration visible de Chandy était des petits anneaux sur les seins, ainsi que de petits anneaux qui dépassaient de son sexe. L´homme s’approcha d’elle et prit les seins dans ses mains,...
Transformée en poupée de chair
il y a 5 mois

La soumission sexuelle, les bondages et contraintes puis, l’animalisation comme une pony-girl poussée à son extrême avec des transformations physiques

Attention, ce texte est réservé aux adeptes de l’extrême. ....................... Il faudra plusieurs interventions pour assurer la transformation de cette beauté que Georges a fait venir aux « étables ». Ce dernier nous assuré qu’il veut la transformer en une pièce de sa collection de poupées en latex. Ce sera la pièce numéro 70. Il a aussi décidé qu’elle serait transformée en une parfaite suceuse, une parfaite et orgasmique machine à fellation. En entrant ici, la nouvelle « pièce numéro 70 » savait qu’elle allait être profondément humiliée, mais son imagination n’aurait pas pu atteindre l’immensité de sa dégradation. Son irréversible transformation était en cours. L’arrivée La première journée aux étables avait commencé à la suite d’un k i d n a p p i n g . Scénario qu’elle pensait avoir discuté mais dont la v i o l ence l’a surpris. Habillée de manière élégante, comme elle en avait l’habitude, elle eut à peine le temps de réagir quand elle fut abordée par trois hommes qui l...
Contempler une soumise intégrale
il y a 6 mois

Grâce à une connaissance je découvre jusquoù il est possible de se soumettre.

Contempler une soumise intégrale imaginer La projection home-cinéma entre amis est terminée, chacun s'installe au salon ou dans le jardin de chez Georges. A l'exception de Célia qui s'est engouffrée dans le sous sol après que notre hôte lui ait livré quelques mots. Elle remonte avec des légumes qu'elle s'évertue à éplucher ; j'ai aperçu cela avec un certain étonnement. Georges calme et affable est probablement l'aîné de la petite troupe, apprécié de tous. Moi Hervé, j'ai 9 ans de moins que lui et bien qu'il me considère un peu comme ami je ne me "situe" jamais à son niveau. À l'inverse Célia reste toujours discrète et active, sans recherche particulière de contact avec autrui. Et est ma cadette de 6ans. J'ai connaissance de récréations Dominant/soumise entre eux deux, Georges ayant de nombreuses années de BDSM derrière lui. Notant que je regarde Célia œuvrer il m'invite à entrer dans la cuisine et ferme la porte.   - "Elle travaille pour moi, avance la préparation du dîner de...
Devenu le chien de ma Maîtresse
il y a 7 mois

Plus que du pets-play, un état d’esprit dans sa soumission

Ils étaient à des kilomètres l’un de l’autre, mais une chaleur les reliait pendant qu’ils parlaient. Elle était couchée dans son lit, prête à dériver pour dormir. Seul dans sa chambre, il était agenouillé à côté de son propre lit. Elle en appréciait la douceur, sachant qu’il était comme ça pour elle, et la ressemblance avec la pose pour les prières nocturnes ne lui échappait pas. “Tu sais”, elle a ronronné, “Je pense que j’aimerais avoir un animal de compagnie.” “Vraiment, Maîtresse ?” demanda-t-il. Cela semblait un peu éloigné de leur conversation. “Vous voulez un chien ou un chat ou quelque chose comme ça ? Je ne vous vois pas comme une personne du genre poisson.” “En fait,” se dit-elle, “ce n’est pas vraiment ce que je pense. Je veux le meilleur de tous ces animaux de compagnie. J’aime la loyauté et le service des chiens. J’aime le fait qu’un chaton puisse ronronner et être amusant à jouer. J’aime même la beauté des poissons, mais vous avez raison, je veux un animal ave...
Une Maîtresse très joueuse s’amuse avec son soumis
il y a 9 mois

Un bref décompte sans la cage de chasteté

Il gémit en tremblant, "Non." Me laissant un peu confus mais très curieux alors que je resserrais les liens autour de ses chevilles. « Non ? Non, quoi ? » Ses respirations semblaient s'écouler par courtes rafales alors qu'il levait les yeux. "Ne t'arrête pas, s'il te plaît." J'ai trouvé difficile d'empêcher le sourire de mon visage et le petit rire de monter dans ma gorge. "Nous n'avons pas commencé, ne vous inquiétez pas." Finissant de jouer avec les attaches de ses chevilles et revérifiant celles de ses poignets et étant satisfait du résultat, je vérifie l'autre partie des attaches de cheville d'où elles sont également attachées à une poulie lorsqu'elles sont relâchées pour être relevées, exposant ses fesses nues. Un bref test rapide me permet de voir que tout fonctionne correctement avant de remettre les choses telles qu'elles étaient. Passant mes doigts à l'intérieur de ses jambes et les laissant s'attarder à l'intérieur de sa cuisse, j'observe son visage. Si rapide...
Martine strip tease 1ere partie
il y a 9 mois

Récit en 4 parties

MARTINE S’EXHIBE – PART1 le strip-tease torride Ma femme, Martine, a toujours été assez exhibitionniste. Nous pratiquons en effet le naturisme depuis des années à CAP D’AGDE et je m’étais rendu compte qu’elle ne faisait pas dans la discrétion durant ses séances de bronzage sur la plage, exposant sans réserve toutes les parties de son corps, sans se préoccuper de la présence de nombreux vacanciers certes aussi nus que nous mais plus discrets dans leur comportement. Je ne lui ai jamais fait aucune remarque car cela m’excitait de la voir ainsi observée par nombre de regards intéressés, réprobateurs pour certains, concupiscents pour d’autres, aussi bien d’ailleurs masculins que féminins. Ce que je ne savais par contre pas, malgré maintenant nos 8 ans de vie commune, c’est qu’en plus, elle avait des tendances maso très prononcées, qu’elle ignorait peut-être elle-même. En tous cas, c’est cette découverte que je vais vous raconter : Que je vous présente d’abord Martine : Martine...
Rencontres gynarchiques au gîte fétichiste
il y a 11 mois

Les aventures BDSM de deux pets soumis

Elles ont contacté le responsable du gîte fétichiste pour lui demander si elles pouvaient emmener leurs chiens et réserver pour 4 personnes. Il leur a gentiment été répondu que les chiens n’étaient pas admis pour cause d’hygiène, les clients aimant parfois jouer par terre n’importe où, puis des chats et poules y vivant à l’année. Dame Lia précisa que c’était des chiens humains, ce qui débloqua immédiatement la situation et fit sourire les responsables du gîte. Le week-end risquait d’être plaisant et distrayant. Leur arrivée au gîte fut aussi surprenante que la réservation puis les demandes de prêt de matériel et commandes des repas. A peine le véhicule arrêté, les passagers du grand monospace étaient déjà dans l’ambiance. Deux pets équipés de genouillères sortirent de la voiture pour ouvrir les portières des Dames avant de se dévêtir et se mettre à quatre pattes devant elles. Un autre homme descendit de la voiture pour leur mettre une laisse. TSM s’approcha d’eux pour les accuei...
Désir d’entraves sévères 3
il y a 1 an

Du BDSM psychologique avant de rentrer dans le physique

##### Alors qu’elle commence à se sentir bien dans son masochisme, le Maître décide de monter en pression sur sa domination et surtout, la soumission de Léa. - Non pas encore, la jouissance se mérite ! Lui indique le Maître en arrêtant le balancement. Tout en la faisant redescendre, il lui explique qu’une soumise doit laisser le Maître la prendre en charge et la guider. Elle doit accepter tout autant que désirer aller là où il veut la conduire et ne plus penser, ne plus vouloir contrôler. Léa râle intérieurement, s’il ne s’était pas arrêté elle allait sûrement parvenir à jouir, parvenir à cette jouissance BDSM qui fait tant planer, qui lamine tout sur son passage pour vous laisser à l’état de « légume ». - Une soumise doit être fière de la puissance intellectuelle qu’elle atteint pour pouvoir confier ses poignets aux entraves sans savoir si c’est pour souffrir, être exposée nue de la pire des façons, ou être simplement « abandonnée » sur une croix de Saint André ou une cage...
Publicité en cours de chargement