Comme une captive

Jouer des rôles pour réaliser des fantasmes sans risque pour pimenter sa sexualité est quelque chose de bien connu. Il y a toute sorte de jeux, l’écolière, le docteur, la prostituée, le captif. Je vais aborder aujourd’hui comment aborder le rôle de la personne captive.

Comme je pratique depuis longtemps, je vais partager avec vous quelques trucs et astuces. [b:2gw8r8bo][u:2gw8r8bo]Notez que je suis également TRES preneur de vos idées. N’hésitez surtout pas partager les vôtres ici. [/u:2gw8r8bo][/b:2gw8r8bo]

TOUS VOS ACCESSOIRES ET LE LIEU

Comme il n’est pas si facile que ça de donner du sens à cette pratique par le fait que l’on se connaît, il est ultra important de tout préparer à l’avance.
- Vous ne devez rien avoir à chercher au dernier moment
- Tout doit être prévu en bonne place
- Prévoyez un chauffage, de quoi la couvrir si elle a froid et à boire. (Pour faire boire une personne attachée, un bib c’est pratique et déstabilisant :D si vous n’êtes pas ABDL)

QUAND ET OU ?

Quand :

Pour moi c’est immédiatement à son arrivée. Après s’être fait la bise ou le bisou, avoir bu une coupe de champagne, elle ne rentrera pas dans le jeu et vous ne serez pas crédible du tout, surtout qu’il n’est pas facile de l’être tout court ! ! !

Personnellement, je démarre immédiatement dans le parking. Elles n’entrent même pas dans la maison. Elles doivent fermer le portail et m’adresser un texto. Je bande les yeux ou leur demande de le faire ! Ma voiture est ouverte il y a les accessoires et un papier où sont les indications de départ, exemple : Bande tes yeux, mets la cagoule et les menottes tes mains dans ton dos. (Là, je laisse mariner un peu)

[b:2gw8r8bo]Et si elle a envie de faire pipi ? [/b:2gw8r8bo]
Un ravisseur n’en n’aurait que faire. Soit elles se pissent dessus, soit je les défroque et les obligent à faire dans le parking.

[b:2gw8r8bo]Et si elle a soif ? [/b:2gw8r8bo]
Un ravisseur n’en n’aurait que faire, elles attendent.

[b:2gw8r8bo]Leur sac, papiers, clés et téléphone ?[/b:2gw8r8bo]
Un ravisseur les prendrait, c’est donc ce que je fais. (Je les leur rends promis LOL)

Un truc important : ne parlez pas ou le moins possible.

[b:2gw8r8bo]Le lieu : [/b:2gw8r8bo]

L’idéal serait à l’extérieur mais plutôt risqué et pas toujours compatible avec la météo ou dans un autre lieu que chez vous. Elle connaît les lieux, les odeurs, les marches ou escaliers.

Une de mes astuces quand je ne peux les conduire ailleurs, consiste à les « « « jeter » » » dans le coffre de la voiture et à aller faire un tour. (Pas loin, petites routes et chemins pour diminuer le plus possible les risques d’accident) Je cherche..., je freine, je recule pour brouiller les pistes et surtout essayer de leur faire croire que je vais ailleurs qu’à la maison.

- En arrivant (chez moi) je klaxonne pour indiquer aux gens chez qui je vais que je suis arrivé.

- Je descends et la laisse mariner un peu dans la voiture. Le klaxon + l’attente créent une pression et de « l’appréhension » qui souvent génèrent une excitation.

- Lorsque je vais les chercher, je les porte sur mon épaule et.... je fais le tour du jardin pour brouiller les pistes. (Enfermez le chien, la dernière fois, le mien est venu lui faire des fêtes... GRRR :twisted: ) Je me frotte un peu contre les cyprès alors que chez moi, cela n’arrive pas pour tout mettre en œuvre pour qu’elles se croient ailleurs que chez moi.

- Changez le lieu de vos jeux coquins ! Si vous jouez d’habitude dans votre chambre ou votre salon, allez dans le garage que vous aurez chauffé si besoin, ou dans la chambre d’amis. Le top c’est l’été si vous avez un jardin, là vous pouvez lui faire croire que vous êtes dans la nature. [u:2gw8r8bo]Si c’est chez vous,[/u:2gw8r8bo] avant d’aller la chercher, faites l’impossible [b:2gw8r8bo]pour changer l’odeur de la maison[/b:2gw8r8bo]. Brûler de l’encens ou parfumez avec quelque chose.

UNE FOIS ATTACHEE

- Laissez-là mariner un peu et trinquez avec vous même (choquez 3 ou 4 verres différents pour faire du nombre de participants et des bruits différents)

- Annoncez que vous partez à vos amis imaginaires et donnez-leur carte blanche. Claquez la porte (pour le bruit) et faites-le AUSSI avec votre voiture pour le bruit (au moins jusqu’au portail).

- Le parfum, un truc au top ! Achetez un parfum bon marché au supermarché du coin ! C’est trop top ! Mettez-en en quantité suffisante pour qu’elle sente bien une odeur différente de la votre et allez la tripoter différemment de vos habitudes. Exemple : si elle n’aime pas qu’on lui pince les seins, pincez-les un peu. Si elle râle, donnez-lui une gifle. (minuscule et sans agressivité bien sûr, juste pour continuer de brouiller les pistes).

- Si vous avez acheté un nouveau sextoy ou accessoire (sur ABCplaisir.com bien sûr) c’est le moment de le sortir puisqu’elle ne le connaît pas.

- Laissez-là mariner un peu et essayez de trouver un moyen de faire des bruits différents de d’habitude.

Là, il est fort possible qu’elle ait un sérieux doute du lieu où elle se trouve et peut-être même, que vous êtes chez quelqu’un.

Un petit truc : Des gants ! Latex ou autres changent le ressenti lors des contacts physiques.

[b:2gw8r8bo]
SI VOUS NE POUVEZ PAS SORTIR DE CHEZ VOUS et n’avez pas de jardin : [/b:2gw8r8bo]

Une fois qu’elle est entravée et cagoulée :
- Vous pouvez lui indiquer que vous l’avez prêtée à un Maître bien connu OU qu’il va venir la chercher.
Ensuite :
- Faites sonner votre téléphone et répondez ( à personne :D ) mais comme si c’était vrai en indiquant la route pour venir chez vous.
- Laissez-la mariner et surtout ne répondez à aucune question. Au pire, allez recevoir vos amis sortez de chez vous en claquant la porte (pour le bruit) mais n’oubliez pas de revenir (bruit de porte)
- Trinquez avec vous même (comme indiqué plus haut)
- Mettez le parfum bon marché (comme indiqué plus haut)
- L'inconnu va la tripoter (comme indiqué plus haut)

[b:2gw8r8bo]Rapport sexuel (s’il y en a entre vous)
[/b:2gw8r8bo]
- Préservatif obligatoire. Elle doit sucer l’inconnu qui a un préservatif. En mettre deux (l’un sur l’autre change un peu ou brouillera un peu ses impressions....

- S’il y a un rapport sexuel, surtout changez vos habitudes. Si d’habitude vous êtes doux, pénétrez-la brusquement (pas trop quand même au départ) ou inversement, soyez ultra doux.

A SAVOIR :

La personne ne rentre pas toujours dans le jeu et devine tout ou presque. Si elle est rentrée dans le jeu (et surtout si vous n’avez pas fait de faute) il y a des chances qu’elle croit à tout et ne reconnaisse rien *** !

[b:2gw8r8bo]*** Qu’elle croit à tout et ne reconnaisse rien ! Dans ce que j’ai géré il y a eu : [/b:2gw8r8bo]

Deux personnes qui n’ont même pas fait la différence entre un gode ceinture et un sexe car elles étaient totalement DANS le trip. (100% réel)
Deux personnes qui ont flippé un maximum et une a pleuré après coup en se rendant compte de la supercherie. (Les nerfs qui lâchent, elles sont revenues allez donc savoir pourquoi ^^^^)

[b:2gw8r8bo]UNE ANECDOTE pour vous expliquer que l’on arrive à faire vivre des trucs fous[/b:2gw8r8bo]

Une soumise ultra expérimentée a fini par perdre la notion du temps et se croire réellement ailleurs que chez moi. Comme cette soumis expérimentée a un grand Maître, (j’ai promis l’anonymat) pour la déphaser et l’emmener où je voulais, j’ai du jouer longtemps sur beaucoup de choses. Pour cela elle était :

- Entravée tout le temps (en variant les entraves pour éviter les crampes)
- Aveuglée 18 heures non stop donc lavée et conduite aux toilettes par mes soins
- En couche pour la nuit (je lui avais indiqué qu’elle se retenait ou se faisait dessus au choix)
- Décalage des heures avec le petit déjeuner à 3 heures du matin (je me suis levé pour ça)
- Décalage des heures avec le repas du midi à 8 heures du matin avec un verre de vin blanc^^^^
- Déplacée en voiture sur 2 kilomètres (menottée et toujours aveuglée) mais assise normalement et avec la ceinture
- Conduite chez des amis (chez moi) mais elle y croyait.

A la fin, le coup du parfum a marché :D :D , une simple caresse de ma part la perturbait totalement et elle se croyait chez des inconnus, chose qui n’était pas prévu avec son Maître....

Son Maître savait tout et a joué le jeu. A 8 heures du matin après le repas et le vin blanc de la soumise^^^^ j’ai appelé son Maître pour lui donner des nouvelles de sa soumise. Quand elle « « « a eu le droit » » » de lui parler, il a indiqué dans la petite conversation qu’il venait de finir son repas et allez faire une sieste alors qu’il se levait ! Elle a tout gobé sans souci ! :lol:

Cette anecdote a pour but de vous démontrer que pour réussir un plan du type captivité, il faut :
- prendre son temps
- essayer de tout prévoir (lieu / accessoires / ....)
- penser aux détails (parfum / gants / odeurs/ ......)
- structurer le plan et prévoyant la gestion des courbes d’excitation / appréhension / ET surtout, le retour sur terre ! [u:2gw8r8bo]On ne laisse pas partir la personne en voiture[/u:2gw8r8bo] juste après, il lui faut un peu de repos.

[b:2gw8r8bo][size=150:2gw8r8bo]Quoi que vous fassiez, SURTOUT pensez à la sécurité. [/size:2gw8r8bo][/b:2gw8r8bo]

[b:2gw8r8bo]J'oubliai ! les larmes : [/b:2gw8r8bo]
1°) On ne s'affole pas !
2°) On essaye de voir si c'est juste dans le trip ou un réel problème.
3°) Certaines filles pleurent sans pour autant être malheureuses. Il faut donc [u:2gw8r8bo][b:2gw8r8bo]bien les connaître [/b:2gw8r8bo][/u:2gw8r8bo]pour pouvoir se permettre de continuer malgré ça ****

**** Continuer malgré les larmes : J'ai une soumise maso qui pleure parfois quand elle est à fond dans un trip hard. Si j'arrête, je casse son trip !!! Je continue donc encore à la """""frapper"""" malgré ses larmes et cris :geek: (juste un peu et [u:2gw8r8bo]légèrement la puissance ne sert plus à rien[/u:2gw8r8bo]) pour entretenir son trip. Elle adore que je continue et moi, je suis heureux de lui donner ce qu'ELLE A ENVIE ! J'insiste en disant qu'il faut BIEN se connaître et avoir une confiance absolue mutuelle pour pouvoir faire ça. La première fois c'est très déstabilisant pour le Maître qui, par respect s'arrête immédiatement et console en ayant peur d'être allé trop loin ALORS qu'il casse le trip de sa soumise qui en voudrait encore et encore. :idea: Il faut aussi savoir s'arrêter pour préserver le cœur car c'est très puissant.

TSM
il y a 6 ans

Hasard ou pas, même s’il l’on dit qu’il n’y a pas de hasard. Ce soir j’étais avec TSM, mon Maître, et nous avons vécu exactement ce qu’il décrit pour le cris et les larmes.

Comme il le dit si bien, je ne cris pas parce que j’ai mal ni parce que je veux que cela s’arrête. En fait, dans ces moments là, les sensations sont tellement fortes, que les cris et larmes sont un moyen d’expurger et de faire baisser la pression interne et mentale.

Ce soir, quand il a jugé qu’il fallait arrêter, j’ai crié encore parce que je n’avais pas envie que cela s’arrête, parce que j’ai toujours envie d’aller plus loin parce que c’est si bon. Quand il a recommencé, j’étais tiraillée entre le pourquoi ais-je dit encore parce que j’avais peur de ne pas supporter et que mon coeur lâche. Au bout d’un moment il a décidé d’arrêter en plein, et là, je n’ai rien demandé parce que j’étais complètement déconnectée, hors du temps, du monde réel. Après, il m’a couverte, câlinée.

Après avoir repris mes esprits, je suis à nouveau prête à recommencer, encore et encore mais pas tout de suite non plus !
il y a 6 ans

J’ai connu cet état quelquefois avec un des rares amants que j’ai eu. C’était du sexe pas du vrai BDSM. Il était très grand, presque 2 mètres et quand on faisait l’amour, des fois il me bloquait sur le dos en m’écrasant et me défonçait littéralement. J’avais les jambes en l’air derrière ses bras énormes et le nez dans sa poitrine. Je ne pouvais rien faire que subir et j’adorais cette sensation d’impuissance totale. Il avait compris que j’aimais être impuissante sous lui, mais n’osait pas aller trop loin. Un jour je lui ai dit que quand je criais il fallait pas qu’il m’écoute et qu’il fasse comme il voulait. C’est là que j’ai connu quelquefois ce que tu dis, crier et pleurer pour expurger le trop qu’on veut encore....
il y a 6 ans

Cela doit être grisant mais il faut quand même être très en confiance pour pouvoir vivre ça.
il y a 4 ans

TSM est un malade ! Avec de telles idées, on risque la crise cardiaque. En même temps, cela doit être gisant...... :D
il y a 4 ans

Ce que je vais dire est très paradoxal, j'en ai bien conscience. Ce type de scénario me fait énormément vibrer, le seul truc qui me gêne, et là est le paradoxe, c'est la partie si j'ai envie de faire pipi. L'idée d'être obligée de me faire dessus serait limite traumatisant alors que le reste serait excitant.
il y a 4 ans

Publicité en cours de chargement