Mes sessions selfbondage en foret Offerte

Variable de Mes sessions selfbondage en foret à genoux

Trois cordes
Chemisier + jupe + soutien-gorge + talons hauts
Menottes en fer qui ne s’ouvrent pas sans clé
Menottes larges en cuir fermées par cadenas pour pieds
Un bout de chaîne pour relier les mains et pieds
Collier minerve de contrainte
Mes pinces à sein
Mon bâillon ouvert comme si on allait m’obliger à tailler des pipes
Mon plug vibrant gonflable par dessus mon short de vinyle

Ma cage de chasteté dont les clés sont à la maison dans le coffre électronique et si c’est un vendredi et que ma femme ne rentre pas, il est réglé sur 54 heures. (Ouverture le lundi juste avant que j’aille travailler)

J’arrive sur le lieu, et finis de me préparer dans la voiture.
Je sors le ice-time de la glacière au dernier moment
Une fois prêt je vais avec mes jouets dans la forêt avec une lampe torche.
Marcher presque nu vêtu en femme avec le plug hummm et la minerve et les bracelets de chevilles qui m’excitent un max. Un peu comme les esclaves...

Quand j’ai trouvé deux arbres pas trop distant avec un sol correct entre les deux :

Je mets une corde à l’arbre de devant, elle maintiendra les menottes de me mains. Je bloque dans la corde mes menottes devant l’arbre avec le ice-timer qui contient les clés. Elles sont reliées aux menottes des mains par de la corde au cas où elle glisseraient trop loin.

Je mets deux cordes à l’arbre de derrière
1 qui maintiendra mes chevilles
1 qui sera à ma taille et m’obligera à rester à quatre pattes

Le plus difficile est de trouver les bons réglages de cordes.

Je me mets à genoux et entrave mes chevilles
J’enroule la corde autour de ma taille de façon à rester à quatre pattes fesses en l’air bien offerte.
Je pose les pinces à sein
Je gonfle le gode vibrant tant que je peux supporter////
J’éteints la lampe
Je ferme les menottes des mains.

C’est fou les bruits que l’on entend la nuit dans la forêt quand on est attaché comme ça.

Mésaventures
La deuxième fois, j’étais tellement excité(e) que je n’ai pas fait attention à la météo. Il a plu et je me suis gelé(e).
il y a 5 ans

J'ai pratiqué à l'extérieur pendant plusieurs années car chez mes parents je ne pouvais pas le faire c'était trop risqué. Sauf la nuit bien sur mais juste avec la ceinture de ma robe de chambre et de mon peignoir.
En extérieur les expériences ont toujours été très excitantes mais toujours dans la peur de se faire découvrir par quelqu'un (quelques personnes sont passés pas loin ça fait flipper et ça augmente l'excitation aussi d’avoir peur mais personne ne m'a jamais vue heureusement sinon je n'imagine même pas ce qu’il me serait arrivée... Le plus chiant en extérieur ce sont les insectes grr ça pique, ça gène, ça monte et vous marche dessus mais en utilisant des répulsifs c'est mieux.
A l’époque je cherchais les maisons en ruine j’étais folle....
il y a 5 ans

bonjour

moi aussi j adore aller me balader en tenues avec des accessoires dans les lieux abandonnés ou en ruines c est tres excitant je le fais le jour ou la nuit, j ai de la chance qu i y en ai pas mal dans la région
il y a 5 ans

Publicité en cours de chargement