Récits
Première nuit au donjon
il y a 1 mois

Le soumis passe sa première nuit au donjon

Je suis mort de honte, je tente de masquer le collier et la ceinture comme je peux et nous nos mettons en route. J’ai du mal à avoir une démarche normal avec ce plug qui accompagne chaque mouvements de la ceinture. Les yeux rivés au sol, je n’ose pas regarder autour de moi de peur de croiser un regard. J’ai l’impression que tout le monde me regarde. J’ai des bouffées de chaleur, et commence à avoir les pieds mouillés, trempés de sueur. Mr X s’arrête et lève la main en direction de la pharmacie. « Je vais t’attendre ici, toi tu vas y aller et te prendre un paquet de couches. Incontinence forte , taille S. Ne perd pas de temps ils vont bientôt fermer ! » Je reste debout là, à côté de lui, je ne vais pas pouvoir c’est au dessus de mes f o r c e s. Il me fait marcher c’est juste pour me faire peur. Mr X « Je sais que c’est difficile pour toi, dit toi que personne ne te connais ici, ne soit pas gêné ! Et si tu accomplis cette mission je te récompenserai pour cet effort » La...
La vengeance d’un gay en colère
il y a 3 mois

Un minet gay s’amuse à en escroquer d’autres sur le net et finit par tomber sur un os....

Monsieur Paul est un bel homme de 35 ans environ, riche, très riche. Nul ne sait d’où vient cette richesse dont il fait profiter ses amis.. il est arrivé à Paris il y a 5 ans, a acheté une villa dans le 16ème arrondissement, au fond d’une impasse, villa sur 3 étages… Monsieur Paul est un homme influent, il connaît bon nombre d’industriels, politiques et diverses personnes influentes.. toutes ont, semble-t-il quelques chose à lui devoir.. Monsieur Paul ne travaille pas, c’est un mécène des arts et son passe temps c’est le mécénat de jeunes salopes… il passe son temps sur les différents sites sociaux, repère les jeunes mecs, parlent avec eux, en fait, les fait souvent parler de leur vie… et, quand il voit que certains sont en difficultés, leur envoie quelques argents… mais ce qu’il recherche surtout se sont des photos et vidéos inédites de ces jeunes mecs.. quelle que soit leurs origines.. Tout le monde y trouve son compte. Il faut vraiment lui plaire pour qu’il consente à un...
1- L’histoire d’un fantasme
il y a 4 mois

Tout droit sortie de mon imagination, suivez moi dans une projection de mes fantasmes que je n’ose avouer.

Partie 1 Nous avons échangé quelques messages , fait «connaissance;» , et fixé le cadre et limites du plan J’ai franchis le pas ! ça y est me voilà en route vers l’adresse de mon maître. ( monsieur X) Les consignes sont assez simple je dois porter ma cage de chasteté depuis au moins 24h, pour s’en assurer je devrais la verrouiller avec un cadenas plastique numéroté, et mettre mon plus beau plug annal. C’est une cage classique en pvc , un anneau en diamètre 50mm avec à la base un pad silicone , la mise en place du tube nécessite de la préparation, avec une longueur de seulement 3 cm ... une fois le « matériel » en place la cage n’autorise aucun début d’érection, cage qui peu être équipée d’un plug urétral lui aussi en silicone conducteur permet une connexion à un module e-stim. Le port de celle ci 24h n’a pas été facile, la nuit précédente a été difficile. L’excitation de ce qui va m’arriver le lendemain ne m’aide pas. Réveil tôt donc ! Une bonne douche , rasage, un petit l...
Piégé en selfbondage dans les vestiaires d’un stade
il y a 4 mois

Faire de l’auto bondage dans les vestiaires avant la coupe du monde n’est pas sans risque.

Agent de sécurité en intérim, Paul tombe sur une annonce qualifiée d’urgente. Il contacte donc le responsable de la mairie comme demandé pour prendre connaissance des conditions proposées, car le salaire indiqué est plutôt attractif. Par chance, il obtient un rendez-vous le jour même, comme quoi dans les mairies, il arrive que les fonctionnaires soient ultra réactifs. - Notre gardien de stade est en maladie. Juste avant la coupe du monde, le stade doit être surveillé et entretenu. Comme votre CV est intéressant, si vous êtes disponible de suite, vous correspondez au profil recherché ! Lui explique le DRH de la mairie. - En quoi consiste le travail et quel sont les horaires ? Demande Paul. - Vous serez responsable de la sécurité puis de l'entretien des parties communes, de la sortie des poubelles et de la petite maintenance, changer des ampoules par exemple et éventuellement du chauffage. Vous devrez surveiller les bâtiments et les espaces communs ainsi que les équipements av...
Gay Pride BDSM story
il y a 5 mois

Comment un hétéro a fini soumis avec un collier BDSM et une cage de chasteté à la gay pride

##### « Comment je suis passé malgré moi d’hétéro à gay à cause du selfbondage pourrait être le second résumé de cette drôle d’aventure qui a changé ma vie ». J’étais tranquille, j’étais peinard comme disait Renauld dans sa chanson « Laisse Béton » dans son album homonyme sorti en 1977. Je rêvais qu’une Maîtresse tyrannique m’imposait des choses comme d’être attaché [sous cage de chasteté métal](https://abcplaisir.com/fr/23-cage-de-chastete-metal) avec plug dans les fesses pour se faire brouter le minou. Bon, en guise de « minou » je n’avais que mon imagination par contre, pour le reste, je m’étais organisé pour jouer seul. Mon selfbondage devait durer une heure et, pour changer un peu de lieu, j’avais squatté les vestiaires du gymnase dont j’ai les clés, et pour cause, je suis le gardien. Les installations pour la musculation offrent des possibilités très sympathiques pour s’attacher tout comme les vestiaires avec les longs bancs. Les odeurs, pour moi des parfums suivant mes...
Gay Pride BDSM story 2
il y a 5 mois

L'enfer commence réellement pour le conduire dans un autre monde, celui qui fait plus mal que des coups

CHAPITRE TROIS Le lendemain matin, Max m’a adressé un texto m’indiquant qu’il me voulait entravé debout, nu avec les mains menottées au-dessus de la tête et avec un bandeau sur les yeux. Autant dire que ma journée fut perturbée, car il était clair que mon calvaire était loin d’être terminé. Comme d’habitude, après avoir fermé le gymnase, j’ai posé ma serrure de glace avec les clés de menottes fixées dessous avant de me menotter à un des « Power Rack » où j’ai bien failli oublier le bandeau pour les yeux. Je n’étais pas du tout tranquille, j’avais peur de ce qu’il pouvait encore vouloir me faire. Autant dire que je n’étais pas excité du tout et que ma bite était loin de remplir le tube de la cage de chasteté. Je l’ai à peine entendu arriver et en guise de « bonsoir », il s’est plaqué contre mon dos puis a passé ses mains devant moi pour venir titiller mes tétons. Il les étirait, les malaxait, les faisait rouler entre ses doigts en m’embrassant dans le cou. Ses baisers me pert...
Parce que je le vaux bien
il y a 5 mois

Mon soumis aime connaître mes histoires anciennes, avant qu'il me connaisse. En voici une...

Je n’avais pas encore mon soumis sous ma responsabilité quand j’ai fait la connaissance de David. Nous avions échangé sur un site de rencontre, probablement Tinder ou Grindr. Le besoin se faisant pressant de me vider les couilles, le premier rendez-vous était pris chez lui. Il avait un appartement charmant, avec du caractère, ce qui n’avait pas l’air d’être son cas. Plutôt timide et renfermé, je ne savais vraiment pas comment la soirée allait se terminer. Nous avons échangé des banalités, histoire de faire connaissance, ce qui m’a permis de poursuivre mon analyse à son encontre. Si ma mémoire est bonne il était représentant d’une marque de luxe, du genre L’Oréal, ce qui impliquait beaucoup de déplacement professionnel. Il n’était pas rare qu’il rentre à Metz seulement les week-ends. Je mettais donc sa timidité sur l’intimidation de ma présence chez lui, sur son canapé, ou alors ce n’était pas le meilleur représentant pour L’Oréal. Il pouvait au moins compter sur son physique plutôt...
Dépucelage militaire
il y a 6 mois

Attaché, rasé il se fait dépuceler par un gay

J'étais donc à l'armée au début de mon service militaire. Je venais d'avoir 20 ans et j'étais puceau et encore bien innocent. On me disait assez mignon et j'avais notamment de belles fesses bien cambrées. Avec mes camarades, tous beaux et sympathiques, nous partagions une chambrée de six. Certains parlaient de leurs expériences sexuelles avec les filles et moi, je me taisais discrètement. Ce soir là, après l'appel, les mecs de la chambrée (quelques petites bouteilles aidant) me semblaient plus excités que d'habitude. La conversation était au cul. Et Bertrand qui avait probablement des doutes sur moi essayait de me questionner sur mes "expériences" à ce sujet, mais en vain. Et tout d'un coup, Bertrand s'écria: "Et si on bizutait ce petit puceau de Bonny?" Et avant que j'aie eu le temps de réagir, 4 des mecs de la chambrée me saisirent. Sur le moment je ne me débattais pas, espérant une plaisanterie. "Descendons à la salle de gym," dit Bertrand. À 6, ils n'eurent aucun mal à me...
Une lope gay au gîte fétichistes
il y a 8 mois

Un lope gays devient pire qu’une chienne destinée à la reproduction BDSM.

- Allo - Oui bonjour, je vous appelle parce que j’ai quelques questions à propos de votre gîte. - Mais je vous en prie, que désirez-vous savoir ? - Je suis un peu gêné de vous poser ces questions mais j’aimerai savoir si vous acceptez les chiens humains et si cela est possible chez vous ? - Ne soyez pas gêné, cela fait 40 ans que je suis dans le monde des rencontres fétichistes, il n’y a donc pas de sujet tabou avec nous. Chien humain dites-vous, en clair est-il possible de faire du pets-play ou dogtrainning au gîte ? Et bien la réponse est oui, sans aucun problème. Par contre, je vous conseille de prévoir des genouillères et coudières ou des gants car si certaines parties sont, disons carrossables, si vous vous éloignez un peu dans la propriété, ce sont des chemins ou sentiers avec des pierres. - On peut vraiment se promener comme ça sur votre propriété ? - Oui, sans aucun problème, rien ne nous gêne. Nous pourrons même, si vous le désirez, servir des repas en g...
Vivre les effets de l’inquisition fantasmé
il y a 9 mois

Et si vous testiez les instruments de l'inquisition en BDSM ?

##### Nous pouvons nous accorder à dire, que les visiteurs des musées de l’inquisition n’y vont pas tous pour des raisons réellement culturelles. Si l’aspect premier est parfois identique à celui des voyeurs d’accident de la route, le second porte plus sur érotisme du BDSM. Et oui, ces instruments de barbare utilisés pour la « Question », forme d’interrogatoire visant à faire avouer l’impensable et bien souvent le contraire de la vérité, sont excitants à voir. Les visiteurs de ces musées en sortent bien souvent avec une certaines excitation, leur fantasmes sont agréablement flagellés. Personne ne fantasme à l’idée d’être brûlé vif sur le bûché ou d’avoir les membres brisés, mais plutôt de se retrouver entravé plus ou moins vêtu sur les carcans de cette époque. Pour preuve, les croix de Saint André sont légion dans les clubs BDSM et donjons. Au gîte fétichiste, j’avoue humblement me faire plaisir en fabriquant des instruments pour permettre à nos clients de se faire plaisir,...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 116 : Après la pause
il y a 10 mois

Quand l’engrenage chauffe, bruite ou émet de la fumée, inutile d’en accélérer le mouvement pour en faire disparaitre l’inconfort.

Chapitre 116 : Après la pause Le sourire qui élargissait l’ensemble du visage de Christian me fit frissonner malgré la température de la pièce que les deux projecteurs avaient élevée aux alentours, sans conteste, de trente degrés. J’essayai de dégager la chaîne du crochet, alors que Vlad fouillait toujours dans le coffre. Christian avait enlevé sa chemise et ses chaussettes, ne gardant que son survêt taché. Ses yeux sombres et sa barbe le faisaient ressembler maintenant plus à un personnage d’une période mégalithique soulevant des pierres pour assembler des dolmens, qu’à un dominateur tel que Basile, Lucifer ou même Vlad, plus sophistiqué. Il alluma le plug et me souleva en prenant uniquement appui sur le socle de celui-ci. Le malade, pensai-je. Il allait me l’enfoncer, si loin, comme un suppositoire, que je ne pourrai plus le ressortir. Vlad prit ses photos, tandis que le gorille, content de sa prestation physique, poursuivait sur autre chose. Il s’agissait maintenant de c...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 115 : Les photos
il y a 10 mois

Ce n’est pas parce qu’un engrenage grince qu’il ne fonctionne plus, mais il y a de fortes chances qu’il s’use plus vite.

Chapitre 115 : Les photos - J’aurais dû monter avec des habits, répondis-je faussement embêté, sachant l’inutilité, voire le sarcasme de ma réponse. - Des photos de nus, reprit Christian, hermétique à mon humour. - J’espère qu’au moins il vous fait bien l’amour, plaignis-je Vlad, devant ce manque évident d’intelligence. Ce dernier sourit. Christian ne comprenait même pas ma remarque. Ils me conduisirent dans la chambre à coucher. Tout y avait déjà été préparé. Deux lampes, des projecteurs au vu de l’intensité lumineuse qu’ils dégageaient, dirigeaient leur éclairage vers le lit couvert d’un drap de satin noir. Il insisterait judicieusement sur la blancheur de mon corps, pensai-je en connaisseur. - Tu n’as jamais fait de photos ? - Des nus ? répondis-je. - En général. - Non. Aurai-je raté une carrière de top-model ? dis-je ahuri. Vlad rit de ma blague. Christian ne fit aucun mouvement. C’était étrange comme impression. J’étais mal à l’aise, pire que lorsque je...
Publicité en cours de chargement