Récits
ALERTE À LA BOMBE
il y a 5 jours

A cause d'une alerte à la bombe, deux femmes découvrent des choses gênantes pour un soumis ABDL. Les conséquences érotiques et sexuelles dureront une semaine.

Cela faisait quelques temps que je fantasmais à l’idée de jouer avec les lavements. N’étant absolument pas scato, mais alors vraiment pas du tout, seul le plaisir anal m’attirait mais le fait de me retrouver les fesses pleines d’excrément m’avait toujours dissuadé. Ma curiosité maladive des choses du sexe m’a conduit à acquérir le nécessaire pour tester. La poire ne m’ayant pas amusé, je me suis offert un boc à lavement ainsi qu’un plug gonflable « enema » permettant de contenir les liquides à l’intérieur du côlon. Malgré qu’elle soit joueuse dans les domaines du BDSM, (entraves, fessée, des jeux SM) tout cela n’amusait que moyennement mon épouse n’ayant aucune attirance pour les lavements et les jeux ABDL. Un beau matin, alors que mon épouse venait de partir travailler, je profitais d’une mâtiné de liberté pour m’amuser un peu. Histoire de délirer plus longtemps et d’avoir une certaine pression à ma verge, (hummm c’est grisant) je mis ma cage de chasteté avant de sortir le mat...
Sauvetage d’une demoiselle pratiquant l’auto-bondage
il y a 3 semaines

Un selfbondage loupé, une jolie demoiselle en détresse sauvée par un héro voyeur

Il commence à faire noir. La lumière pâle et rougeâtre du soir se faufile à travers la fenêtre de ma chambre, peignant mon corps nu dans des tons écarlates. Je m'attendais à un sauvetage rapide, mais j'attends depuis tôt ce matin, et maintenant le soleil est presque parti. J'ai dérivé, j'ai presque rêvé... mais pas tout à fait. La forte tension de mes liens fait une relaxation impossible, et un sommeil inaccessible. Je n'ai que de brèves incursions dans ce royaume de semi-conscience aux confins du repos, mais je ne peux jamais vraiment échapper à la tension incessante de mon corps. J'ai été attaché comme ça, sans répit. depuis des heures innombrables maintenant; et peut être ici pendant des heures encore. Je suis seul dans le silence obscur, ligoté et bâillonné ; et personne ne vient me chercher... C'est délicieux. Je veux me voir. Contre le mur, à côté de la fenêtre, le grand miroir de courtoisie est tourné vers le lit, mais je dois tourner la tête pour le voir. C'est difficile...
Confidences et peur en auto-bondage
il y a 1 mois

Les confidences d’une fille pratiquant le selfbondage

En fait, j'ai fait un super auto-bondage l'autre soir et j'étais très bien attachée et bâillonnée. Dave a travaillé à l'extérieur cette semaine, donc j'ai été ici toute seule et frustrée, donc je me suis sentie tellement excitée. JE DOIS vous en parler - vous ne vous ennuierez pas j'espère ?? ;-)) Et bien voilà...... Il était 3 heures, vendredi après-midi, et mon cœur battait d'impatience, et j'ai même sauté le dîner pour pouvoir commencer tout de suite. en m'assurant que tout était verrouillé... Je me suis fait un lent strip-tease devant le miroir et j'ai caressé mes seins jusqu'à ce que les mamelons se dressent. J'avais vraiment chaud et je savais que je ferai mieux d'arrêter cela et de poursuivre mon plan initial pour vivre une expérience d'impuissance vraiment satisfaisante. Après une douche et un peu de maquillage, j'ai enfilé une petite culotte de soie rouge - et c'est tout. Premièrement, j'ai attaché mon torse. J'utilise toujours une corde blanche douce tressée. Apr...
Les aventures d’un transgenre
il y a 1 mois

Un Selfbondage en pleine nature plein de rebondissement

Une autre journée de travail était terminée et j'ai volé par la porte juste après 16h30 par un doux après-midi de mars. Je n'avais toujours pas fait de transition professionnelle, donc présenté comme un homme au bureau. Après le travail, cependant, j'étais mon vrai moi. Une transsexuelle qui prenait déjà des hormones. Je suis monté dans la voiture et j'ai tourné sur la route principale, la circulation n'était pas trop mauvaise et j'ai parcouru la ville en moins de 15 minutes. M'arrêtant au bord de la route, la dernière lueur du jour s'estompait, mais les réverbères n'étaient pas encore allumés. Je tendis la main et attrapai mon sac sur le siège arrière. Sortant de la voiture et la verrouillant, je me tournai et traversai la route vers le campus universitaire. Ici, j'avais découvert et développé ma personnalité. Du travestissement dans la salle de bain entre les conférences pour finalement assister à des conférences en tant que femme, cela a gardé de bons souvenirs pour moi....
Elle devient la prime de fin de chantier
il y a 1 mois

Pas vraiment volontaire, elle ne faisait qu’un selfbondage

Hélène a ressenti le besoin de repousser ses limites Elle a placé le tabouret contre la grille que l'équipe de construction a laissée en réparant les fondations de sa maison. Elle avait déjà enfilé son porte jarretelles et ses bas les plus sexy, ainsi qu'une paire de chaussures sexy à talons hauts. Nue et excitée, elle a continué son plan. D'abord, elle a attaché une corde au sommet de la grille avec un nœud coulant à l'extrémité et une bobine dans laquelle ses poignets peuvent glisser. Ensuite, elle a attaché au même niveau 2 chaînes à peu près qui avaient des clips en anneau aux extrémités. Elle mit ses s a n g l e s de cheville rembourrées et s'assit sur le tabouret. Étant une ancienne gymnaste, elle était encore assez flexible. Elle leva sa jambe gauche et attacha la chaîne à l'anneau de la manchette de la cheville, puis elle fit de même pour le côté droit. Étant sur le tabouret, ses épaules étaient au même niveau que les chaînes reliées à la grille. Elle enfila son bâillo...
Sadique et pervers rencontre une soumise maso
il y a 1 mois

Quand deux êtres de ce type font une rencontre BDSM cela ne peut qu’être chaud.

SP, Sadique et Pervers dans le texte, est un Maître attentif, respectueux mais extrêmement gourmand des plaisirs de la vie. Le BDSM et le sexe compte autant pour lui que de manger., c’est dire.... Moi c’est Karine, j’ai 27 ans, physiquement je me trouve pas trop mal, disons que les hommes ne détournent pas leurs yeux lorsqu’ils me voient et que, parfois, ils me regardent ailleurs que dans les seins. Lorsque j’ai rencontré SP, ce fut le coup de foudre, la communion totale des sens et du BDSM. J’ai de suite senti qu’avec lui, je pourrai vivre ma soumission à 100 % mais aussi mes penchants masochistes. Lors de cette rencontre BDSM organisée par Fessestivites, il était seul et moi, je m’étais faite « planter » par un mémaître. La tante du cousin, de son demi-frère, vivant dans le nord de la France l’avait retenu.... pour des funérailles gérées, je suppose, par sa main droite devant un écran sans jamais passer au réel... Lors de cette rencontre j’ai, malencontreusement, renversé...
Sadique et pervers rencontre une soumise maso 2
il y a 1 mois

La suite de l'histoire sera en gratuit puisque vous avez mis des commentaires.

CHAPITRE deux A ce fameux ballon de baudruche il a attaché un bout de ficelle à rôti avant de fixer une pince à linge à l’autre extrémité de la ficelle. Il s’est accroupi derrière moi toujours penchée en avant sur la table pour farfouiller ma tendre intimité et faire émerger mon clitoris. Après lui avoir fait quelques caresses, il y a fixé la pince à linge derrière le clito étiré. Lorsque j’ai crié, il m’a simplement répondue que j’allais m’y habituer et que ce n’était que le début de ma punition. Il m’a dit d’attendre parce qu’il fallait qu’il aille au garage. Il m’a, à nouveau abandonnée à mes questionnements avec en prime la douleur générée par mon clito pincé, A son retour, j’ai pu voir qu’il avait apporté le ventilateur. J’en ai déduis qu’il allait me fesser si fortement que nous en aurions besoin. Non, non, il a fait pire ! Il a branché le ventilateur posé sur le sol. Et là j’ai compris ma douleur et que ma punition allait être rude. En effet, le ballon propulsé sous la t...
12 minutes de plaisir
il y a 1 mois

Quand l'envie reprend le pas sur la raison

Bonjour à toutes et à tous, Je me permets de vous conter mon récit bien que la forme ainsi que le fond ne donnent pas lieu à moult fantasmes... Fort de ma relation avec ma copine du moment, qui a su se laisser tenter par un chéri attaché à sa merci sur la table basse, j'ai eu envie de reprendre mes sessions de selfbondage. En ce 2/05/2022, j'en ai eu l'occasion et je remercie [abcplaisir](https://abcplaisir.com/fr/) pour la fourniture des outils adéquates. Je me suis laissé à la situation suivante: Attaché sur une chaise Ceinture textile x2 pour attacher les pieds pinces à seins vibrantes 1 cockring plug vibrant 1 harnais ball bag 2 bracelet bondages 4 mini cadenas (2 harnais + 2 bracelets) et 1 cadenas timer. Une fois le harnais ball gag fixé, j'ai fait le nécessaire pour insérer le plug et atteler le cockring. (ce fut long et hésitant car 1ere fois) Des que cela était fait, j'ai rapproché tout au mieux pour que je ne bouge plus mon cul rempli de la chais...
Selfbondage avec risque d’exhibition
il y a 2 mois

En selfbondage la peur d’être vue est excitante

Elle n'était certainement pas une fille timide. Peut-être inexpérimenté à certains égards, mais pas du genre à avoir peur de sortir avec des t-shirts moulants sans soutien-gorge. En fait, c'était exactement ce qu'elle faisait. Autour de la maison et faisant son jardinage, elle portait des hauts révélateurs et des shorts étroits alors que trois jeunes hommes travaillaient à la réfection de la toiture de la maison ces derniers jours. Alors qu'elle surveillait l'avancement de leur travail, elle était très consciente qu'elle était très attirée par leurs corps bronzés rugueux, comme ils étaient sans doute attirés par son corps. Un matin, elle sortit de la salle de bain à l'étage en peignoir et passa la porte ouverte de la chambre d'amis. L'un des hommes travaillant sur la partie inférieure du toit, dans le puits de la fenêtre, la regardait droit dans les yeux. Elle rassembla sa robe autour d'elle et se précipita devant la porte. Elle pensa à quel point cela aurait été pire si elle...
Mon défi en self bondage et humiliation
il y a 2 mois

Petite histoire de ma soirée de self bondage et d’humiliation en l’absence de maîtresse

Je publie juste après ma petite expérience pour transmettre mes impressions à chaud. J’avais décidé de jouer ce soir en l’absence de maîtresse, j’ai donc mis ma cage de chasteté, mon plug dans mes fesses, des sous-vêtements féminins, des pinces à seins sur les tétons, puis j’ai mis un pull large, un leggings de maîtresse, et des converses hyper hautes qui montent quasiment jusqu’aux genoux. A mis chemin entre la féminisation et une tenue classique,… j’avais mon collier sur moi que je porte toujours. Puis j’ai décider d’aller ainsi jusqu’à ma banque me tirer un peu d’argent, je suis aller jusque ma voiture, et je suis partie. Sur les routes de campagne chaque bosse me rappelait mon plug bien enfoncé dans mes fesses. Arriver à la banque, il y avait beaucoup de monde à côté dans un restaurant, je suis donc allé au distributeur, sentant le regarder des jours autours sur moi, je me suis senti excité et humilié. De retour à la maison, ayant envie de jouer plus longtemps, je me suis fa...
Un oubli qui coûte cher
il y a 2 mois

En selfbondage il faut tout prévoir comme prendre deux clés de menottes

« Clac » ! La porte se ferma dans le dos d’Hélène. Deux jours, enfin deux jours de liberté. Sa colloc était en vacance à l'autre bout du monde et ses parents occupés pour le week-end ne viendrait pas la déranger. Elle ôta sa veste, posa son sac dans l'entrée et alla se servir un verre de vin. Elle y avait pensé toute la journée et en tremblait d'excitation. Son verre à la main elle fila dans la chambre et sortit le carton sous son lit. La se trouvait toute une collection de cordes, baillons et toute sorte d'attaches, des menottes en passant par les ziptied ainsi que le simple rouleau de gros scotch. Elle ferma les volet de la chambre et après avoir posé son verre sur la table de nuit alluma quelques bougies qu'elle disposa dans la pièce. Puis, sa jupe glissa à terre, son chemisier la rejoignit ainsi que ses talons, sa culotte et son soutient gorge. D'un coup de télécommande et alluma la chaîne hifi qui débuta une playlist de musique langoureuse qui lui faisait un certains e...
Un selfbondage et une emprise totale
il y a 2 mois

Une erreur fatale qui la transforme en esclave sexuelle

Ça y était, le colis que j'attendais depuis si longtemps… j'étais tellement excitée, je pouvais à peine me contenir - je pouvais même sentir que je me mouillais. J’avais un peu peur et en même temps je pouvais sentir mon obsession pour l'auto-esclavage. Cela m'inquiétait même si j'avais réussi à cacher ces fantasmes de ma vie par ailleurs décente d'étudiante exceptionnelle. Je me suis examinée sur le miroir : La nana grésillante sur le miroir ce n'était pas vraiment moi. C'était une sorte de sortie pour mon alter coquin et pervers ego. J'étais dans l'ensemble le plus sexy et le plus petit de la lingerie Victoria's Secret que je possédais, de couleur noire bien sûr. Je me suis même assurée que le soutien-gorge était d'une taille trop petite pour mes seins déjà amples. L'apparence de ma poitrine m'a vraiment excitée, mes seins semblaient pouvoir sortir du soutien-gorge à tout moment. J'ai toujours été fière de mon corps même si je fais toujours un effort pour m'habiller de fa...
Publicité en cours de chargement