Pourquoi les soumises peinent à trouver des Maîtres ?

Le BDSM ce n’est pas du sexe et la problématique des sites de vidéos en streaming est qu’ils confondent tout et donnent une mauvaise image du BDSM.

Dans 90% des films, après trois claques sur les fesses, un peu de bondage, la fille doit sucer le mec et se laisser baiser. ET BIEN NON, le BDSM ce n’est pas ça. Je crois que le mieux est de donner des exemples précis.

- Bondage : Attacher une fille vêtue ou nue pour jouer sur sa vulnérabilité ou sa pudeur, c’est du BDSM no sex.

- La faire jouir après l’avoir attachée : Que ce soit avec les doigts des sextoys, c’est du BDSM mais il n’y a pas de pénétration.

- Fesser / cravacher / fouetter :
C’est jouer avec le plaisir dans la douleur. Il n’y a pas de sexe.
Cela peut aussi être infliger une punition. Il n’y a pas de sexe.

- Imposer le port de sextoys gode/ plug autre : C’est du BDSM no sex il n’y a pas de pénétration.

- La soumise femme meuble : Allonger une soumise nue sur une table et s’en servir d’assiette ce n’est pas du sexe.

En BDSM no sexe, on peut toucher le sexe de la fille, et même jouer avec mais il ne doit pas y avoir de pénétration. Les bisous sont des poutous sans langue et non pas des pelles !

Beaucoup de filles associent le sexe à l’amour. Elles peuvent adorer tout ce qui est ci-dessus sans pour autant vouloir se faire prendre. Certaines sont mariées et fidèles. Leurs recherches portent sur de la discipline, de la soumission, des sensations physiques fortes, et parfois de l’humiliation ou de la douleur pour le plaisir dans la douleur.

AU NIVEAU DU SEXE (pour l’homme dominant)

Lorsque la relation est bien établie, la soumise finit par éprouver des sentiments. Cela ne se fait pas en 2 ou 3 rendez-vous !
Quand il y aura de grandes affinités, elle peut accepter et même avoir envie de faire une fellation à son Maître (ou qu’il lui impose dans le jeu). Pour elle, ce n’est toujours pas de l’amour ni, pour certaines, tromper leur mari !

La pénétration, si il y a un jour, sera fusionnelle. Le caractère BDSM peut éventuellement prédominer sans être obligatoire. Exemple, être baisée attachée.

La problématique des soumises est qu’elles ne trouvent pas de Maître qui comprennent ce qui est ci-dessus.

Les soumises sont-elles égoïstes ? (Humour pour le choix des mots)
Effectivement, il est possible de se poser la question ! Les Maîtres leurs donnent du plaisir, les font parfois jouir mais eux, si ils veulent jouir, c’est tout seul en self service quand la fille sera partie.

Oui et non ! En réalité, le plaisir du Maître est avant tout cérébral.
Oui et non ! Dans certaines relations, il peut se faire masturber ou se masturber sur elle. (Cela dépend des cas / profils / personnes)

CONCLUSIONS

Lorsque les Maîtres débutants auront compris que le BDSM doit être no sex au départ :
- Ils trouveront des soumises
- Les soumises trouveront des Maîtres
--> Des couples BDSM verront le jour .... bien plus tard.

MON EXPERIENCE (pas pour ma gloire mais pour VOUS éclairer / partager mes 40 ans d’expérience)
Les filles aiment le sexe ! Il ne faut pas en douter, mais PAS de la même manière que les hommes. Les pénétrer, c’est pénétrer une intimité qu’elles ne sont pas prêtes à offrir au premier venu.

J’ai fait du BDSM et de la fessée avec des centaines de fille. (Je n’ai pas compté cela n’a aucun intérêt) Organiser des rencontres / faire des rencontres aussi puis proposer des initiations m’a permis de croiser beaucoup de monde. Et c’est parce que elles ont vu que je n’étais pas « vicieux sexuel » qu’elles m’ont fait confiance.

Des relations sexuelles, j’en ai eu ! Mais jamais la première fois rire ! J’ai même trouvé mes soumises attitrées, certaines portent encore ma marque (branding). J’ai trouvé mes épouses dans le monde du BDSM.

Je ne fais PAS une crise de modestie. Je ne suis pas prétentieux ! J’essaye juste d’expliquer que si on arrive avec la « bite » à la main, elle restera dans la main. En clair, 95% des filles fuiront.

LE BDSM SEXUEL EXISTE !
Je ne casse pas mon propre article avec ce sous-titre ! Oui, cela existe mais ce n’est qu’un faible pourcentage. Je sais de quoi je parle puisque j’ai géré des gang bang BDSM et j’ai même été acteur pour Jacquie et Michel TV.

Pour Jacquie et Michel TV, au départ, les filles sont des LIBERTINES qui, quand il y a du BDSM ont envie d’émotions plus fortes. Il faut quand même savoir qu’elles sont défrayées. Ce ne sont pas des prostituées, elles sont payées comme des artistes avec un vrai contrat d’artiste porno. Les hommes ont aussi un (modeste) défraiement. J’étais payé (plus cher) mais je ne baisais pas. (Ca c’est pour préciser les choses et répondre aux curieux)

Les vidéos du net AMATEURS de filles attachées et baisées, dans 95% des cas, ce sont des couples constitués ou des relations Maître/soumise qui existent depuis longtemps.

Donc, pour trouver une soumise, messieurs, ne commencez surtout pas par du sexe.

En espérant que cet article permettra aux soumises de trouver des Maîtres et inversement.

Maître TSM
il y a 6 mois

Bonjour,
Comme d'habitude, quoi dire, merci pour toutes ces explications très intéressantes.
A bientôt.
il y a 6 mois

Bonsoir,
Merci de nous faire partager votre expérience, vos conseils plein de bon sens et votre post sont très intéressants .
Bonne soirée à vous
il y a 6 mois

Bonjour, je suis entièrement d'accord avec vous, quand je suis dans mes périodes domi, et que je propose du bdsm sans sex, car je suis très bondage et accessoires et tenues , les femmes sont surprises que je ne demande pas de sexe, je trouve que c'est d'autres sensations à découvrir sans qu'il n'y ait de pénétration.
Si il y a des femmes qui aiment ou aimeraient essayer le bondage , n'hésitez pas
Bonne journée à tous
il y a 6 mois

J'ai lu mon premier récit SM dans Union il y a très longtemps. Ça s'appelait " j'ai vécu l'histoire d'O".
C'était très chouette, ça racontait ce qu'une femme enfermée une semaine dans un appartement aux fenêtre bouchées, vivait..avec deux hommes qui venaient tous les jours. Il y avait peu d'accessoires ( juste un vibromasseur) mais beaucoup de domination, de brutalité parfois.. la femme jouissait beaucoup et en redemandait..C'est comme ça que j'ai été très jeune attiré par le SM, l'identifiant à cette femme, donc étant soumis. Malheureusement je n'ai jamais fait de rencontre de ce genre.. alors je suis à la disposition d'une dominatrice..!!
il y a 4 mois

Je suis parfaitement d'accord avec vous, BDSM ne veut pas dire sexe. Malheureusement beaucoup d'hommes n'arrivent pas à le comprendre.
Pour eux, il faut absolument parler sexe dès les premiers messages, ce qui coupent totalement mes envies personnellement.
il y a 4 mois

Publicité en cours de chargement