Les aiguilles BDSM hard ou soft ?

Les aiguilles BDSM hard ou soft ?

Je lis parfois que les aiguilles en BDSM sont considérées comme une pratique Hard ou extrême.

JE REPONDS NON

Je réponds non si cette pratique est réalisée par quelqu'un qui sait les manier et suivant où elles sont posées. Il y a plus de peur que de mal en vérité, propos confirmé par toutes les personnes que j'ai initiés.

JE REPONS OUI

Je réponds oui suivant la partie du corps où elles sont plantées et suivant le nombre puis l'utilisation que l'on en fait.

Explications :

Si les aiguilles sont posées en petit nombre dans le dos et sur un ou deux millimètres de profondeur, pour un corset par exemple, la douleur est nettement moins importante qu'une bonne claque sur les fesses. A cela se rajoute, que les aiguilles sont bien souvent fines et toujours à usage unique.

J'ai testé ! ET oui, même si je suis un Maître, j'ai désiré que l'on m'en pose quelques-unes pour mieux comprendre ma soumise et en avoir le coeur net. Je m'attendais à ce que cela pique franchement je n'ai quasiment rien senti. (Et je suis un brin douillé)

Par contre, les aiguilles dans les tétons ou d'autres endroits ultra sensibles, là c'est déjà un peu plus "piquant" bien que fugace.

La dite piqûre ne dure qu'une seconde et une fois les aiguilles posées on arrive à les oublier. (Réel)

QUELS SONT LES RISQUES

Il y en a bien plus pour celui qui pose que pour la personne à qui il est posé des aiguilles :

Si les règles d'hygiène sont respectées, ils sont identiques à une prise de s a n g pour la personne à qui il est posé des aiguilles donc nuls. (Gants et aiguilles stériles à usage unique + désinfectant sur la peau avant de piquer)

Pour la personne qui on pose des aiguilles le risque de se piquer lui est bien réel.

"J'ai vu du sang" ! Oui est alors ? Il arrive qu'il y ait une ou deux gouttes, cela ne signifie pas que c'est dangereux ou douloureux. Il est préférable d'éviter avec des personnes hémophiles mais le problème portera plus sur le temps que cela s'arrête de s a i g n e r et les soucis liés. (Inquiétude / nettoyage)

QUEL PLAISIR

On ne jouit pas avec des aiguilles, mais cela peut être très érogène et très érotique.

Je vous propose de partager vos expériences, vos craintes et vos doutes sur ce forum

ABCplaisir propose des aiguilles ici
il y a 6 ans

Je confirme les dires de ce post,

Ce n'est pas douloureux, pour l'avoir vécu,

je trouve ça très artistique, un V dans le dos avec un ruban en satin qui dessine un corset, c'est magnifique,

Moi qui ne voulais jamais en entendre parler, c est une pratique qui ne me gène plus, faut dire que le Maître qui m'a fait découvrir les aiguilles savait y faire avec l'hygiène qui s impose .

On a beaucoup d'appréhension au départ, dès que la première est mise , finalement c est rien.., une claque sur les fesses fait plus mal qu'un simple aiguille, selon où elle est placée,

Il y a des zones plus sensibles que d 'autres, les tétons, le sexe... on serre les dents :mrgreen: et la douleur ne dure qu'une seconde, et si une goûte de s a n g apparaît rien de grave , aussitôt les aiguilles retirées il n'y a pas de traces .
il y a 6 ans

Hard ou soft, les aiguilles, ça dépend de quelles aiguilles sont utilisées et comment. Ce peut être des aiguilles à coudre, mais alors il vaut mieux employer des épingles à tête ronde, ce peut aussi être des aiguilles médicales de différents diamètre.
J'ai commencé à me planter des aiguilles et épingles dans les fesses à l'âge de 12 ans, il y a de cela 74 ans puisque j'en ai 86, voir mon histoire "Aiguilles et épingles". J'ai fait ça à 12 ans car je l'avais lu dans une revue érotique trouvée dans la table de nuit de mes parents, pour moi ce fut toujours de la jouissance, cela ne me fait pas mal. Pour me planter dans les fesses, ce qui est le plus fréquent, j'utilise des épingles, je le fais plus ou moins régulièrement, de cinq ou six fois par an à deux ou trois fois par semaine. Quand j'en ai beaucoup de plantées, jusqu'à plus de cent par fesse, je me sens bien. le seul problème c'est de prendre le temps de le faire, le mieux est de se le faire faire. En pinçant la peau avant d'enfoncer l'épingle, ça pénètre mieux. Idem dans les cuisses et dans la peau des couilles.
Les aiguilles médicales, j'en utilise de 0,2 mm de diamètre pour me clouer les couilles sur la planche à découper familiale. je me clous aussi la peau des couilles sur la même planche, avec de vrais pointes de menuisier, je ne sais pas de quel diamètre, c'est toujours les mêmes.
Je comprends que cela puisse sembler du SM Hard, pour moi c'est soft.
À votre disposition pour tout renseignement complémentaire, et aussi pour mettre mes fesses et le reste à votre disposition car mon seul problème c'est de trouver les partenaires qui veulent bien y passer le temps nécessaire.
il y a 1 an

j'ai oublié de le préciser, les aiguilles, épingles ou clous baignent toujours dans de l'alcool à 90 avant d'être plantées. Et d'accord avec Ginou, quand c'est planté on l'oublierait.
il y a 1 an

Publicité en cours de chargement