Récits
Une vie de soumission (chapitre 3)
il y a 10 ans

Une vie de soumission (

- "Deuxième partie du programme: le corset", annonça-t-il après quelques instants. "C'est un corset culotte en tissu à agrafage sur le devant et laçage dans le dos. Il vous prend jusqu'en dessous des bras et du cou, de manière à ne pas vous rehausser la poitrine et vous faire ainsi ressembler à un travesti. Il est échancré au col; comme ça personne ne peut s'apercevoir que vous portez quoi que ce soit, même sous une chemise non boutonnée au cou. La partie culotte s'agrafe à l'entre jambe; elle est largement dimensionnée pour bien prendre la forme du bassin et bien maintenir l'ensemble ceinture de chasteté et écarteur. Quelques baleines complètent le tout et assurent un bon maintien du corps." J'écoutais à demi rêveur, un peu meurtri par la ceinture de chasteté que je portais depuis un bonne dizaine de minutes. Comment imaginer que j'allais endurer cela pendant de longs mois? Et je n'étais pas au bout de mes peines: restaient le corset et le multibagues... Pourtant je prenais un...
Une nouvelle fois punie
il y a 10 ans

Je ne savais pas que cela faisait mal

C’est avec une certaine appréhension que je me rends chez Maître OZ. En effet, n’ayant pas rendu le compte rendu en heure et en temps, je risque gros. De plus, je l’ai envoyé sans le corriger, il restait des erreurs. Cela ne plaît pas du tout au Maître. IL m’attend Je reste concentrer sur la route. Me voilà arrivée chez Maître OZ. Après l’avoir salué, Maître me réclame le cahier de punitions, je le lui donne. Maître s’installe sur la banquette. Maître me demande d’exécuter quelques positions : la 5, la 3, la 10, la 1, la 9. Je réfléchis quelques instants et je les exécute devant le Maître, j’ai peur de me tromper. Mais non, je les reproduits correctement. Maître m’ordonne de me déshabiller complètement. De m’agenouiller face au meuble et devant la télévision de la pièce secondaire. Je vois par reflet dans l'écran de télévision. Je lui obéis. Auparavant, je dois placer mes attaches aux poignets et aux chevilles. Pour cela je m’assoie sur l'autre canapé puis Maître s’...
Compte anonymisé
Champagne et caviar 1ère partie
il y a 10 ans

Le point du vue du soumis: Je connais Maîtresse Succub depuis plusieurs années déjà et ayant toujours des fantasmes assez débordants je voulais essayer de franchir un pas supplémentaire sur un terrain assez interdit dans un domaine que nous appelons dans un langage très haut de gamme, champagne et caviar. Essayer à 3-4 reprises mais toujours soft, cette fois j'avais demandé par i mail et t chat de me pousser au max lors d'un RDV que nous avion fixer bien 2 mois auparavant, horaires de travail oblige pour tous les 2. Il me fallait aussi une personne de confiance ainsi que quelqu'un que j'avais déjà rencontré et qui accepte aussi ce jeu là, qui est quand même très particulier. Le RDV fixé, j'ai envoyé un message presque chaque jour pour mettre au point une position,un rituel ,que je puisse resté fixer sans bouger et sens que sa coince au bout de 5 min. etc... J'y pensais chaque jour à ce moment clé, j'avais encore demandé qu'elle soit rigide d'entrée de jeu, comme je suis pe...
Garni de couche pour sortir
il y a 10 ans

Ce soir, je suis invité avec quelques amis pour assister à un spectacle. Cela fait quelque temps que je ne me suis pas mis en couches. Comme ce matin j'ai retrouvé une vieille salopette plutôt large dans mon armoire, je me suis dit que ça pouvait servir ce soir. Mon équipement classique quand je sors en couche est plutôt lourd car je veux que ça tienne longtemps; je reconnais aussi que j'adore me sentir entouré de couches : plus c'est gros, plus ça me serre, et plus je suis heureux. La première épaisseur est constituée d'une couche culotte type "pants". J'y ajouter une couche anatomique large. Là-dessus, je viens enfiler une culotte plastique à doublage tissus dans lequel j'insère un change complet. Depuis peu, j'ajoute aussi 4 inserts pliés en 2 sur les côtés, histoire d'avoir une absorption maximale sur le côté (c'est surtout utile la nuit car je dors sur le côté). Il m'arrive aussi de remettre quelques couches droites pour augmenter le volume global (et l'absorption aussi, mais...
histoire vraies
il y a 10 ans

Dimanche 18 décembre 2011 Surprise ,il est 12h 30 ce dimanche ,coup de tel c'est le beau Cyrille qui est devant le portail ,juste pour nous faire un coucou, je lui ouvre le portail ,il rentre son 4x4 , puis quand il descend ,toujours ce sourire qui le rends si beau ,si mignon,(27ans) Il rentre ,nous nous embrassons fougueusement ,mon ami a lui aussi envie de lui rouler une pelle d'enfer Nous passons au salon,on lui sert a boire,discutions,,, au bout d'un moment ,je lui demande si il est en couche?oui ,je tâte ,effectivement je sens bien la couche sous son pantalon , alors je lui demande si il veut bien me mettre une couche ,je monte prestement pour sortir tous le matériel, je redescends, on discute 5 minutes ,puis nous montons tous les deux Je me déshabille ,je m allonge nu sur l alèse en caoutchouc rose neuve que je viens s d acheter, il s'allonge sur moi lui est juste en couche, caresse ,embrassade ,goulue,puis il descends vers mes t&eacut...
Compte anonymisé
Train de nuit !!!
il y a 10 ans

Il est tard dans la nuit, nous pénètrons dans le compartiment avec MARIANE mamie ma douce pour aller rejoindre des amis. Tu es là, seul, absorbé dans la lecture d'un roman. Tu es jeune et beau, la vingtaine provocante. Je m'assieds face à toi, calé comme toi dans le coin fenêtre,MARIANE prends place pres de moi et me fait remarquer ta présence, puis elle s'assoupie sur mon épaule.Apres une heure d'attente, le convoi s'ébranle. J'ouvre mon journal et feins de me plonger dans sa lecture, mais furtivement je te détaille, par dessus le haut de mon quotidien largement ouvert devant moi. Nos regards se croisent, une lueur coquine illumine ton sourire. Mon regard s'abaisse maintenant entre tes cuisses que les trépidations du train lancé à vive allure écartent doucement, insensiblement, l'une de l'autre. Laissant apparaître une bosse généreuse sous ton pantalon moulant. Nos cuisses écartées se frôlent et s’entrechoquent bercées par le mouvement du train .Tu ne retire pas la tienne b...
La perle rare part-1
il y a 10 ans

La rencontre pour du BDSM

Christian a tout pour être heureux, il a une entreprise qui fonctionne à merveille, une santé de fer et une maison de deux cent cinquante mètres carré digne d’un palais, avec un terrain qui accueil une piscine et un court de tennis. Bref, à quarante ans bien avancés, il a tout…ou presque. En faite, il ne lui manque que l’amour. Bon, avec son physique a la Georges Clooney, il n’a pas de mal à plaire aux femmes, mais aucune n’a réussie à conquérir son cœur de façon durable. Avec regrets, il pense même à Caroline, cette brunette qu’il a jetée sur un coup de tête juste par ce qu’elle n’a pas aimé une remarque de sa part. En fait, c’est la toute sa vie, quand il a enfin trouvé la femme qui lui convient le mieux, il faut qu’il fiche tout en l’air sur un coup de tête. D’ailleurs, sa mère ou sa sœur lui l’ont dit très souvent, « le seul problème avec toi, c’est ton caractère de macho ». Plus il y repense, plus il se dit que peut être qu’elles n’ont pas totalement tort. C’est vrai quoi, tout...
la perle rare part-2
il y a 10 ans

La décision de s'offrir comme soumise

« - Allo ? - Bonjour Chloé, c’est Manuela. - Ah, salut (totalement déçue). Mais tu as changé de numéro ? - Et ben, bonjour l’accueil. Oui je l’ai changé il y a une heure, mais ça fait trois semaines que tu ne donnes plus de nouvelles et c’est comme ça que tu m’accueilles, tu es sur que ça va ? - Ouais, ouais. Ne t’inquiète pas pour moi. quoi de neuf ? - Rien, mais je suis inquiète pas toi, tu n’appel plus depuis l’autre jour ou tu m’as dit que tu voulais changer de vie. J’espère que tu ne me zappe pas. - Non, ne t’inquiète pas, je t’expliquerai. - Ok, ça marche. Tu passes ce soir si tu veux ? - Oui, ça me fera le plus grand bien. - A tout a l’heure. - Bisous. » Après le coup de téléphone, Chloé s’absente le temps d’aller aux toilettes et à son retour, elle trouve un mot manuscrit sur sa table. Elle se retourne partout dans tous les sens, mais personne ne la regarde. Dès les premiers mots, elle sait qui est l’auteur et recommence a chercher Christian du regard, m...
la perle rare - Part 3
il y a 10 ans

Envoyée en stage BDSM

« - Nicolas, c’est Chloé. - Ah tiens, tu donnes enfin de tes nouvelles. Je m’inquiète pour toi, mais que t’arrive-t-il depuis un mois ? tu veux faire un break, tu disparais, même ton appartement est presque vide. Que t’arrive-t-il ? - Tu vas m’écouter très attentivement. - Oui je t’écoute ma chérie. - Déjà, je ne suis pas ta chérie, je ne suis plus ta chérie, plus jamais. Je ne veux plus te voir ni même entendre parler de toi. Tu vas donner ma clé d’appartement à Manuela dès que possible et tu as intérêt à le faire. Maintenant, tu peux te trouver une autre car, tu ne me reverras jamais et c’est bien mieux ainsi ! J’ai un autre homme dans ma vie et je suis a lui a mille pour cent et crois moi, tu ne lui arrive même pas a la voute plantaire. C’est dire si tu es loin de son incroyable personnalité. Tu t’es bien foutu de moi la dernière fois et grâce à toi, j’ai trouvé ce dont j’ai finalement toujours rêvée. Adieu Nicolas. » Sans laisser le temps à Nicolas de répondre, elle rac...
la perle rare - Part 4
il y a 10 ans

Cinq Maîtres pour elle seule AIE

En effet le temps imparti est écoulé et Chloé ne sait pas si elle a parfaitement traie le dernier soumis. Christian s’équipe d’un gant et active la poche du premier soumis, rien ne coule. Il prend un deuxième gant, il test à nouveau la poche, mais c’est bien vide aussi. Il prend un troisième gant, mais il y en a plus. « - qu’as-tu fait avec les gants? Tu avais trois gants, un par soumis. Comment ce fait-il qu’il m’en manque un ? - J’ai eu un souci avec celui-ci Maître. Je l’ai déchiré en le mettant. Et avant que vous ne le remarquiez, j’ai aussi commis une deuxième erreur Maître. - Je sais que tu as oubliée de mettre le préservatif au troisième soumis et sa traite a commencé à couler par terre. Mais rassures toi, tu vas nettoyer ça très vite. - Oui Maître. Ou sont les serpillères ? - Oh non, tu rêves ma petite. Tu lèches ce que tu as fais tomber et n’en oublie pas. » Elle est écœurée d’entendre cette ordre, mais elle obéit sans rien dire et lèche le sol sans laisser la...
la perle rare soumise - Part 5
il y a 10 ans

Je serai fière d’être soumise

- Merci Maître, mais vous savez, quoi que vous me proposiez demain, je ne me déroberais pas. Je n’ai pas l’intention de me cacher même si je dois être mis mal à l’aise. - Tu as une idée de ce que j’ai prévu ? - Non Maître, mais je peux dire que je commence à vous connaitre un peu et je sais que vous ne faites rien par hasard. Mais quoi qu’il se passe demain, Je serais fière d’être soumise, VOTRE soumise. - Même si je reçois ta mère ou ton père? - (Après une petite hésitation) Oui Maître, même si je dois me montrer a ma famille. Je suis si heureuse avec vous que je ne me cacherais pas aux yeux de quiconque. - Je prends note pour plus tard. Maintenant dormons Chloé, bonne nuit. - Bonne nuit Maître. » Chloé et Christian s’endorment le cœur léger et riche en émotions après une journée si remplie. Le lendemain matin, Chloé reprends vite ses habitudes de parfaite soumise et elle se lève pour préparer le petit-déjeuner de son homme. Le reste de la matinée, elle se prépare et ex...
la perle rare soumise - Part 6
il y a 10 ans

Une nouvelle vie de soumise comblée

« - Christian, tu as totalement transformé Chloé. C’est incroyable comme elle a changée en si peu de temps. Et ce qui me surprend le plus, c’est le bonheur qu’elle affiche. Je ne la reconnais presque pas. Mais ce qui m’impressionne, c’est la qualité du repas, que c’était bon. Je dois avouer, que si je ne l’avais pas vue de mes propres yeux, je ne le croirais pas. - C’est bien pour ça que je t’ai fait venir directement pour qu’elle te dise tout. Je reste convaincu qu’il vaut mieux voir que d’imaginer. Et dans cette drôle de vie, pour monsieur et madame tout le monde, c’est impossible de comprendre le bonheur que l’on peut avoir dans cet art de vivre sans le voir. Et tu verras, lors de la séance, son bonheur va être encore plus fort, plus intense. - Je dois dire que je commence à le croire. Pourtant, je ne sais pas comment on peut prendre du plaisir à être frappé. - Ce n’est pas les coups qui donnent le plaisir. Je ne vais pas la frapper juste histoire de. Je vais lui agacer le c...
Publicité en cours de chargement