Cando cocu cuckold confidences érotiques et explications

Catégories : Cuckold candaulistes cocu
il y a 1 an
Ces confidences érotiques réelles permettent de percevoir l'état d'esprit de ce fantasme de cocufiage qui, en réalité ne l'est pas puisque cela est consenti par le couple.

........................ Un couple peu ordinaire rêve de cuckold

Mon histoire est tout à fait ordinaire, vraiment. 

Mon épouse et moi sommes mariés depuis plusieurs années... nos enfants, une fille et un fils, sont maintenant hors de la maison...  Nous sommes bien installes et heureux, mais cette vie est quelque peu ennuyeuse de temps en temps. Sally à 43 ans et est encore très séduisante. Elle a plutôt un corps ferme avec de gros seins qui fléchissent a peine, de longues jambes, et un joli visage. 

Elle aime tout comme moi le sexe , mais au cours des années, l'habitude a fait que nos relations sexuelles ont perdu de leur intérêt. 

Récemment nous avons été lire des histoires sur l'Internet, histoires racontant des relations ou des hommes ont du plaisir à ce que leur Femme les fassent cocus dès lors qu'ils peuvent la regarder ou tout au moins qu'elle leur raconte dans les moindres détails leur ébats extra conjugaux. Certaines des histoires racontent des hommes dont le plaisir est de manger la chatte de leurs épouses alors qu'elles sont encore pleines du sperme déposé là par les amants qui viennent de baiser leur femme. 

Après avoir observé comment ces histoires ont semblé m'exciter, ma Sally m'a demandé ce que j'en pensais.  Je lui ai alors dit que ces histoires m'avaient intéressé et que l'idée que des hommes permettent a leur Femme de baiser d'autres hommes était assez  excitante.

"Qu'en penserait tu si je faisait quelque chose comme cela ?" m'a alors demande Sally avec une timidité feinte. "Quoi ?, de baiser un autre homme?" j'ai demandé, sentant une agitation dans mon bas ventre juste a l'idée d'elle faisant quelque chose comme cela.  "Oui, et plus que cela," elle murmura, avec un regard presque éloigné, lointain dans ses yeux, comme si elle était quelque part d'autre. "Plus? Quoi de plus?" J'ai demandé, sentant les commencements d'une érection.  "Et bien... comme me manger... après," elle a dit, son visage rosissant. Mon Dieu, elle rougissait comme une adolescente.

Mon sexe se durcissait visiblement maintenant, ce qui n’échappa pas à son attention et la fit sourire.

"Tu sais comme tu aimes parfois me manger après que tu m'ais baisé, non? Et je sais que tu t'imagines alors que c'est le sperme d'un autre. Admets-le marc, c'est vrai ou pas?"  "Oui," j'ai sifflé, me frottant le sexe, lui montrant ainsi comme cette discussion m'affectait. "OK, chéri, alors...."  "OK quoi?" j'ai demandé, ma gorge sèche, mon sexe presque prêt à éclater. "Tu aimerais que je fasse cela ? Laissez un autre homme me baiser, et rapporter à la maison ma petite chatte remplie de son foutre pour que tu me la lèches et me la nettoies avec ta langue ? Tu aimerait ça chéri" elle m'a demandé, maintenant clairement excitée elle aussi.

J'y ai pensé pendant un moment, me demandant si elle était sérieuse, sachant que cela changerait nos vies pour toujours si je disais OUI, je voulais qu'elle le fasse, mais ne savait comment exactement cela influerait sur notre avenir. Est-ce que cela détruirait notre mariage, ou plutôt le renforcerait ? Alors que je pensais à tout cela, mon sexe prit la décision pour moi

"Je pense que j'aimerai que tu le fasse Sally" j'ai dit doucement "Tu veux que je baise un autre homme ... ou des hommes ?" "Des hommes ?" j'ai demande ? "Oui, peut-être, peut-être un groupe d'homme. Un gang bang .. n'est-pas ainsi que cela s'appelle ?" disait-elle avec son visage vraiment cramoisi. "Ha oui, c'est cela effectivement" je répondis, ouvrant cette fois ma braguette pour laisser sortir mon sexe.

Nous étions dans le salon, sirotant notre habituel verre avant manger

"Je crois que tu aimes définitivement cela Marc" nota t-elle en soulevant sa jupe de tennis, baisant son slip et commençant a se toucher en me regardant  me masturber. "Le feras- tu ?" lui demandais-je alors, planant dans le plaisir, une goûte de presperm affleurant sur mon gland "Et si je te disait que je l'ai déjà fait ?" elle me dit alors d'une voix étranglée d'ou l'on entendait l'intensité de son excitation. Ses doigts étaient à l'intérieur de sa chatte maintenant. "Tu l'as fait ???" J'ai demandé, serrant mon sexe pour l'empêcher de jouir. "Pourquoi ne viendrait tu pas ici me manger la chatte pour le découvrir toi même," elle a haleté, rapidement se soulevant, retirant sa culottes pour moi, puis écartant ses jambes largement, exposant sa chatte nouvellement rasé pour moi. 

J'ai rampé à travers la salle vers elle, tout en continuant de branler mon sexe dur. Alors que j'approchais de sa chatte offerte, elle a soulevé ses jambes au le ciel, me montrant le rose intérieur de sa chatte humide. 

"Fait comme si chéri, fait comme si je dégoulinais du sperme d'un autre et mange moi. Mange son foutre hors de ma chatte. Mangez la chatte récemment baisée de votre salope d'épouse. Fait-le, mange moi. MANGE-MOI, SALOPERIE!"

Sally poussait des cris perçants, tirant mes cheveux rudement, les saisissant me lança vers l'avant pour me f o r c e r a mettre mon visage sur sa chatte humide.  "Hmmm," j'ai gémi, enfouissant mes lèvres et visage dans l'humidité poivrée de son sexe. Elle était assez humide pour avoir été baisée récemment, quoique j'aie su qu'elle n'a l'avait pas été. Sa chatte n'avait juste pas cette sensation glissante d'une chatte fraîchement baisée, ce qui rendait plus dur d'imaginer le fantasme.

"attend," j'ai dit, en m'éloignant d'elle, en rampant vers le haut entre ses cuisses, sexe à disposition, me masturbant toujours. "laisse-moi ajouter quelque chose qui aidera à le faire sembler plus vrai,"

J'ai haleté, serrant toujours mon sexe pour l'empêcher de venir avant qu'il ait pénétré sa chatte. J'ai mon gland contre l'ouverture de sa chatte, et j'ai poussé, juste, juste assez pour n'insérer que le gland. Et alors j'ai éclaté,  me répandant à l'intérieur de sa chatte. Dès que j'avais giclé deux fois à l'intérieur d'elle je me suis retiré et ai laissé gicler le reste de mon  sperme orgasmique contre les lèvres de sa chatte, la trempant de mon jus, regardant ses lèvres rasées brillantes éclaboussées de sperme.

Quand j'ai eu fini, je l'ai regardé dans les yeux. On y voyait du feu, mourant d'envie que je fasse ce qu'elle savait que j'allait faire

"J'ai été une pute si salope Marc. Regarde, regarde.. tout le sperme que ces hommes ont laissé dans ma chatte pour toi. Mange-le, Marc. Fait-le. Mange leur sperme chaud hors de ma chatte de putain, "sally a glouglouté, écartant les lèvres de sa chatte pour moi, faisant couler un peu de sperme hors de sa  chatte et sur ses cuisses. Fou de désir, je l'ai regardé dans les yeux.

"Toi, salope de baiseuse!" j'ai dit. "combien étaient-ils cette fois?"  "Sept. Sept hommes différents, Marc. Et ils m'ont tous baisée et sont venus en moi. Mange la maintenant saloperie de mari. Mange leur foutre hors de ma  chatte chaude et gourmande" a gémi sally, si prête de venir qu'elle ne pouvait plus attendre de sentir mes lèvres sur son sexe rempli de foutre.

"Oui. Oui, je me que je vais le faire "j'ai gémi, me laissant tomber à ses genoux devant le trou ouvert couvert de foutre et un fleuve de sperme coulant  vers l'extérieur.  "OH Mon Dieu!" J'ai grogné, tombant en avant, laissant mon visage tomber dans le sperme chaud. 

J'ai sorti ma langue et l'ai insérée dans la chatte de sally, goûtant mon sperme, le suçant hors d'elle, faisant comme s'il s'agissait de sperme de sept autres hommes qu'elle aurait juste baisé, sachant mal si je désirais vraiment que cela se produise. Étonnamment, j'étais encore dur, et j'ai commencé à me branler encore en la mangent, sentant venir encore un nouvel orgasme d'intensité énorme dans mes boules, et mon esprit. 

"Oh Marc, mon Dieu, baiseur de pacotille, tu aimes manger leur sperme pas vrai chéri? Tu voudrais sucer leurs queues avant qu'ils me baisent aussi, pas  vrai marc? Tu voudrait être la avec ta bouche sous ma chatte et tenter de lécher le sperme de leur queue pendant qu'ils me baisent, pas vrai! Marc non de Dieu, MANGE MOI, ME MANGE MOI , ESPECE DE SALOPERIE DE FILS DE PUTE-ohhhhh!"

Elle a crié, enroulant ses jambes autour de mon cou, enduisant mon visage de  sperme, en me faisant réaliser à quel point nous avions besoin de faire cela, et comment elle avait vu juste lorsqu'elle me parlait de mes penchants bi.

Plus tard que la nuit nous avons reparlé de tout cela. Sally a demandé si je voulais vraiment qu'elle baise d'autres hommes, et j'ai dit que je le voulais. Je lui ai demandé si elle le ferait, elle ma embrasser, m'a dit qu'elle m'aimait et que OUI, elle le ferait.

Deux sujets intéressants sur les forums ci-dessous et deux petites définitions """simpliste""" pour différencier les termes.
  • Candaulisme = l'homme est consentant la relation est très soft.

  • Cuckold :  = l'homme est consentant la relation est plus orientée BDSM comme s'il ne voulait pas mais n'avais pas le choix. Il est souvent sous cage de chasteté ou attaché pendant que ....

Je comprends pas le candaulisme sujet avec discutions contradictoires

Les rôles d’un vrai cocufieur

Cette ressource n'a pas encore été commentée.
Publicité en cours de chargement