Récits
Révélation
il y a 10 ans

Petit coquin ne se posait pas de questions sur son surnom. Cela faisait si longtemps qu'on l'appelait ainsi qu'il en avait oublié l'origine. Pourtant, ses parents, celles et ceux qui l'avaient élevé, eux, savaient bien pourquoi ils le nommaient ainsi. Tout simplement parce que tout dans son caractère le désignait ainsi. Non, pas qu'il fut méchant, non, bien au contraire même. Il était tout simplement espiègle, très joueur et avait un charme fou dont il usait et abusait en toute bonne foi et toutes circonstances. Parfois trop, ce qui lui valait quelques fois quelques bonnes fessées de ses éducatrices. Il ne s'en offusquait nullement trouvant même ses "punitions" données sans exagération plutôt agréables. Ainsi se déroula son enfance entre insouciance, jeux, tendresse et apprentissage dans la bonne humeur. Il était tellement charmeur qu'inconsciemment il draguait non seulement se petites copines, mais aussi les demoiselles et dames de son ento...
pari risqué
il y a 10 ans

Pari risqué ''Approche esclave'' Jacques obéis à l'ordre de sa Maitresse et se présente a genoux mains sur la tête, aux pieds de sa Maitresse comme l'exige les règlements de la maison ''esclave que compte tu me préparé pour diner et pour le souper'' '' pour le diner Maitresse je pensais vous faire une salade en entre, et un foie gras poellee avec une petite persillade; et je pense vous en préparé une petite part a cote ou je ferais très légèrement caramélise le foie avec un soupçon sirop d'érable je sais vous aime bien les mélanges sale sucre , pour le souper un potage peut être un veloute de champignon ensuite des cailles en papiliottes'' '' très bien esclave pour le diner tu prépareras deux part je te fait l'honneur de manger a la même table que moi, pour le souper tu mangeras mes restes par terre'' '' très bien comme il vous plairas Maitresse. Maitresse j'ais fini ce matin le podium tournant dans la véranda'' '' bien esclave on verras sa plus tard pour le moment...
Une vie de soumission (chapitre 2)
il y a 10 ans

Une vie de soumission

Le docteur me fit prendre place à genoux sur le fauteuil qui bascula et m'amena dans une position où j'avais la croupe ouverte et offerte, me sentant ainsi passablement humilié. - "Nous allons maintenant vous mettre le godemiché d'écartement que vous porterez pour commencer la nuit pendant une semaine; ensuite le plus souvent possible, lorsque mademoiselle Leroy le souhaitera ou même lorsque vous en aurez envie sans toutefois dépasser six heures d'affilé. Vous semblez sceptique mais croyez-moi: il y a de fortes chances pour que vous y preniez goût. Nadège, apportez moi le coffret d'écarteurs." Une fois le coffret en sa possession, il choisit un godemiché de taille moyenne qui possédait trois petites attaches à sa base et, après l'avoir légèrement enduit de lubrifiant, me l'enfonça doucement dans l'anus. Je sentais l'engin pénétrer en moi et obliger le passage. C'était la première fois qu'on me "sodomisait" et, malgré la douleur, je dois reconnaître que la sensation n'était pas...
Dressage d'un couple
il y a 10 ans

Pour une vie d'esclave

Vendredi soir conversation dans une villa - il n y a rien faire on s'emmerde , on va en ville ?' - bof une heure de route rien que pour y aller puis après faut encore revenir' - oui et ici au village mis par le bistro' dimanche soir conversation dans la même villa - encore un week-end de merde qui vient de passer' - tu l'as dit, remarque on pourrais peut être chercher sur le net voir si on trouverais des truc amusant a faire' 'pourquoi pas on verras le week-end prochain' un semaine plus tard toujours la même villa ' on regarde quoi sur le net des truc de cul ' 'tu es con quand tu veux' ' aller va juste pour rire regarde' 'si tu veux je commence avec échangiste' après quelques recherches rien ne les intéresse , puis, ils tombent sur une annonce un peu particulière -Maitresse propriétaire d'un soumis et d'une soumise recherche couple pour dressage débutant bienvenue- - c'est quoi se truc la ?? tu piges quelques chose toi mis par elle cherche un coup...
Une agréable soirée
il y a 10 ans

Une agréable soirée Accompagnées de mes Maitres nous entrons dans un lieu mystique, où nous attendent déjà un couple de soumis et un couple dominant/ soumis Le noir est de rigueur Je suis vêtue d’un pantalon noir avec un boléro laissant apparaitre le soutien gorge. Apres les présentations, Maitre invite les soumis dans le donjon il installe une soumise face à la croix, un soumis au coin devant une glace, quand à moi, je me retrouve au pilori. Puis les coups pleuvent sur les fesses des soumis. Ayant oublié d’enlever le pantalon, je reçu une double ration de fessées. Puis, Maître m’ordonna de l’ôter ainsi que le reste des vêtements, m’installa devant la croix et demande au maître des lieux de me fouetter, car je ne suis pas très sage avec mon Maître. Apres cette série de fessées, Maîtres et Maitresses soulagent nos fesses. Autorisation de boire un coup. Ensuite, un drap est mis parterre. Nous, les soumis, nous allongeons, pendant que les Maîtres préparent leur matériel....
Encore punie
il y a 10 ans

Le cahier de punitions

Dès mon arrivée, je présente le cahier de punitions. Maître énonce les méfaits, souvent les mêmes fautes. Afin que je comprenne, Maître me prépare une punition, que je n’oublierai pas. Il m’ordonne de me mettre nue, et t’attendre les mains dans le dos, pendant, que Maître finit de préparer le matériel Puis, Maître m’invite à m’asseoir sur le fauteuil. Maître me présenta les bracelets, je dus les empoigner moi-même, de même pour les chevilles. Puis, les mains et les pieds sont attachés sur une barre d’écartement. Maître commence par me caresser le corps, sans oublier de me pincer les bouts des seins. Maître adore. Ca fait mal, mais la soumise aime aussi. Puis Maître me bande les yeux, et un pincement sur les seins… J’entends du bruit, du papier, ha non c’est du scotch que Maître déroule du dévidoir. Il me bondi les seins avec, et hop un pincement aux seins en passant. Maître m’en mit aussi sur la bouche. Et encore un pincement sur les bouts de seins, comme ils sont bondés, cela...
Examen en service andrologie
il y a 10 ans

Cette histoire vraie aborde les thèmes de la gene et de la n udité d'un homme femme à une femme habillée en milieu médical. J'avais environ 21 ans, j'avais depuis peu une nouvelle partenaire et cela se passait plus bien entre nous. Sauf un petit hic sur le plan sexuel; en effet elle remarqua très rapidement que je ne pouvais pas décalotter mon sexe entièrement en phase d'érection, le gland ne sortant que d'un tiers environ. Cela ne me gênait pas particulièrement, mais mon amie, infirmière de profession, estima que cette situation n'était pas normale et précisa que je devais souffrir soit d'un phymosis, soit plus probablement de simples adhérences prénuptiales. D'un caractère plutôt autoritaire, elle me prit un rdv pour une consultation en service d'andrologie au CHR de notre ville. J'hésitais à m'y rendre, m'imaginant par avance devoir raconter mon petit problème intime à un ou une inconnue... Devant l'insistance de ma compagne, je finis par me résoudre à honorer ce rdv un peu pa...
Mon fétichisme mis à jour pour mon plus grand plaisir...
il y a 10 ans

Mon fétichisme mis à jour pour mon plus grand plaisir... J'ai à l'époque de cette histoire, 35 ans, et je suis plus qu'attiré, littéralement fasciné par la vue et le contact de la lingerie féminine, et plus particulièrement de certaines pièces, du style guêpières, corsets, ou gaines ultra féminines et contraignantes... J'ai à quelques reprises franchi le pas, et suis passé à l'acte pour me procurer le plus doux et le plus sensuel des supports de mes fantasmes, soit en achetant de la lingerie en grande surface, soit en me rendant directement en personne dans un magasin de lingerie, en m'étant assuré au préalable, par téléphone, de l'état d'esprit bienveillant de la vendeuse pour de tels achats. Mais aujourd'hui, au détour dune ballade en pleine ville, dans une ruelle un peu excentrée, j'ai découvert une boutique,...
Mésaventure chez une gynéco
il y a 10 ans

Moi, c'est plutôt mésaventures ! A 23 ans, j'étais étudiante sur Toulouse et j'ai dû consulter là-bas pour des douleurs atroces. En général, j'attendais de retourner sur Bordeaux pour consulter généraliste, dentiste, gynéco... Mais là, ça ne pouvait pas attendre. Une gynéco me donne un RDV le jour même, super, j'étais contente! Elle m'examine, je réponds aux questions... Bon, on va faire un frottis... Elle me met le speculum... A ce moment-là, le téléphone sonne. Eberluée, je vois la gynéco qui se lève et qui va répondre au téléphone... en laissant le speculum en place...    Elle raccroche et me dit : "je reviens dans un instant...". Sur ce, elle sort et laisse la porte entrouverte. En dépit du paravent (semi transparent) et du fait que la salle d'attente était vide de ce côté, j'avoue que je n'étais pas à mon aise! Je rappelle que j'avais toujours le speculum dans le vagin... 5 minutes plus tard, elle revient, se lave les mains (encore heureux!) et finit le frottis comme si de...
Compte anonymisé
LE STAGE (suite (6)
il y a 10 ans

J'entendis la voie de Maitresse -Debout devant moi ,les uns à coté des autres ! Nous avons obéi immédiatement .Passant devant nous ,elle frappait notre sexe d'un léger coup de sa fine baguette de bambou Elle félicitait ceux qui bandaient , dont je faisais partie , injuriait les autres: - Espèce d'impuissant!je ne vous plais pas ? - Au contraire Maitresse -Tu mériterais d’être renvoyé .Presse toi de faire grossir ta queue! Celui à qui ces mots s'adressaient prit son sexe entre ses doigts .Maitresse, s’arrêta ensuite devant les deux hommes qui s'étaient masturbés dans le jardin.En femme qui connaissait les hommes , elle devina ce qui s'était passé .Accroupie , elle examinait , leur verge de prés , la humait -Salauds! Vous avez joui -Non Maitresse , répondit l'un d'eux -Il ment ! Je les ais vus , dit un soumis qui avait assisté comme moi à la scène Un autre confirma ses propos -Tu as pas le droit à la parole , lui dit Maitresse ....
Compte anonymisé
LE STAGE (suite (5)
il y a 10 ans

elle accrocha l’extrémité d'une chaine d'un mètre de long au mousqueton fixé au bout de notre laisse, au niveau des couilles ,et l'autre extrémité à celui du soumis dont nous avions léché le gode Nous fumes enfin autorisés à nous lever, à aller au cabinet de toilette ou se trouvaient également les w-c Maitresse reprit les godemichés en vérifiant qu'ils étaient dans un état de propreté parfaite , puis elle nous fit sortir dans le parc _Vous avez une heure de liberté .Profitez en pour vous détendre , Vous en aurez besoin Notre liberté était toute relative Elle consistait à marcher attaché à la laisse qui trainait au sol , les poignets menottés contre le sexe , enchainé par les couilles à un autre soumis Je me consolais en songeant que nous étions tous logés a la même enseigne Devant nous , s'étendait un très beau jardin à la française On apercevait à droite une piscine ,sur la gauche des serres .Au loin , une allée conduisait vers un bois touffu Av...
Compte anonymisé
PREMIERE FOIS ( ....enfin presque ! épisode 'Fille à soldats')
il y a 10 ans

Après quelques mois, j'en étais revenue au même point qu'avant ma première rencontre physique avec un homme. Je surfais, me caressais, me travestissais en privé en pensant rééditer mon exploit. C'était l'été et depuis quelques semaines, je communiquais avec un mec simple mais sympa. Il était patient et ne me forçait pas à le rencontrer. J'aime sentir qu'un homme est patient avec moi autant que son désir. Un soir, je dînai avec un couple d'amis. Lorsque nous séparâmes, il me vînt l'idée d'appeler ce garçon dont j'avais le numéro. Bien qu'il fût tard, je me décidai. Une voix un peu embrumée par le sommeil me répondit mais à la seule évocation de mon prénom, enfin, mon pseudo !, Le ton se fit plus vif. Après quelques phrases, je lui proposai, s'il...
Publicité en cours de chargement