Récits
Compte anonymisé
Ma conception du BDSM
il y a 9 ans

Dominateur , tel je me ressens et déterminé à être ressenti comme tel, par celle que je désire soumettre

Dominateur , tel je me ressens et déterminé à être ressenti comme tel, par celle que je désire soumettre et qui me reconnait comme son Maître. Cérébral, d’une cérébralité qui aime se traduire dans le partage d’un BDSM où les plaisirs du jour suscitent mes désirs d’aller plus loin le lendemain. Mon expérience n’est rien à coté de tout ce que je ferai avec vous, pour vous, pour nous, dans le futur. Je vous souhaite être ma muse, celle qui m’inspire, m’habite. Je veux que mes désirs les plus fous passent par vous, en vous, pour vous, par nous. Je vous souhaite cérébrale, très cérébrale avec un corps qui tel un ‘’stradivarius’’ vibre, geint, soupire, suggère, traduit son âme et m’apporte par ses sons et ses sens l’extase d’un virtuose en m’obligeant à le devenir et toujours me parfaire. Le BDSM n’est pas une religion, une secte, une abolition des tabous pour en créer d’autres. Il est osmose parfaite de l’esprit et du corps, exaltation des sens, il n’exclu pas le ‘’sexe’...
Compte anonymisé
Premiere experience en tant que soumis
il y a 9 ans

Confidences suite à une rencontre BDSM

#### La fessée et domination apporte un réel plaisir pour les dominé(e)s et dominateurs(ices). Je suis généralement plutôt du coté maitre que soumis mais l'idée d’être aux pieds d'une dame me faisait fantasmer. N'ayant rencontré de maitresses amatrices, je décide d'aller voir une professionnelle. Lors de l'entretien téléphonique, je précise mes plaisirs. Manifestement, ça lui plait d'initier un débutant. Le soir de la rencontre elle me guide par téléphone. l'excitation grandit au fur et à mesure que je me rapproche. Arrivé sur place la porte s'ouvre : une dame très joli d'une trentaine d'année en tailleur, bas et escarpins. Magnifique ! elle me propose courtoisement de me placer dans la "salle" et de me déshabiller . ceci fait, elle m'attache et me pressente un tawse. Je sais que je vais etre fessé pour la première fois. J'avais demandé au téléphone à être puni sévèrement mais pas comme un gamin et uniquement avec instrument ... en ayant annoncé que j’espérais une fessée tr...
Compte anonymisé
Les pensées d'un Maître REFLEXION D’UN MAÎTRE
il y a 9 ans

1 - Une servitude et une soumission librement consentie c’est déjà une victoire sur soi-même pour y parvenir il ne faut pas ce mentir à soi même. Et ne pas avoir peur de vivre l'être intime qui nous habite. 2 - La Soumission est par les obligations et de règles de Vie que la soumise s'impose volontairement et sans relâche quotidiennement et dont le Maître veille au plus strict respect. 3 - Le Maître maintiendra en permanence sa soumise en état de Soumission et d'éveil. il la guidera pour la maintenir dans un état de manque de soumission. 4 - " Être pour Lui par Lui " La soumise devra suivre cette règle de base de la soumission. C’est la première règle pour que la soumission soit réellement une réussite et qu’elle enrichisse la soumise et son Maître. C’est ce qui est dit dans l’appartenance de la soumise a son Ma...
Compte anonymisé
Pionna / Paradoxia
il y a 10 ans

Pour comprendre mes pseudos

Pour comprendre mes pseudos: Pionna est le pseudo que m'a donné Pierryck en tant que soumise, et je ne le suis plus ! S Libellule est mon pseudo de soumise; M Papillon est mon pseudo de dominante, Appelez moi en fonction de ce que vous voulez de moi, Paradoxia est l'alliance des deux, il veut bien dire ce qu'il veut dire, c'est mon pseudo d ' "artiste" SM, en quelque sorte, et puis comme il faut s'inscrire qu'une fois ! Bises SM Agnès (ça c'est mon vrai prénom, mais chut! c'est un secret)
Rencontre et formation shibari bondage des 23 et 24 juin
il y a 10 ans

Une rencontre où le bondage crée des liens

##### Rencontre et formation shibari bondage était le thème de ce week-end organisé par Fesestivites.com Animée par Maître Jduroc, Maître Mrbond et Maître Pierick, trois grands Maître du Shibari, cette journée se voulait pédagogique mais avec une classe d'élèves constituée de Maître, Maîtresses, soumis et soumises, il était prévisible qu'il y aurait de nombreux dérapages.... Comme tous les pique-niques de rencontre organisés par Fessestivites, la première journée a débuté par un apéro qui éternisait pour cause d'embouteillage sur la route. Pour meubler le temps et animer les riches discussions, les cravaches et autres accessoires pédagogiques se mirent à siffler, le banc à fessée fut rapidement occupé. Présentée comme une toile sur son chevalet pour être Tyrannisée par TSM, la soumise de Maître Pierick bondagée sur le banc à fessée se mit à se déhancher, se courber, onduler puis à exalter sous un duo de cravaches musicales si soutenu qu'il fallut la conduire devant l'arrosage pou...
Nuit Soumise
il y a 10 ans

Il grogne, je comprends ce qui m'arrive, il s'épanche en moi, son foutre envahi mon bas ventre, il m'oblige à le nettoyer puis il me conduit dans une chambre, me plaque face sur le lit, m'attache bras et jambes en croix à chaque coin et m'ordonne d'attendre son retour. (Je voie mal dans cette position comment je pourrais faire autrement). Une partie de la nuit se passe ainsi dans cette position pas très confortable, je me demande ce qui vat se passer a son retour Enfin après de longues heures d'attente j'entends la porte s'ouvrir, mais les bruits de discussions me font comprendre qu'il n'est pas seul. Un homme rentre, que je n'ai jamais vu. Il me détaille longuement sans rien dire puis s'approché de moi. S'assois sur le bord du lit, commencé à jouer avec un téton puis me dit. Tu as fait l'erreur de te livrer a mon ami, tu vas donc subir pendant des heures nos assauts et tu vas te plier a tous nos fantasmes qui dieu sait sont nombreux, si par hasard tu refuse un ordre saches qu...
Sexe et première soumission histoire vécue réellement
il y a 10 ans

14 bites à rincer

En juin 2008, un mercredi, en soirée, c'est en principe une de mes soirées disponibles. Je suis ce soir la sur Paris, et l'envie de sortir du classique ciné X ou sauna, je décide donc d'aller faire un tour aux urinoirs, d'un lieu chaud de la capitale, histoire de changer un peu et découvrir peut être autre chose Comme toujours, préalablement à chacune de mes sortie, longue séance de préparation. Douche et lavement anal, épilation complète puis habillage. Je choisi de mettre une robe bleue turquoise qui n'as qu'une seule manche, la gauche, et laisse apparaitre la totalité du sein droit, elle est très courte, d'un coté laissant bien visible le haut de ma cuisse droite, bien au dessus du bas résille et un peu plus longue de l'autre. J'enfile un petit string noir, et par-dessus le tout un survêtement léger. Dans mon sac perruque blonde cheveux mi longs, chaussures noires à talon aiguille, produits de maquillage, ainsi que préservatifs, (pour ceux qui ne baisent pas nokapote) gel, ling...
Compte anonymisé
Champagne doré africain
il y a 10 ans

Cela se passe en Afrique où j’ai vécu quelques années et où j’ai pu réaliser de nombreux fantasmes. Un soir où j’étais sorti en boite de nuit, après quelques verres une très jolie black me proposa de finir la nuit avec elle. Ayant pas mal bu, je refusais mais elle insista lourdement alors pour m’en débarrasser je lui dis que j’avais des goûts très particuliers qu’elle n’aimerait surement pas. Qu’avais-je dis ! Au lieu de cela elle a lourdement insisté pour en savoir plus, les boissons fortes aidant je me suis dévoilé à cette fille « facile », cette parfaite inconnue. J'osais lui dire que j’aimerais me travestir pour elle, puis qu’elle me domine avec une de ses amies, me maltraitent, me fistent et même m’urinent dessus et dans la bouche. Au lieu de fuir, elle me dit que tout a un prix et que pour 100€ elle vient chez toi avec sa cousine et que je serais leur petite salope à toutes les deux. Très excité à cette idée je lui donnais RDV un soir et lui laissais mon numéro de téléphone. Le...
LE COLLIER
il y a 10 ans

Le collier de chienne, confession BDSM d'une femme soumise exceptionnelle

Le collier était là, dans ce magasin pour chiens, pendu à un crochet, parmi tant d'autres, avec cette odeur écœurante, propre à tous les aliments pour chats et chiens, qui aurait dû me faire fuir et pourtant,,,,, Je restais là, plantée, sans pouvoir bouger, et mes yeux ne regardait plus que lui, Une brève nostalgie remonta de mon plus jeune age, je repensais au chien de mon amie, avec qui je jouais gamine, le martyrisant, en tirant affectueusement sur son collier,,, le même qui était sous mes yeux et que je désirais de toutes mes for ces,,,, Je ne sais plus combien de minutes se sont écoulées, avant que je relève la tête, perdue dans mes pensées, mon maître à mes côtés,,, Mon cœur battait la chamade, pendant que quelques gouttes de sueur perlaient à mon front. La fascination totale, immédiate, absolue, Excitée, plus encore, émerveillée, je voulais le toucher, mais je n'osais pas, Une odeur étrange envahit mes narines, et un spasme me prit le ventre, J...
BDSM la cadence du fouet
il y a 10 ans

Du rêve à la réalité

Aujourd’hui, il pleut .Maître « S » est dans le bureau à faire des papiers. Pour l’instant aucune demandes de sa part, aucune exigence…Je reste au salon à lire ; la musique classique passe sur ma vielle radio en bois, le son est divin, chaleureux et doux. Mais très vite mon esprit divague, je ne suis plus dans mon livre, le bruit de la bourrasque qui bat son plein au dehors se mêle à la musique. En un instant mon être tout entier est captivé par la musique de Satie qui passe à la radio. La mélancolie des Gymnopédies fait naître en moi ce désir au plus profond de mon corps. Le désir de se donner entièrement à son Maître. Une soumise parfaite, à genoux à ses pieds, se donnant sans retenues, les fesses rebondies en offrande totale. Pas un mot, pas un bruit, juste le sifflement du fouet qui vient claquer sur ces deux demi sphères rose. La douceur de la musique donne la cadence. Chaque coup est contrôlé et prend le temps de mourir sur mes galbes qui bougent et qui frémissent sous les « c...
Harcèlement sexuel BDSM
il y a 10 ans

Texte presque hard RIRE

Une pauvre soumise se rend au siège d'une société pour déposer son CV. Le patron la reçoit de suite, elle est aux anges et croit à la chance. Elle sent tout de suite qu'en face d'elle il y a un coquin mais son regard la trouble tout comme son sourire. Après avoir lu attentivement son CV et posé les questions d'usage, il décide de tester ses compétences de secrétaire et lui dicte un courrier. A la première faute d'orthographe il plonge la main dans son corsage pour lui pincer le téton. Elle s'offusque mais il la coupe net. - C'est comme ça que cela se passe ici, de sa personne on paie ses erreurs, ses retards et autres. C'est ça ou vous repartez. Contrainte de travailler pour s'offrir le nécessaire de la vie courante comme le rimmel, son rouge à lèvre, far à joue, crayons pour les yeux ... la pauvre secrétaire n'a d'autre choix que de subir l'ignoble patron. Comme elle ne résiste pas aux attouchements pervers, la brute se sent des ailes et la couche sur le bureau. La ficelle du...
Cambriolage suite et fin
il y a 10 ans

Troisième matin Madame Sophie vient me chercher dans ma niche, Alors bien dormis Charlotte ? Je ne répondis rien mais j’étais terriblement courbaturé. Comme les autres matins je dus préparer et porter les petits déjeuners dans les chambres, j’étais toujours en tenue de bébé et ma couche gorgée de pipi commençait à peser lourd entre mes cuisses. Madame Sophie sans aperçu, elle me gronda un peu en me traitant de pisseuse. Madame ! J’ose lui dire, j’ai très mal au ventre, m’autoriser vous à aller aux toilettes ? Aux toilettes pas question me dit elle les toilettes c’est pour les grands, je vais t’apprendre la propreté, tu iras sur le pot comme les bébés, va le chercher. Elle installa le pot sur la terrasse, m’enleva les couches trempées, et me fit assoir sur celui-ci, je dus rester assis dessus plus d’une heure, je me demandais si elle ne m’avait pas oubliée et je n’osais pas lui dire, enfin comme si elle s’apercevait que j’existais, elle m’apporta un rouleau de papier hygiénique et...
Publicité en cours de chargement