Récits
Ligoté en travesti
il y a 1 mois

Une expérience de bondage sensuel, mais pas sexuel, selon un scénario de kidnapping.

J'ai vécu il y a quelques années une expérience magnifique relative à la fois au bondage et en tant que travesti. Je m'étais inscrit sur un site de rencontre du même type que celui-ci, où les membres pouvait afficher ouvertement leurs fantasmes et attirer des profils correspondant à leurs attentes. Entre les profils non compatibles et ceux qui ne cherchaient pas vraiment, les résultats étaient maigres. C'est alors qu'un jour, mon attention fut attirée par un profil particulier. Homme d'une trentaine d'année, physique agréable (un athlète), il se décrivait comme hétérosexuel, mais aimant voir des femmes ligotées, qu'elles soient femmes biologiques, travestis ou transsexuels. Je décidai de prendre contact avec lui. Il me répondit en me remerciant et me disant que mon profil l'intéressait beaucoup; lui et moi avions en effet comme passion le bondage dans le cadre de scénarios précis (kidnapping, policières ligotées...) Après un bref échange en ligne, dans lequel nous nous...
Contraintes maximums pour un soumis
il y a 2 mois

Enchaîné dans la cave d’une Maîtresse perverse

La chambre de lulu n'avait pas de fenêtre. C'était une petite pièce au sous-sol aux murs nus et au sol froid et dur. Maintenant, lulu était réveillé depuis un moment, bien qu'il ne puisse jamais être certain depuis combien de temps cela avait été vraiment. La seule lumière émanait du petit espace sous la porte. Aux yeux de lulu, elle était brillante, presque aveuglante. Cela le rendait presque certain qu'il faisait déjà jour. Il déplaça un peu son poids, essayant de soulager la raideur de ses muscles, et sa chaîne trembla. Elle était lourde et faite d'acier. Elle était attachée au collier de lulu ainsi qu'au mur de la pièce. Alors qu'il se déplaçait, un de ses pieds glissa du petit tas de paille, et un frisson parcourut son corps quand il toucha la pierre froide. Rapidement, il rétracta son pied nu. Comme d'habitude, lulu était presque entièrement nu dans ses petits quartiers. Sa queue, bien sûr, était dans sa cage. Il l'avait porté pendant au moins un bon mois et lulu ne pouvai...
Lucie au gîte fétichiste
il y a 2 mois

Elle s’aventure dans un gîte fétichiste accordant une attention particulière aux célibataires

Lorsqu’elle a vu les annonces de l’ouverture d’un gîte fétichiste en Espagne accordant une attention particulière aux célibataires, Lucie a trouvé l’idée originale. Après avoir mené sa petite enquête, elle s’est offerte un week-end coquin pour vibrer un peu. Si effectivement les propriétaires du gîte sont ultra respectueux et attentifs à leurs clients, le mobilier et les accessoires qu’ils mettent à votre disposition sont là pour fouetter votre libido. ##### Manquant un peu d’idées pour jouer seule, en prenant conseil, Lucie s’embarque dans des aventures aussi sulfureuses que jouissives même si, parfois, c’est assez tendu. Ses vacances éroticos sensuelles deviennent BDSM, ABDL et lui feront mal aux fesses. ............... Lucie est une femme coquine, pas une salope, ne pas confondre. Elle aime les plaisirs de la vie, le BDSM, le bondage mais ne se donne pas au premier venu. Comme beaucoup de femme, elle s’est offert quelques sextoys. Elle a également joué à s’attacher un...
UN ALLER RETOUR DEVIENT UN ALLER SIMPLE
il y a 3 mois

Une femme de 40 ans, LEXTIVA, a tout pour être heureuse. Mais non contente de son existence, elle entreprend un voyage à la connaissance d’elle-même.

Nous sommes en l’an de grâce 2156. Depuis longtemps déjà, notre planète a été renommée TERRAMUBO. La population y stagne à 5 milliards d’habitants du fait d’une politique démographique mondiale drastique et de la v i o l e n t e épidémie qui a décimé des centaines de millions d’êtres humains il y a 50 ans. Les grandes fortunes ont disparu ainsi que la très grande pauvreté. Il n’y a plus à travers le monde que 8 grands groupes d’humains appelés MIDDLES. Ils sont classés selon leur cursus et leur travail. Le travail, appelé PLAX, est devenu obligatoire pour toutes les personnes à la fin de leur cursus. LEXTIVA fait partie du MIDDLE 5, niveau considéré comme une bonne classe moyenne. Elle et son mari FONNOR ont tous deux 40 ans. Ils forment un couple harmonieux, sans histoire, comblé et à la sexualité épanouie. LEXTIVA et FONNOR ont un PLAX pérenne qui leur assure un avenir convenable. Leurs 2 fils, RIGU et YAKSI, sont encore étudiants mais ont déjà leur PLAX réservé... Par ailleu...
Le bondage plaisir entre filles
il y a 4 mois

La captivité peut être douce et agréable

Isabelle et Ludivine marchaient sur un petit chemin lorsqu'elles aperçurent une maison un peu isolée. Elles s'en approchèrent et constatèrent que la porte était ouverte. Elles avaient toujours été curieuses par nature, aussi elles n'hésitèrent pas à entrer. La maison semblait vide. Elle était décorée avec goût mais sans luxe excessif. Tout à coup, une superbe jeune femme apparut. Elle avait la trentaine, elle était vêtue d'un chemisier blanc et d'une jupe noire en velours. Elle avait de longs cheveux blonds qui lui tombaient jusqu'aux reins, les yeux bleus et les lèvres légèrement sensuelles. Sa poitrine tendait le tissu de son chemisier à peine ouvert. Isabelle et Ludivine étaient tout aussi ravissantes. La première, vingt ans bien sonnés, portait un jean et un pull rose en mohair qui mettait en valeur ses formes généreuses. Brune aux yeux verts, cheveux légèrement ondulés, elle faisait tourner bien des têtes. La seconde venait d'avoir 18 ans. Elle aussi ne laissait personne...
Le rêve et la réalité
il y a 5 mois

Surfer sur des sites BDSM et de bondage n’est pas sans risque

Céline est une femme d’une trentaine d’années. Elle est brune aux yeux noisette et elle mesure un mètre soixante-cinq. Elle travaille comme conseillère en emploi dans une entreprise privée. Cependant, elle vit encore seule et cela fait près de trois longues années que s’est achevée sa dernière relation amoureuse car son ancien compagnon buvait beaucoup et n’hésitait pas à la tromper dès qu’il en avait l’occasion. Elle commence donc à se lasser de son célibat et a des envies d’une vie en couple mais surtout elle rêve à une vie sentimentale où la passion ne s’éteint jamais. Le soir, après ses heures de travail, elle se met sur l’ordinateur et parle avec ses amies de son mal être. Un vendredi soir, en s’ennuyant, elle cherche sur Google : « jeux liens érotisme » et trouve des résultats parlant de faire l’amour attachée … Elle explore donc dans cette voie et poursuit sa curiosité en tapant cette fois : « cordes bâillons » en mots clés … Elle découvre le bondage au travers de sites, d’im...
Un bondage poussé à l’extrême et à mourir de plaisir
il y a 5 mois

Les adeptes du BDSM sont parfois un peu fou dans la recherche du plaisir.

Cela faisait quelques temps que Kevin ne s’était pas « occupé » d’Elsa, une éternité pour lui et un temps de répit pour elle. Il a eu tout le loisir de fantasmer sur le futur traitement qu’Elsa allait avoir à subir. Après de multiples hésitations, il a décidé de donner vie à un dessin de BD qui était loin de le laisser indifférent et lui faisait toujours le même effet au niveau de son bas ventre quant il y pensait. En fait, il y avait le dessin, mais surtout le texte qui expliquait avec moult détails la situation dans laquelle était la fille. Pour ce qui est du dessin, ou plutôt des dessins, une fille simplement attachée les bras dans le dos, rien de bien exceptionnel, mais un deuxième dessin était déjà plus explicite sur les équipements équipant la fille. Une ceinture de chasteté un peu particulière munie de 2 plugs qui n’ont pas l’air si méchants que cela. Mais c’est le texte qui décrit toute l’horreur de la situation. La fille est en fait une prisonnière qui au lieu d...
Petits jeux de bondage entre amies
il y a 6 mois

Les filles sont des coquines, il ne faut pas en douter et le bondage peut-être un loisir amusant

Katie et Stacy sont deux américaines qui se connaissent depuis leur plus jeune âge. En effet, elles ont grandi ensemble car leurs parents étaient voisins et elles ont été camarade de classe de l’école maternelle jusqu’à l’université. Les deux amies sont inséparables. Elles sont toutes les deux âgées de 27 ans chacune. Katie est une jeune femme d’environ 1 mètre 80 aux yeux émeraude et aux longs cheveux blonds. Elle a une silhouette fine et des jambes élancées. Son visage fin et son sourire éclatant sont tous les atouts nécessaires pour son métier : elle est hôtesse de l’air. Son amie Stacy est brune avec une coupe mi longue et des yeux bleu océan. Elle mesure 1 mètre 70 et possède des jambes plus musclées ainsi que des épaules plus larges que celles de son amie. Elle a choisi une carrière professionnelle, où l’on voyage tout autant qu’une hôtesse de l’air, mais plutôt dans le domaine du sport : elle est joueuse de tennis professionnelle et est classée parmi les meilleures mondia...
Le cadeau surprise d’une soumise
il y a 6 mois

La surprise fut double

Jennifer voulait faire la surprise à son mari lorsqu'il rentrait du travail à 18h... Elle s'est déshabillée et a enfilé ses bas, ses talons, son soutien-gorge et sa culotte. Puis elle a enfilé des menottes en cuir aux chevilles et les a verrouillées ensemble et à un anneau dans le sol. Baissant les yeux, elle décida de faire glisser sa culotte et de dégrafer son soutien-gorge. Elle a également mis des menottes en cuir aux poignets et, après s'être assurée que son bandeau et son bâillon étaient bien en place, elle a relié ses menottes à la poutre au-dessus de la tête et a cliqué sur la serrure. Au début, elle restait juste là. Sa respiration commença à s'accélérer et elle commença à s'agiter d'avant en arrière sur ses talons. Tournant ses poignets au-dessus d'elle, elle commença à tirer sur ses menottes. Elle commença à gémir légèrement alors que ses luttes s'avéraient inutiles. Bientôt, elle était en mode torsion alors qu'elle combattait les menottes et les serrures. Ses gémis...
Laure rêvait de bondage
il y a 7 mois

Le plaisir de la corde entre filles

Couchée sur le ventre, les bras dans le dos reliés aux chevilles, une balle de latex dans la bouche, un bandeau de cuir souple sur les yeux, Laure attend. Elle est dans cette position depuis longtemps, mais ne saurait dire depuis combien de temps exactement. Les cordes qui enserrent son corps –bras, poignets, jambes et chevilles en un strict hogtie, semblent faire partie d’elle-même. Sa bouche s’est habituée à la présence de cette boule douce, un filet de bave s’en échappe doucement. Un lien judicieusement placé entre ses cuisses titille délicieusement son intimité à chaque mouvement. Une douce chaleur inonde la pièce, qui rend la situation presque confortable malgré sa nudité. Laure est dans un état second, comme à chaque fois qu’elle est ligotée suffisamment longuement : son esprit, libéré des contraintes du corps s’évade , elle repense à tout le chemin qui s’est écoulé depuis sa rencontre avec Shina. C’était il y a deux ans déjà… Tout a commencé comme souvent, au hasard...
Léa & Max
il y a 7 mois

Warning : Cette histoire est née de la collaboration entre un Daddy et sa little, partis d’un délire, nous nous sommes finalement bien pris au jeu de l’écriture. Dans la continuité, nous avons voulu la partager avec vous. Les commentaires sont les bienvenus cependant, nous attachons beaucoup d’importance au contexte et à l’aspect psychologique des personnages. Le « croustillant » ne commence pas avant plusieurs pages. L'idée était d'écrire une introduction à ce qui pourrait éventuellement devenir une nouvelle en plusieurs chapitres. Vous êtes prévenus 😉 L’histoire en quelques mots : Léa, vétérinaire passionnée, décide de se spécialiser en soins des animaux exotiques au côté de Max, un spécialiste hors pair réputé dans le pays. Cependant, elle est loin de se douter que Max a tout autre chose en tête pour elle. Le côté exotique se trouvera plus dans la relation Ddlg, qu’elle découvrira avec Max, que dans les soins apportés aux animaux…

“ Putain mais qu’est ce qu’elle fait ?? Ça fait 10 min qu’elle devrait être là ?? Elle croit vraiment que je vais m’en sortir tout seul avec ce tigre? On n’est pas en intervention chez la grand-mère du coin avec son chat qui a mangé de la mort au rat! Ici c’est un putain de TIGRE et il n’a pas l’air content avec cette vilaine plaie à la patte. Je comprends pourquoi il est si agité! Heureusement que je suis protégé dans ce local technique derrière l’enclos mais à un moment donné il va falloir que je rentre et elle a intérêt d’avoir pensé au matériel que je lui ai demandé… pas comme la dernière fois! Et puis c’est la dernière fois que je viens dans ce zoo pour dépanner les collègues. Ce n’est pas parce qu’on est véto indépendant et les seuls spécialisés en animaux exotiques grandes tailles du coin que je dois me taper tous les bobos des animaux du pays. Si elle ne s’est toujours pas pointée dans 5 min, il va sérieusement falloir que je la reprenne en main. Elle a beau être gentille, plei...
La rencontre BDSM bondage dérape
il y a 8 mois

Cette rencontre entre hommes s’est avérée être du BDSM gay lors de la féria de Nîmes

Nous discutions depuis longtemps de bondage, de shibari et parfois même de selfbondage. Sur son profil, il indiquait clairement qu’il était gay ce qui ne me posait aucun problème. En effet, un hétéro peu jouer autour du bondage avec un gay sans pour autant passer sous la couette. L’idée de nous rencontrer pour boire un verre lors de la soixante et dixième [féria de Nîmes](https://www.google.com/search?q=f%C3%A9ria+de+N%C3%AEmes&oq=f%C3%A9ria+de+N%C3%AEmes&aqs=chrome..69i57j0i512j0i22i30l8.454j0j15&sourceid=chrome&ie=UTF-8) m’est venue, cela me permettait de faire sa connaissance et d’être guidé dans la ville. Il a accepté avec grand plaisir de me recevoir. Après avoir déambulé dans la ville, pris quelques bières dans des bars, il m’a proposé d’aller chez lui pour faire un peu de bondage entre-nous. Comme je le trouvais aussi sympa en réel que sur le site, j’ai validé cette idée avec plaisir. Après un petit voyage en tram, nous sommes arrivés chez lui. Son appartement était très...
Publicité en cours de chargement