Fantasme en parler ou pas

Bonjour.
Je me pose la question suivante sur le fantasme qui est pour moi
Une représentation imaginaire traduisant des désirs plus ou moins conscients scénario de l'accomplissement du désir inconscient : Être dominé par ses fantasmes. ... Les fantasmes peuvent être conscients rêveries diurnes, projets ou inconscients rêves.
Je pense qu'on est d'accord sur sa définition mais doit-on avouer ses fantasmes à son partenaire où non ?
Comme beaucoup de monde j'en ai déjà réalisé plusieurs mais il y en a d'autres que j'ose pas avouer qui restent enfuits en moi voir même en parler peut-être la honte.
Alors un fantasme doit-il être assouvi où pas.
Que feriez-vous ?
il y a 11 mois

Bonjour effectivement le fantasme est normalement un désir imaginaire que l'on ne réalise pas, mais il est vrai que j aime beaucoup de chose et surtout ce qui sort de l'ordinaire et au fur et à mesure de la vie, j essaye de les réaliser le plus possible et de les comprendre. Ne vous inquiétez pas quand j en réalise un, j'en ai toujours un nouveau qui n'est pas loin derrière. J'aime dialoguer avec des personnes qui n'osent pas en parler et il m'est arrivé d'en faire réaliser à certaines, ce sont des bons moments.

Et rien que d'en parler des fois avec des personnes qui vous comprennent, cela fait un bien fou ! !
Alors vivez vos fantasmes, ne vous souciez pas de ce que peuvent bien penser les autres !!
il y a 11 mois

Le principe fondamental reste d'échanger.
Avant d'échanger des caresses ou des coups de fouet, il faut en avoir parlé. Sinon, comment l'autre pourra-t-il/elle connaître tes désirs.
Le pire qui puisse t'arriver est que ton partenaire avoue ne pas être capable d'assouvir ce dont tu rêves mais, entre gens de bonne composition, tu ne seras pas jugée. Juste connue un peu mieux.

Bien du plaisir, que tes rêves deviennent réalité
il y a 11 mois

Bonjour
Le fantasme serait sans saveur, s'il n'y avait pas la tentation d'y succomber.

"Doit-on avouer ses fantasmes à son partenaire ou non" ?
Je n'aime PAS le mot avouer ! Mais vraiment pas. En effet, avouer et un mot employé pour une faute, cela a donc une connotation négative. Est-ce une faute de rêver de vivre quelque chose ? NON !

Il est préférable de communiquer autrement avec son partenaire en lui disant clairement que l'on a de petits rêves érotiques. Reconnaissez que c'est beaucoup mieux que ""avouer"" ! Parler de petits rêves ne fait pas peur au partenaire.
Autre approche pour lui donner --> envie de savoir : j'ai de drôles de rêves mais je n'ose pas t'en parler. Là vous allez titiller sa curiosité. Et puis en cas de blocage, vous avez une porte de sortie qui est " heureusement que ce ne sont que des rêves"" mais bon, c'est déjà un peu lui mentir....
A RETENIR :
1°) Même pour des confidences / fantasmes, il faut toujours qu'il y ait un échange. En clair, demandez-lui si il ou elle fait aussi de drôles de rêves.
2°) Bizarre est aussi un mot à éviter pour parler de rêve. Drôle a une tendance plus amusante. DONC j'ai des rêves bizarres est à éviter.

Un fantasme doit-il être assouvi où pas ?
C'est très personnel. Il y a ceux qui osent essayer 1 fois pour voir et ceux qui n'oseront jamais.
Ma vison : quand nous seront en maison de retraite, il est préférable d'avoir des remords ou un peu honte en secret que d'avoir des regrets.
il y a 11 mois

@TSM, je suis d'accord avec toi pour une fois le mot avouer n est pas approprié il est plus pour une bêtise, j aurais dû plutôt employer le mot révéler.
Après je parle en général pour les couples,mariés où non les célibataires comme moi.
Par contre on peut être surpris qui fait le plus l amour en maison de retraite entre les résidents et le personnel soignant comme quoi faut pas se fier aux préjugés
Y a pas d'âge pour assouvir ses besoins.
il y a 11 mois

Bonjour , je vais encore t'ennuyer mais tu commences à en avoir l'habitude. (Sourire)

Le mot révéler ATTENTION ! Si cela fait 5 ou 10 ans que la personne est en couple, le risque de la réponse ou de ses pensées peut être : "tu m'avais caché ça" ! DONC cela peut générer un sentiment de tromperie / manque de franchise.

Si la personne vient de te révéler 1 de ses fantasmes, alors oui, tu peux employer le mot révéler en disant "je vais aussi t'en révéler un ou le mien". Donc attention à la susceptibilité du partenaire.

Je ne cherche absolument PAS à avoir raison. Mon but avec mes réponses est simplement de faire passer des messages visant à mettre de l'huile dans les rouages de la communication.

Un exemple personnel :
Pour la boutique ABCplaisir, j'ai mis en vente des collants spéciaux visant à faire de l’encasement. (Se recouvrir entièrement de la tête aux pieds de cette matière pour faire l'amour) Ce n'était pas un de mes fantasmes mais j'avais envie d'essayer pour voir les sensations et comprendre ceux qui adorent ça. Ma curiosité maladive....
Voilà comment j'ai présenté les choses à ma femme :
- Chérie, j'ai mis en vente des collants spéciaux pour l'encasement. As-tu déjà essayé ? Elle m'a répondu "non". Je lui ai dit que moi non plus et que nous pourrions essayer 1 fois pour voir.
Comme je n'imposais rien, que je titillais sa curiosité, elle a accepté.

BILAN :
- Comme je ne l'ai pas présenté comme un fantasme mais une envie de découverte, elle n'a donc pas eu le sentiment que je lui avais caché quelque chose. La porte psychologique n'était donc pas fermée. Nous avons donc essayé.
- Nous n'avons pas aimé faire câlin en étant recouverts de la tête aux pieds de cette matière. (Chacun son truc et ses plaisirs)
- Je ne regrette pas d'avoir essayé, au moins maintenant je sais les sensations éprouvées même si ce n'est toujours pas mon trip.
- Nous ne sommes pas mort d'avoir essayé.
- Je n'ai aucun regret.

NE PAS CONFONDRE encasement et féminisation ou travestissement. Il n'y a aucun rapport. Voir les liens ci-dessous.
https://fessestivites.com/media/167397
https://abcplaisir.com/pantyhose-fetish/1475-pantyhose-body-de-sirene.html
https://abcplaisir.com/pantyhose-fetish/1476-pantyhose-fetish-body-buste-et-bras.html

L'encasement (mot anglais signifiant « gainage, enrobage ») est une pratique relevant du fétichisme sexuel, en particulier du fétichisme vestimentaire relatif au nylon.
il y a 11 mois

Bonjour, Tsm effectivement tu m énervé alors on peut très bien révéler un secret, un fantasme le mot est approprié dans ce contexte.
Désolé pour toi mais faut savoir reconnaître ses erreurs mon cher.
Me connaissant tu sais très bien que je vais pas lâcher l affaire donc le verbe révéler à sa place dans ce contexte.
1 pour moi-0 pour Tsm 😁
il y a 11 mois

La saveur du fantasme se révèle t' elle dans sa pratique? Pas nécessairement car il peut être le support d' intensité dans une relation vanille. Néanmoins, pour avoir réalisé beaucoup de mes fantasmes je dois dire que je n' ai jamais été déçu d' avoir éprouvé dans la réalité ce que je rêvais. Bien sûr j' ai quelques préférences et rêve d' en réaliser d' autres comme assister aux fessées données par TSM. Je suis sûr que ce serait une révélation :) ..... Mais son fantasme n' est pas tout, dans la relation découvrir le fantasme de l' autre inattendu parfois peut être source de grandes joies
il y a 11 mois

C'est plus facile, de vivre avec des personnes avec les fantasmes ainsi tu es pas obligé de mentir, en même temps c'est compliqué de trouver, et fantasme parfois quand elle ce réalise déçoit
il y a 4 mois

bonjour , moi je suis pour en parler déja pour une question de franchise et aussi pour avoir une chance de le réaliser, apres je rejoins TSM , il ne faut pas y aller directement de risques de choquer voir bloquer le ou la partenaire, mais d amener ça par jeux défis , pour voir , pour essayer vous verrez ensuite la réaction de votre partenaire et n oubliez pas de lui demander quel est le sien, moi je suis quelqu un qui parle tres liberement de bdsm et sex facilement, et souvent les femmes viennent me raconter leurs envies, elles ont souvent peur d'être juger, mais elles passent plus facilement le cap que les hommes

Alors parlez discutez de ce qui vous attire ou vous repousse, mais ne forcer jamais personne , faire découvrir et expliquez votre passion et vos envies ça sera beaucoup plus facile

moi également j aime partager mes envies et ecoutez et comprendre celles des autres , je ne juge personne du moment que c est voulu et consentit
il y a 4 mois

Gummi
Tout à fait d’accord avec toi
Il faut en parler et surtout respecter et ne pas forcer
En parler peux également éveiller la curiosité de la partenaire
il y a 4 mois

En.parler oui mais mais souvent il faut y aller tout en.douceur.
Toutes les femmes ne sont pas receptives ou comprehensives pour comprendre que des hommes aiment recevoir la fessee ou se faire prendre avec un.plug anal.
il y a 4 mois

Bonjour,
Peter pan je ne suis pas en accord avec vos propos y a pas que les femmes qui sont pas réceptives beaucoup d'hommes ne savent écouter leur partenaire voir égoïste.
Le problème est le dialogue et la confiance en sachant qu'elle s'acquiert aux fils des rencontres et se mérite.
Il ne faut pas faire une généralité peut-être êtes-vous tombé sur une personne prude où complexé.
Chaque personnes à ses fantasmes et envies bien à elle.
Pour ma part je sais ce que je veux et je suis à l'écoute des autres.
Si y a pas de confiance la relation est voué à l'échec dès le début.
Je parle pour moi de mon ressentie et non d'une généralité.
J'espère ne pas vous avoir offensé.
il y a 4 mois

Si je me suis inscrit sur ce groupe c'est pour justement pouvoir parler avec des personnes comme vous ou comme moi qui aiment certains jeux comme la fessee.
Ce que j'ai du mal a parler avec d'autres, sur ce forum je peux en parler librement . Et cacher derriere un.ecran me permet de me liberer d'avantage sans etre jugé.
il y a 4 mois

Ne pas juger les plaisirs et les fétichismes des autres est la règle d'or sur Fessestivites. On peut évidement dire, je n'aime pas mais juger serait mal venu. Vous pouvez donc ici, partager sans crainte.
il y a 4 mois

Pour moi avant de dire j’aime pas, il faut essayer et surtout ne pas juger
il y a 4 mois

Je pense qu'il faut parler de ses fantasmes avec la personne avec qui l'on vit ou on joue si ce n'est pas la même.
En parler, cela ne veut pas forcément dire les réaliser, mais peut-être les rendre réalisables. Mais si on n'en parle pas, on ne risque pas de les réaliser.
il y a 2 semaines

Oui totalement d’accord sans dialogue il ne se passera rien
il y a 1 semaine

Publicité en cours de chargement