Récits
Un "confort"
il y a 1 mois

Lorsqu'on ne choisit pas, la Maîtresse le fait à notre place !

Inconfort J'aime l'inconfort, à 47 ans comme depuis de nombreuses années je veux subir des périodes d'inconfort. Pour cela le bondage est adapté à mon goût, j'éprouve actuellement ces instants sous la coupe de Lady Délia. J'ai rencontré d'autres Dominatrices auparavant,  Délia ayant à peu près mon age et s'occupant juste d'une poignée d'hommes, toujours les mêmes, tous bien décidés à propos de leur pratiques, tout cela faisait qu'une complicité s'est installée entre Elle et moi. J'aime aussi le confort. Le rafinement. Les chambres vastes, excessif au vu des courts séjours où j'y reste, professionnels ou villégiature. Ou alors allongé dans un pré gazonnant au printemps, juste protégé par une serviette de bain des plus moelleuses.  Finalement je suis un conforto-bipolaire ! Lady Délia a fini par découvrir mon deuxième plaisir. Et le jugeant contraire à l'existence de ses soumis, en plus de m'attacher "classiquement", Elle organise des sessions de pénitence spécialement pour...
La salle des accessoires en fera une soumise comblée 3
il y a 2 mois

Le week-end entier comme une captive dans un lieu inquiétant

« Alors, quand vais-je découvrir où se trouve la destination surprise ? » Se demanda Darlène. Elle et Joe Riordan, le propriétaire de la société d'accessoires de cinéma, étaient les deux seuls restants dans le bâtiment un vendredi en fin d'après-midi. Elle était assise à son bureau à l'arrière du bâtiment, dans le service comptabilité derrière l'entrepôt. Joe était assis sur le bord de son bureau. "Pas encore. J'ai quelques attractions à venir cependant. Vous voulez entendre la bande-annonce ? » Joe avait repris l'entreprise familiale il y a quelques années de son père. La ligne principale fournissait divers accessoires aux sociétés de production cinématographique et télévisuelle. Une activité secondaire lucrative consistait à vendre de vieux souvenirs de films, principalement sur Internet. Darlene, une directrice artistique en herbe, avait été embauchée pour cataloguer les accessoires lorsqu'ils étaient utilisés afin de documenter la provenance, l'histoire prouvée, comme l'exigeaie...
6- La nuit au donjon
il y a 3 mois

La suite des aventures du soumis.

Une canule me pénètre, une fois en place je sens celle ci gonfler en moi. Le maître tire un peu dessus pour s’assurer qu’elle est bien en place . Ensuite je sens le liquide remplir mes entrailles. Lentement mais sûrement, j’ai l’ impression qu’il y met des litres. La sensation du liquide me parcourant m’excite, mon sexe n’en peut plus dans cette ceinture. J’ai les entrailles pleines je commence à avoir des crampes, mon corps souhaite évacuer tout mais il n’y parvient pas ! J’ai des sueurs froides, et les crampes sont de plus en plus fortes. Je gémis, lorsque que cela s’arrête enfin. Le maître me libère de mes liens. « Descend » c’est avec une infinie lenteur que je descends je suis obligé de gérer les contractions de mes entrailles. Le maître tire sur la laisse , les quelques mètres qui nous séparent des toilettes me paraissent incroyablement loin. C’est à quatre pattes les jambes serrées autant de je puisse que finalement j’arrive au toilettes » « Assied toi ! » je suis à...
Première nuit au donjon
il y a 4 mois

Le soumis passe sa première nuit au donjon

Je suis mort de honte, je tente de masquer le collier et la ceinture comme je peux et nous nos mettons en route. J’ai du mal à avoir une démarche normal avec ce plug qui accompagne chaque mouvements de la ceinture. Les yeux rivés au sol, je n’ose pas regarder autour de moi de peur de croiser un regard. J’ai l’impression que tout le monde me regarde. J’ai des bouffées de chaleur, et commence à avoir les pieds mouillés, trempés de sueur. Mr X s’arrête et lève la main en direction de la pharmacie. « Je vais t’attendre ici, toi tu vas y aller et te prendre un paquet de couches. Incontinence forte , taille S. Ne perd pas de temps ils vont bientôt fermer ! » Je reste debout là, à côté de lui, je ne vais pas pouvoir c’est au dessus de mes f o r c e s. Il me fait marcher c’est juste pour me faire peur. Mr X « Je sais que c’est difficile pour toi, dit toi que personne ne te connais ici, ne soit pas gêné ! Et si tu accomplis cette mission je te récompenserai pour cet effort » La...
Attachement
il y a 4 mois

Ah, ces filles!

Tout était désert. Silencieux. Un couloir. Un autre. Des bruits de voix sur la droite. Qui venaient de derrière une porte. Il y a collé son oreille… - Vous cherchez quelque chose ? Il s’est brusquement redressé. Retourné. Une fille. À qui il a fait face. - Quelqu’un, oui. Madame Morin. Elle a ouvert la porte. - Ben, entre ! Des fois qu’elle soit là, madame Morin. Un vestiaire. Des sacs de sport. Quatre ou cinq filles. Qui ont levé les yeux sur lui. - Je l’ai trouvé, notre voyeur… - Hein ? Ah, mais non ! Pas du tout. Non. Je cherche madame Morin. Elles ont éclaté de rire. - Madame Morin ! Ben, voyons ! Il y a plus de deux ans qu’elle est plus ici, madame Morin. - Je croyais que… - Dis-nous plutôt… Le trou, dans la paroi des douches, là, à côté, c’est toi qui l’as fait où il y était déjà et tu te contentes d’en profiter ? - Le trou ? Quel trou ? - Fais bien l’innocent! Il y en a une qui s’est levée. - Bon, les filles, il mérite une bonne l...
Ma première fois en fille.
il y a 4 mois

Comment j'ai connu le travestissement grâce à un jeu innocent.

Nous nous connaissions depuis toujours, Nathalie et moi, nous habitions le même village, pas loin l’un de l’autre. Devant elle je me sentais fort et courageux comme un chevalier. Le mâle alpha, bien que je ne connusse pas cette expression à l’époque. J’essayais de l’impressionner depuis le plus jeune âge, au début à vélo ensuite en mobylette. Chaque occasion était bonne pour lui prouver ma virilité. C’était la plus belle période de ma vie qui me laisse plein de bons souvenirs auxquels je reviens souvent, surtout quand la réalité me rappelle dans quel monde on vit actuellement. Nathalie était une belle et souriante brune aux yeux marrons qui ne me laissaient pas indifférent, sa puberté commença tôt, ses formes devenaient féminines rapidement. Sa transformation en femme me rendait perplexe, heureusement notre amitié n’en souffrait pas. Nous avions 14 ans quand tout ceci se passa. Comme tous les jours après les cours je lui rendis visite. En général je venais avec un objet pour me va...
Le monde de Shanane 2
il y a 4 mois

Pourquoi les petits garçons possèdent-ils quelque chose de plus que les filles ?

Deuxième expérience Ma première expérience était là juste pour donner envie mais surtout donner une vision différente ancrée dans la tête des gens qui voudraient mais n’osent pas … leurs montrer qu’il existe différents stades dans ce monde t o r t u r é et si troublant. Ma deuxième expérience fut un peu plus … comme on l’imagine tous. Avec un Indiana Jones adapté à un monde moderne, je suis invité dans son domaine et nous devons aller faire des courses afin de nous nourrir durant ces délicieux jours ensemble. En revenant de notre promenade dans sa forêt et de nos courses aussi, j’aide mais oui, j’aide à ranger et là, faute ! Je casse une bouteille involontairement ou alors vraiment au plus profond de mon inconscient ! Rien ne se passe malgré un regard qui en dit long … puis j’oublie en nettoyant les dégâts avec lui, mais oui avec lui. Sauf que lui, il n’a pas oublié et il se frotte intérieurement les mains du prétexte que je viens de lui offrir ! Lorsque tout fut pr...
Le monde de Shanane 1
il y a 4 mois

A ceux qui ne sont jamais passés à l'acte et qui croient que soumission et bondage sont associés uniquement à la douleur, à l'extrême ...

Première expérience Et si je vous faisais rêver avec mes expériences au fil de l'eau ? Je vais essayer de retranscrire ma première expérience. Une envie forte, présente en moi depuis toujours … il suffisait de trouver l’homme pour franchir la frontière. Nous sommes au deuxième jour passé ensemble. Relation dite normale, où nous apprenons à nous connaître encore un peu plus, à nous savourer mutuellement. De longues heures durant des mois à dialoguer par mails ou messagerie. Les envies montent, il a l’expérience, pas moi … juste une envie qui ne fait que grandir à f o r c e de le côtoyer. Je lui parle ouvertement, sincèrement, je ne cache rien, à quoi bon ! Lors d’un moment câlin, allongée sur le dos, je croise mes poignets inconsciemment au-dessus de ma tête. Le déclic pour lui, l’envie de me posséder, que je lui appartienne enfin comme il le souhaite : soumise et dépendante ! La douceur de sa voix au creux de mon oreille me demande s’il peut enfin m’attacher à sa gui...
Soumise d’une domina saphique 4 et fin
il y a 5 mois

Recadrage et formation BDSM d’une soumise par une lesbienne amoureuse

[LE DEBUT DE CETTE HISTOIRE EST ICI](/recit/202901) Laurie m’a indiquée que je la frustrais et même que je l’ennuyais de plus en plus, avec ma timidité un peu exagérée et pudeur déplacée. Cette remarque fit mouiller mes yeux et me gêna beaucoup. Elle m’expliqua que les Maîtresses aiment montrer leur soumise ou leur soumis, dans certains lieux adaptés. Elle précisa pour que les choses soient bien claires, que cela ne pouvait évidement se faire n’importe où et que le but de ces petites exhibitions de partage, ne devaient jamais mettre en péril la vie sociale des personnes dites soumises. La discussion, presque un monologue tant ma gorge était serrée, dura un moment - De quoi as-tu peur ? D’être jugée ? C’est une erreur ! Dans des soirées privées ou lieux comme ici au gîte fétichistes, le regard des personnes extérieures est justement l’inverse de ce que tu penses. Prenons pour exemple, une fille nue à quatre pattes en train de manger dans une gamelle comme une chienne. Si cela pe...
Soumise d’une domina saphique 3
il y a 5 mois

Quand deux lesbiennes partent en vacances au gîte fétichiste, il y a du BDSM dans l'air et plus encore...

[LE DEBUT DE CETTE HISTOIRE EST ICI](/recit/202901) C’est après six heures de route, que nous sommes arrivées au gîte fétichiste, situé en ESpagne près de Saragosse. Laurie ne m’ayant dévoilée la destination finale que 10 minutes avant, j’étais très intimidée lorsque le monsieur tout souriant nous a accueillies. Elle le connaissait pour être allée à une de ses soirées BDSM, quand ils étaient en France. Ils se sont fait la bise et semblait ravis de se revoir. Cela sentait l’embrouille pour la grande timide que je suis, car leur complicité était palpable lors de la visite des lieux. Oh ce n’est pas la visite de l’appartement qui m’a perturbée, mais celle du donjon où il lui donnait quelques pistes pour utiliser le matériel, comme si ma Maîtresse avait besoin d’idées perverses... Pour la suite de la visite, il nous a faites passer par la salle aux secrets, une pièce remplie d’accessoires et de vêtements aussi originaux que particuliers tout comme la camisole de f o r c e et autres.....
5 - Subir les conséquences
il y a 6 mois

La découverte continue pour le soumis. Il n’a pas respecté les consigne de son maître. Mr X va lui apprendre à ne plus désobéir….

De retour à la maison . C’est la tête pleine de sensations que je me couche. La première nuit fut, compliqué, aussitôt les yeux fermés je refaisait la journée. Le moindre début d’érection était immédiatement calmé par la cage. La première nuit fut extrêmement courte, j’ai très peu dormis ! Combien de temps allais je devoir garder cette cage ? Après tout je vais bien finir par m’y faire et surtout faire des nuits normales. Au bout du troisième jour, sans avoir passé une seul nuit correct je prend la décision d’enfreindre le choix du maître. Je coupe le cadenas de plastique et me libère , j’ai honte de mon geste mais je n’en pouvais plus. Après tout je n’ai jamais réussi à porter une cage plus de 24h c’est déjà pas mal 72h . Je me cherche des raisons valables pour ce que je viens de faire , j’ai honte mais la nuit suivante sera d’une douceur sublime. Je me demandais comment mon maître allait réagir face à mon acte, je suis novice il vas comprendre ,et être compatissant j’espère......
Soumiseab33 punie au gîte fétichiste
il y a 6 mois

Quand une little ne respecte pas les règles, elle est punie.

Je correspondais depuis un moment avec soumiseab33. Nous discutions de multiples sujets sans aucun rapport avec le BDSM ou l’ABDL même si parfois, nous avions échangé quelques mots sur ces sujets. Elle avait envie de me rencontrer et de passer quelques jours [au gîte fétichistes](http://gitefetichistes.com/). Les soucis rencontrés étaient aussi bien organisationnel avec sa petite famille, que financiers. Je lui avais soumis (joli mot) l’idée de faire une collocation avec une copine. Cela a fini par se faire. Après avoir enquêté sur l’horrible TSM, sa copine ayant un attrait pour la soumission, acceptait que je lui fasse une petite initiation NO sex. Lorsque je l’ai eu au téléphone, je l’ai rassurée sur le sexe, je ne pratique qu’avec mon épouse. Il n’y aurait pas de fellation, ni de rapport sexuel avec elle ni avec son amie et elle ne verrait même pas ma zigounette. Elles sont arrivées en fin d’après-midi pour un week-end prolongé. Comme je le fais toujours, j’ai organisé la vi...
Publicité en cours de chargement