Récits
Compte anonymisé
VACANCES SUR LA COTE D'AZUR
il y a 11 ans

Justine était une jeune étudiante de 22 ans, venu en vacance sur la côte d’azur avec Sophie une amie de fac. Elles campaient près de la Mer et s’amusaient beaucoup avec les garçons du coin. Justine avait une phobie : les toilettes sales ; hors c’était bien le cas ici. Elle s’y rendait pour uriner mais au bout de 4 jours toujours pas de selles. Dans la nuit, elle eut des douleurs abdominales et le lendemain Sophie décida d’appeler un médecin de garde. Il se présenta au camping et après un examen sommaire décida d’adresser Justine à un cabinet Médical proche du camping. Les deux étudiantes s’y rendirent en fin d’après –midi ce 16 aout, par une chaleur accablante. Le cabinet occupait le sous-sol d’une grande bâtisse. Sophie sonna et poussa la porte, une secrétaire brune leur demanda leur Nom et Prénom, Sophie précisa que le rendez-vous était pour Justine ! La secrétaire remis à Justine une fiche à remplir pour les formalités administratives, puis une infirmière en blou...
Compte anonymisé
poème 2 de tritonlibre
il y a 11 ans

Je vivais sans cœur, je vivais sans flamme, Incomplets, rêvant d'un sort plus beau De mon corps en jouerez-vous toute la gamme ? C'est ainsi que par mes sens vous pires mon âme Jamais on ne me fit meilleur cadeaux Oui c'est vous, merci...C'est vous divine maîtresse Qui m'avez fait sentir le profond amour... Vous mites du rouge sa ng à ma noirceur d'âme, Exposant ainsi mon cœur au grand jour ! Je tombais, tombais... ange infidèle A mon cœur vide manquait un battement Pour me soutenir manquait une aile Mais vous maîtresse, d'un coup de fouet, d'un claquement Vous fîtes mieux que me relever De ma vie vous fîtes un rougeoiement Et vers les nuées, je me dressé Au son de vos rires, et de mes hurlements
Compte anonymisé
poème 1 de tritonlibre
il y a 11 ans

La chambre est pleine des parfums de la peur. Sur la table basse, il y a des fouets, badines et toutes sortes d'objet dédies aux suppliciés. Terrifiante maitresse émigrante du pays des longs crépuscules, du pays des rêves, des cauchemars. Elle prend ses outils dédiés à la maltraiter, aux désirs et des plumes couleur d'ambre qui glissent sur les corps. Elle rit, se moque. Ils, elles crient, pleurent, veulent tant l'aimer. Les supplices débarquent au rythme de sa fantaisie. Souffrances et plaisirs. Elle écrit sur les corps les visions inquiètes qui peuplent nos rêves. Mais les visions s'enchainent, elle se dresse, nous dresse, nous voudrions repartir, nous enfuir. Elle nous enchaine de son âme, sauvage fille au regard de fer, nous emprisonne, belle et blanche, elle se penche irritant nos seins et sexes de ses griffes de diamants. Que l’on tende les lèvres pour lui voler un baiser. Folie complète, la gifle claque dans la chambre dorée. Elle est là, blanche et...
Je me suis pissée dessus au cinéma
il y a 11 ans

C'était un dimanche soir, j'étais sortie au cinéma toute seule histoire de me changer les idées, de manger ces idées noires qui trainaient au fond de ma tête. Fallait que je marche pour prendre l'air bref voir du monde sans être vue. Oui, dans la foule je suis une fille banale, une anonyme de plus que l'on ne remarque pas plus qu'une autre. Quand il s'agit de relation intime, enfin de relations sexuelles pas toujours intimes, je suis une fille extravertie en d'autres mots une furie, une salope, une petite putain dépravée sans morale mais non sans plaisirs. Mais quand il s'agit de quotidien, dans la rue, je suis une pauvre fille, une vraie mademoiselle tout le monde. D'ailleurs j'aime bien être personne ça me libère de mon image de gamine dévergondée ; sentir l'indifférence des gens me rendre normale et parfois ça fait pas de mal. J'allais donc voir 2012 ; j'avais beaucoup ent...
Compte anonymisé
une fine lame et des fesses rouges
il y a 11 ans

Résumé : fesses rouges pour avoir perdu en demi-finale d'escrime, le maître d'arme furieux de la prestation va lui asséner des coups de sabre sur son postérieur. L'élève va rentrer chez elle meurtrie, humiliée. Amant, ils vont se retrouver pour un petit câlin. Il est 17h30, et le gymnase est surchauffé. La jeune athlète est noyée dans la transpiration sous son masque, et la sueur dégouline sur ses paupières alors que son adversaire vient de la toucher, égalisant à 13 partout. L'arbitre lève le bras, signalant l'arrêt de l'assaut, les trois dernières minutes étant écoulées. Il faut donc se soumettre à la mort subite. L'arbitre lance comme à l'accoutumée son crayon en l'air, et celui-ci retombe face à son adversaire. Si elle ne touche pas dans la minute suivante, elle sera éliminée par cette petite pétasse qu'elle déteste, et sera privée de la finale qui lui tendait les bras...Elle va la tuer c'est sûr, se dit elle, remettant en place son masque sur ses cheveux trempés et son visa...
Compte-rendu de la visite médicale des soumis et soumises du réseau Fessestivites
il y a 11 ans

Une superbe rencontres BDSM

#### Une superbe rencontre BDSM réelle avec du fétichisme médical Les couples présents lors de cette rencontre étaient formidables, sans prise de tête, sérieux, très ouverts d'esprits avec du savoir vivre et de l'humour. Le soleil étant au rendez-vous, tous les ingrédients étaient réunis pour que cette rencontre soit un succès. Le pique-nique a débuté le samedi midi comme prévu mais..... les derniers participant sont partis le dimanche soir ! 12h / 12h30 Arrivée des invités et apéro chacun ayant emmené une bouteille (voir plusieurs...) nous ne risquions pas de nous déshydrater. Vers 15 heures, nous avons pris soin de « patients » en ouvrant l'arrosage de la pelouse où nous leur avons fait faire une petite balade digestive sous les asperseurs. Au vue de la température ambiante, les Maîtres et Maîtresses les ont accompagnés soit en laisse soit en les guidant avec des instruments pédagogiques comme la cravache, le fouet, le.... Soumise Clochette fut la première patiente, no...
Compte anonymisé
ma 3éme semaine
il y a 11 ans

21 jours sous cage de chasteté un souci

Me voilà donc avec plus de 21 jours d’abstinence totale, Je suis étonné en bien du comportement de mon corps, il ne s'est réveillé que trois nuits c'est cool, il y en a de moins en moins. J'aimerais arriver a la fin de mes deux mois a n’avoir plus aucunes activités dans ma cage, c'est le but que auquel j’espère arriver. Au début de cette semaine il y a un truc qui m'es arrivé que je trouve incompréhensible;j'ai un cadenas réputé inviolable (normal, il viens de FESTIVITÉS)et que m'arrive-t-il ? j'entends quelque chose qui tombe d'entre mes jambes et en regardant, Oh stupeu , incompréhension le cadenas est a terre. Panique, pas avec un grand ''P'' mais quand même un petit ''p'' me voilà a nouveau libre alors que je ne veut plus l'être du tout.donc je me suis précipité sur l'ancien que j'ai refermé illico tout en sachant bien que je conservais encore une certaine liberté. J'ai contacté Maître en Lui expliquant mon problème ,un arrangement a été trouvé et je recevrai le nouve...
Nouveau départ ?
il y a 11 ans

Madame s'amuse de la cage de chasteté

Vous l'aviez peut-être remarqué, je ne vous parlais plus de mon Epouse et des progrès qu'elle faisait en tant que Maîtresse... Il y avait une bonne raison à cela : des progrès elle n'en faisait pas ! ou plutôt si, mais pas comme je l'espérais... En fait, elle m'a confié il y a peu qu'elle ne se sentait ni l'âme d'une Maîtresse, ni l'âme d'une soumise mais que par contre, elle m'autorisait à vivre cette partie de moi-même avec...d'autres (ce qui n'est déjà pas si mal. Vous en connaissez beaucoup de Femmes qui vous permettent ce genre de choses?) Depuis, statu quo , je restais avec ma cage et elle en gardait la clé pour me "rendre service"... tandis que la frustration induite par le port de la cage me rendait de plus en plus "attentionnée" (massages++, gestes affectionnés, recherche de son plaisir seul, etc...) Ainsi ce statut quo ne nous empêchait pas d'en parler et peut-être même qu'il nous permettait d'en évoquer plus librement les tenants et les aboutissan...
Compte anonymisé
EXAMEN MEDICAL A LA FAC
il y a 11 ans

J’avais 22 ans, convoqué pour un examen médical systématique dans le suivi des étudiants, je devais me rendre dans un centre externe à la faculté. Le rendez-vous avait lieu en fin d’après-midi, retour à la maison pour prendre une douche. Je m’habille en vitesse pour ne pas être en retard : dessous en coton, tee-shirt et jean car c’était au printemps. Arrivé au centre le lieu était austère : un secrétariat, un hall avec des sièges style Sécu et plusieurs portes. Je m’annonçais au secrétariat, on me dit de m’assoir ; il y avait d’autres jeunes filles et garçons. Après 30 min, une femme en blouse blanche, assez jolie, la trentaine, sortie d’une des portes m’appela. http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=271706AD27.jpg Je sursautais, un peu stressé mais sans plus. J’étais à mille lieux d’imaginer ce qui m’attendait. Je me dirigeais vers elle : -Bonjour, je suis Nathalie, une infirmière du centre, entrez dans cette cabine et mettez-vous en sous-vêtements. Je pénétrais...
Dragqueen
il y a 11 ans

Dragqueen, c'est mon chat; il est arrivé chez moi fin février, à peine sevré avant d'aller chez le vétérinaire, on m'avait assuré que c'était une femelle, mais il n'en est rien. Alors, après avoir eu le doux nom de Kinine, je l'ai "re-baptisé" Dragqueen Il a maintenant plus de 8 mois et montre depuis quelques temps, une assez belle vivacité. C'est cet animal qui racontera ici, bientôt, son histoire… Ses vacances ont été mouvementées… il a fait plein de rencontres, Il vous en parlera mieux que moi ! ______ Je ne pouvais que le laisser dans sa région d'origine cet été, d'autant qu'il marque une vrai aversion pour les transports; En voiture, la seule chose qu'il supporte est d'être sur mes genoux, ce qui implique que je ne conduise pas… sinon, il se balade partout, tournant comme un ours en cage et poussant des cris de détresse… Alors, je l'ai laissé pour une bonne quinzaine de jours Tata Maïlys et son soumis tonton Marcel qui l'...
La plage
il y a 11 ans

A la plage sous cage de chasteté

La chaleur sur Marseille est revenue, et lundi ma Femme a tenu à ce que nous allions nous baigner à la plage. J'avais pris la précaution de mettre mon maillot de bain à la maison (je ne me voyais pas risquer de le mettre discrètement sur la plage et qu'une serviette mal fermée et un rayon de soleil coquin ne viennent révéler mon "secret"). Nous arrivons à la plage de la Vieille Chapelle qui est bondée. Après avoir trouver un coin pour poser notre serviette, je lève mon pantalon et je réalise qu'un oeil averti peut distinguer ma cage. En effet, son extrémité vient déformer le tissu en lycra de ce maillot de bain un peu serré et fait apparaître des formes géométriques là où il ne devrait pas y en avoir. Inquiète, je regarde à droite...je regarde à gauche...ouf, personne ne semble ne s'en apercevoir. - Bon, A l'eau! Cela fait du bien, mais l'eau étant encore un peu fraîche (le Mistral ayant soufflé il y a peu), nous ne nous y sommes pas éternisés. Retour...
Compte anonymisé
ma deuxième semaine
il y a 11 ans

Surprise avec la cage de chasteté

Je disais dans mon post, précédent que ma cage était trop flottante, or je me rend compte que maintenant elle va très bien,la chose a pris ses aises, a part des petits pincements sporadiques ,tout va bien j'y suis très confortable. Il m'est arrivé un truc que je ne m'explique pas: il y a trois jours ma cage qui est censée être sécurisée c'est ouverte... et est impossible a refermer.J'attends des instructions de Maître et vous tiendrais au courant la semaine prochaine
Publicité en cours de chargement