Confinement et TV ou Sissy ou soubrette

En cette période de confinement que pouvez-vous faire ou faites vous ou qu'aimeriez-vous faire ?

Quelques pistes de réflexion ou d'idées ci-dessous :
Je suis célibataire et en femme en permanence sauf pour les courses
Je suis en couple, comme madame ne sait pas je ne peux rien faire SNIF
Je suis célibataire et je dors en femme
Je suis en couple et féminisé pour faire les tâches ménagères
Je suis en couple et féminisé 24/24
Je suis ....

Racontez-nous comment vous vivez le confinement en tant que TV ou Sissy ou soubrette ou ... OU écrivez un de vos rêves / fantasmes autour de ce thème.

Laissez-vous aller à vos délires les plus fous, en cette période de confinement, tout est permis tant que vous restez chez vous !

1 mois d’abonnement sera offert au 5 premières réponses sous forme d’une mini histoire de quelques lignes ou d’une idée originale

Tous les jeux sont indiqués ici : <!-- m --><a class="postlink" href="http://www.fessestivites.com/fr_FR/Accueil/Nouveautes/Coronavirus-covid-19-confinement-JEUX">http://www.fessestivites.com/fr_FR/Accu ... ement-JEUX</a><!-- m -->
il y a 2 ans

Salut à toutes les copines et aux autres aussi,
Perso, je suis déjà très souvent en femme chez moi. A cause du confinement j’ai fait des courses d’avance pour sortir le moins possible. Comme je fais du télétravail, j’ai pu me faire les ongles des mains sans avoir à retirer le vernis puisque je ne sors qu’une fois par semaine.

MESSAGE DE FESSESTIVITES
Bravo et merci de votre participation pendant le confinement. Vous venez de gagner 1 mois d’abonnement
il y a 2 ans

Moi je suis célib et au chômage Covid alors j’en profite un max en 24/7. Au déconfinement, cela va presque me perturber de remettre des habits civils...

Une histoire fantasmée.
Quand le confinement a été imposé, j’étais en stage chez un couple qui m’avait fait venir pour les aider à la suite de leur déménagement. Ils m’ont proposé de rester confiné chez eux sans se douter que cela durerait aussi longtemps.
Au début, nous avons beaucoup travaillé à leur réinstallation. Déballer les cartons, remettre les choses dans les armoires, et même de la peinture que Monsieur avait acheté d’avance pour refaire certaines pièces.
A cause de la peinture, nous avons du dormir dans la même chambre, eux sur le lit, moi attaché en chemise de nuit sur un matelas posé par terre. Le matin, Monsieur a pris l’habitude de se faire purger le poireau, je fais donc une fellation tous les matins depuis le début du confinement quand il n’a pas envie de me baiser en plus dans le salon. Quand je dois le sucer, je retrouve des fois les odeurs intimes de Madame quand ils ont fait l’amour.
Madame a rapidement pris l’habitude d’avoir une soubrette à disposition. Je lui prépare son bain, je lui lave le dos et la tête, la coiffe. Je dois aussi préparer les repas et bien sûr les servir.
Pour la goutte, c’est Madame qui a eu l’idée pour économiser le papier toilette. Monsieur a pris la même habitude, ma langue a pour impérieuse mission d’être à disposition quand ils vont uriner. Ils ne me préviennent jamais, je dois faire attention à eux quand ils se lèvent pour aller se soulager. Une fois j’ai cru que Madame allait se coucher alors qu’elle allait aux toilettes. Comme je n’ai pas réalisé ma mission, elle m’a donné une fessée et la fois d’après m’a obligé à la boire.
Comme Madame est très phallique, elle s’amuse parfois à caresser son gode ceinture en faisant comme si elle se masturbait en me disant « c’est pour qui ça ».
Voilà, un de mes fantasmes raconté sous la forme d’une histoire. DSL mais je ne suis pas un écrivain, j’ai essayé de jouer le jeu.

MESSAGE DE FESSESTIVITES
Bravo et merci de votre participation pendant le confinement. Vous venez de gagner 1 mois d’abonnement
il y a 2 ans

Pour nous, cela ne change pas grand chose, je suis féminisé quasi tout le temps à la maison toute l’année. La seule chose qui change c’est que Madame a du temps à me consacrer contrairement au reste du temps.
il y a 2 ans

Pendant le confinement je fais des skype sages avec la famille et des moins sages avec un ami Maître qui me veut toujours en femme quand on est en cam. Sa femme, qui est sa soumise, lui donne parfois des idées sadiques mais je l’adore.

Histoire fantasmée et rêvée

Une Maîtresse a accepté de se charger de mon éducation de TV soumise. Elle est coiffeuse de métier et un samedi soir, elle m’a donné rendez-vous à son salon de coiffure à 19 heures. Je devais emmener toutes mes affaires pour m’habiller sur place.
Quand je suis arrivé avec ma valise, elle m’a demandé d’aller me faire belle dans sa réserve pendant qu’elle fermait sa boutique. Elle a tiré les rideaux puis fait sa caisse avant de me rejoindre. Sa première intervention a été de serrer mon corset le plus possible avant de menotter mes mains dans le dos. Elle a ensuite mis un bandeau sur mes yeux pour me guider dans son salon et me faire asseoir sur un de ses fauteuils pour me laver la tête. Comme domination, je trouvais ça léger mais c’était très agréable.
Ensuite elle m’a guidé jusqu’à un fauteuil pour me coiffer en me disant que le prix de la coupe était d’un plug dans le cul. Penché en avant, je lui ai donc offert mes fesses. Elle l’a ensuite tenu pour que je m’assois et a passé une corde autour du corps pour m’obliger à rester assis. Elle a commencé à me mettre des bigoudis. J’ai dit « non s’il vous plait pas ça » mais elle ne m’a pas écouté. Elle s’amusait à me les poser et commentait en enroulant mes cheveux. « Tu vas être toute belle, tu vas faire fureur ce soir, tu seras la reine de la fête, .... »
Elle est partie chercher son espèce de séchoir qui fait chaud à la tête et s’est assise sur mes genoux. Elle n’arrêtait pas de bouger ses fesses pour que le plug s’agite en moi.

Quand elle a retiré mon bandeau, j’étais blonde avec des boucles !

Elle m’a laissé là le temps d’aller chercher sa voiture en me disant de laver mes fesses. Elle m’a obligé ensuite à monter dedans. Pendant qu’on roulait j’étais comme perdu, comme les animaux que l’on emmène à l’abattoir. Elle a pris l’autoroute puis s’est arrêtée sur un parking à routier. Après avoir fait un tour de plusieurs camions, elle m’a trouvé un client et j’ai fait ma première passe dans sa cabine. c’était sa condition pour qu’elle me rende ma tête normal le lendemain. C’était ça ou je restais blonde bouclée. Comme à mon travail cela aurait fait scandale, j’ai fait la pute. Le mec s’est fait sucer un moment avant de mettre une capote et de me baiser en levrette.

Au retour, elle s’est arrêté au drive de Mac Do et m’a demandé ma carte bleu pour payer. J’ai du lui donner mon code sans discuter et, quand on est rentré, on a grignoté vite fait avant qu’elle s’allonge sur le canapé. Jambes écartées elle m’a dit déteindre le feu qui couvait en elle avec la langue comme une bonne pute. Elle n’arrêtait pas de dire que ça l’avait beaucoup excitée et qu’on recommencerait. Quand elle a eu joui plusieurs fois, elle m’a envoyé au lit en me donnant une couche que j’ai du mettre tout seul. Elle n’a pas voulu que je retire le corset et m’a menotté au lit avant d’aller prendre sa douche et de se coucher.
Le lendemain, elle me rendait ma tête dans son salon de coiffure et ne m’a retiré mon corset qu’une fois que j’ai fait son ménage.

FIN

Cette histoire est fantasmée et rêvée.

MESSAGE DE FESSESTIVITES
Bravo et merci de votre participation pendant le confinement. Vous venez de gagner 1 mois d’abonnement
il y a 2 ans

Ca a été difficile ce confinement, Je suis en couple et ça reste un secret que je ne partage pas avec madame.
Quand un moment d'intimité se présentait, comme les courses ou quand des urgences professionnelles qui m'ont permis de me déplacer, je mettais mes sous-vêtements féminin ou mes couches d'ABDL durant les déplacements.

Le seul bon moment ça a été de se promener en ville alors que j’étais en Sissy car les villes étaient vides.
il y a 2 ans

Je suis célibataire et j'étais en femme tout le week-end
il y a 1 an

j'avoue que j'en profite aussi pour passer mes journées en vinyl ou latex et porter des talons et effectivement je m'y habitue et l'envie de sortir avec me donne envie
il y a 1 an

Je suis célibataire et je me suis bien amusé ce week-end. En femme souvent et selfbondage.
Là je suis en femme et assis sur un plug avec une chaîne qui m'oblige à rester assis pour surfer. J'ai fait un gros ice-timer pour ne pas savoir gérer exactement la durée. Je travaille pas aujourd'hui, fallait bien tuer le temps.
il y a 1 an


Tu aurais du mettre une couche, ça peut aider si ton glaçon est très gros :idea:
il y a 1 an

Publicité en cours de chargement