lesbienne soumise à un homme

Compte anonymisé
Bonjour,
Pensez vous en tant que lesbienne que vous pourriez vous soumettre à un homme ?
Les bisexuelles j'imagine que oui.
Pourquoi cette question, tout simplement parce que je suis lesbienne ou me croyais comme telle et je suis soumise à un homme depuis 3 ans en y prenant énormément de plaisir
merci pour vos commentaires
ptitebull ;)
il y a 12 ans

Ca c'est très original mais génial aussi de le dire. moi ca me gêne pas
il y a 10 ans

Personnellement, étant un homme, je ne peux répondre en tant que lesbienne, mais je ne vois en BDSM aucune """contre indication" à cela.
Pour exemple, je ne suis pas gay, mais je domine aussi bien des hommes que des femmes, dominer ne signifiant pas passer sous la couette. Donc pour moi, que vous soyez lesbienne et soumise à un homme ne me choque absolument pas et n'est absolument pas incompatible.
il y a 9 ans

Personnellement, cette idée ne nous dérange pas, si tu prends du plaisir c'est le principal. Nous avons des amis Gays même si nous sommes lesbiennes, nous sommes des humains avant tout.
il y a 5 ans

Personnellement, j'étais le fesseur attitré d'une lesbienne. Cela n'a posé aucun souci puisque le but de nos rencontres n'était pas le sexe. De fait, et pour répondre à votre question, une lesbienne peut tout à fait être soumise à un homme surtout si les rapports BDSM n'incluent pas le sexe.
il y a 4 ans

Cela peut aussi être un moyen de punir une soumise lesbienne. On a une amie qui l'a fait. Elle a prêté sa soumise une soirée entière à un maître en guise de punition. elle n'a pas aimé même s'il n'a pas été très méchant avec elle.
il y a 4 ans

Je me rallie aux autres avis. Je pense que cela est parfaitement possible, si il n'y a pas de sexe.
Il faut également que les deux partenaires de jeux fusionnent, si non, il n'y as pas d'intérêt...
il y a 3 ans

Je rejoins les avis précédents, cela est parfaitement possible, du moment que tous le monde est consentant et que les règles misent en place sont respectées.
Ma chérie jouent également avec un Maître de temps en temps, mais il sait qu'il n'y aura jamais de sexe entre eux, c'est une limite infranchissable.
Mais après, il lui fait découvrir des choses que moi je ne peux pas..
il y a 1 an

Bonjour,

Je partage les avis donnés ci-dessus. Tant que tous le monde est consentant et que chacun y trouve son plaisir, je ne vois pas en quoi cela pourrait être un problème.
il y a 1 an

Certains hommes sont des femmes comme toutes les autres, en dépit de leur virilité (dont ils ne se servent comme étendard) et de leur sexualité, bi hétéro, homo, and so on... Je pense que l'important se situe, au delà des attirances physiques ressenties, dans l'intelligence, l'attrait intellectuel, la sensibilité, l'émotivité, l'attention, l'empathie, le goût des autres, le partage, l'égalité, la tendresse etc...
On peut évoluer ou pas, tester, détester, aimer autre chose une fois, plusieurs fois, changer, ne pas changer etc... Heureusement nos émotions, nos envies, nos attirances sont autant de terrains aux frontières poreuses... heureusement ;-)
Bien entendu cela nécessite d'être libre de ne pas s'enfermer dans quoique ce soit, même dans un rôle dont on pense qu'il serait celui de notre vie...
Mais nous pouvons vivre plusieurs vies en une, alors restons libre`... libre de nous même de faire, de ne pas faire. Nous sommes parfois nos pires geôliers/...

Tout cela pour dire oui c'est possible dans l'absolue autant qu'on peut dire non, absolument impossible !
Ok je sors ;-)
il y a 1 an

Publicité en cours de chargement