Question philosophique DL abandon ou lâcher prise ?

Le DL pur et les incontinents s’assument, ils n’ont pas besoin de contrainte/ autorité. Ces questions ne les concernent donc pas. Ils sont sous l’autorité de personne ! ! !

ela m’emmène donc à d’autres questions philosophiques.

Depuis de longues années de rencontres, j’ai pu constater que beaucoup de DL rêvent que la couche leur soit imposée. Toutefois, beaucoup rejettent les principes de la domination / soumission. Mes questions sont donc les suivantes :

Ces DL recherchent-ils une « « « excuse ou raison » » » inconsciente pour se dédouaner ?

Ces DL recherchent-ils aussi comme les AB mais sans régression le plaisir de l’abandon*** le lâcher prise ?

( *** Abandon du pouvoir de décision / responsabilité )

PRECISIONS

Je ne cherche PAS à classer l’ABDL dans le BDSM.

Je cherche juste à comprendre les raisons et motivations pour éviter de faire des gaffes.

Merci de vos réponses éclairées sur vos recherches dans « que l’on m’oblige à »
il y a 2 ans

Pour moi qui suis DL, quand on joue avec des contraintes, c’est le lâcher prise total. Je ne peux plus rien faire, c’est trop bon de m’abandonner à celle que j’aime. Je porte aussi des couches quand j'en ai envie.
Pour elle qui est parfois AB, c’est la même chose. Quand elle est bébé, elle lâche prise totalement, même qu’elle dort 2 fois plus attachée que libre.
il y a 2 ans

Publicité en cours de chargement