Récits
Formation d’un homme à la soumission et au facesitting
il y a 51 minutes

Les confidences érotiques d’un soumis dont la Maîtresse est intraitable

Il ne faut en effet pas s’y tromper, être astreint à la cage de chasteté ne signifie pas que nous abandonnons notre vie sexuelle, bien au contraire, tout cela n’est qu’un jeu pour arriver à une autre forme de satisfaction. Il ne s’agit pas tant de m’émasculer que de me f o r c e r à mettre mon plaisir de côté tant que madame n’est pas comblée, c’est un moyen de contrôle qu’elle a sur mon comportement comme le sont les menottes pour les mouvements ou l’interdiction de regarder la télé avant d’avoir fini ses devoirs pour un gamin. La privation de plaisir n’est qu’une conséquence collatérale pas une fin en soi. Avant que je lui demande de me traiter comme un soumis notre vie sexuelle était très classique, à ceci près qu’elle tenait à avoir le dessus ce qui n’était pas pour me déplaire. Comme souvent il y a des plus et des moins à chaque situation, être en couple avec une dominatrice est certes difficile cependant je ne peux que concéder qu’une femme entreprenante a aussi ses avantages....
Devenu le chien de ma Maîtresse
il y a 1 jour

Plus que du pets-play, un état d’esprit dans sa soumission

Ils étaient à des kilomètres l’un de l’autre, mais une chaleur les reliait pendant qu’ils parlaient. Elle était couchée dans son lit, prête à dériver pour dormir. Seul dans sa chambre, il était agenouillé à côté de son propre lit. Elle en appréciait la douceur, sachant qu’il était comme ça pour elle, et la ressemblance avec la pose pour les prières nocturnes ne lui échappait pas. “Tu sais”, elle a ronronné, “Je pense que j’aimerais avoir un animal de compagnie.” “Vraiment, Maîtresse ?” demanda-t-il. Cela semblait un peu éloigné de leur conversation. “Vous voulez un chien ou un chat ou quelque chose comme ça ? Je ne vous vois pas comme une personne du genre poisson.” “En fait,” se dit-elle, “ce n’est pas vraiment ce que je pense. Je veux le meilleur de tous ces animaux de compagnie. J’aime la loyauté et le service des chiens. J’aime le fait qu’un chaton puisse ronronner et être amusant à jouer. J’aime même la beauté des poissons, mais vous avez raison, je veux un animal ave...
Avant de faire de toi une esclave sexuelle, je veux te faire découvrir l’amour
il y a 1 jour

Régressé pour revoir les fondamentaux avant de le féminiser et d’en faire une esclave

Depuis toujours, j’aime les sous-vêtements féminins et me vêtir en femme. Cela a commencé bien avant ma majorité. Quand j’étais au lycée si mes souvenirs sont bons, je piquais déjà les affaires de ma soeur pour mes petits délires. Mon corps est assez filiforme hormis ma poitrine qui est un peu proéminente pour un homme. Quasiment imberbe, je n’ai que peux de choses à faire pour être lisse de partout. D’après ce que je lis sur les forums de trans ou travestis, je dois avoir de la chance. Mes rapports avec les filles sont géniaux pour tout, sauf pour les câlins, je ne dois pas être assez viril pour elles. Ma sexualité, hormis mes plaisirs solitaires était très limitée. Le sexe m’attirant et ne pouvant me limiter au virtuel puis à la masturbation, par défaut je me suis ouvert aux hommes pour vivre un peu. J’avais à peine dix neuf ans quand je me suis inscrit sur Fessestivites pour faire des rencontres. La chance m’a souris, un Maître très pédagogue m’a guidé dans mes pensées et fait a...
Un trio surprise comme cadeau d’anniversaire
il y a 1 jour

Une façon originale de conduire son mari à la pluralité

Strictement parlant, il faisait trop froid dehors pour faire du lèche-vitrine. Et, franchement, si nous achetions quelque chose de différent, j’aurais protesté et j’aurais ramené ma femme à l’hôtel. Mais, puisque nous étions dans le quartier chaud d’Amsterdam, j’étais d’accord avec ça. J’avais vu des prostituées dans différentes villes d’Amérique, au cours de nos nombreux voyages, mais la situation à Amsterdam est surréaliste. Des femmes aux fenêtres bordées de rouge clair, ne portant presque rien du tout, prêtes à l’achat instantané, probablement avec un lit juste derrière la fenêtre. Ma femme, probablement froide et prête à retourner à notre hôtel, s’est tournée vers moi et m’a dit : “Chérie, ça te dirait une pipe ?” J’ai ri ; sa façon ludique de nous suggérer de retourner à l’hôtel. “Pourquoi ris-tu ?” “Chérie,” j’ai commencé à expliquer, “Si tu as froid, tu n’as pas besoin de me soudoyer avec une pipe.” “Alors tu n’en veux pas ?” “Bien sûr que si,” dis-je en so...
La masseuse phallique
il y a 1 jour

Sodomisé au gode ceinture pendant la pause déjeuner

Un jour de pluie sur la capitale.... J'ai traîné sur le forum en arrivant ce matin au boulot et la lecture des derniers messages m'a encore mis dans un état pas possible.... je deviens de plus en plus accro à mon forum préféré.... Depuis que je suis devant mon écran, une trique d'enfer déforme mon pantalon. Je fais en sorte d'éviter de me lever quand une personne entre dans mon bureau... Pas facile de dissimuler ma braguette déformée. Midi arrive et j'ai très envie de sentir les doigts de ma masseuse préférée s'occuper de moi. Ok, c'est parti ! Je l'appelle pour m'assurer qu'elle est dispo et j'y vais. 1/4h après je suis dans son antre.... je prends une douche chaude pour me réchauffer et sentir bon pour elle. Je me suis rasé hier soir donc je suis bien "dégagé" au niveau du pubis et des bourses.... quel plaisir de sentir le tissu frotter sur sa peau nue.... Bref. Je sors de la douche et je vais m'allonger sur le grand matelas posé à même le sol. Un radiateur posé à côté de...
Une baby-sitter ronde et timide se dévergonde
il y a 2 jours

De la théorie à la pratique pour découvrir les plaisir de la vie quand on est grosse

Je ne peux pas raconter mon histoire ni me confier à qui que ce soit dans mon entourage, et encore moins à une de mes copines car personne ne pourrait comprendre. Voilà, pour reprendre depuis le début, j'ai accepté de faire quelques heures de baby sitting chez des voisins de mes parents afin de gagner un peu d'argent de poche. Je connais Madame et Monsieur X depuis que je suis toute petite car mes parents les côtoient comme cela se fait généralement "entre bons voisins". Leur fillette Léa est une e n f a n t adorable, de ce côté je n'ai pas à me plaindre, je la garde souvent le samedi soir et ses parents rentrent toujours avant deux heures du matin. Madame X est en fin de grossesse, et doit passer une semaine à l'hopital car elle fait de l'hypertension, mais rien de grave, cependant comme elle est à terme, son médecin préfère la garder sous surveillance médicale. Puisque nous sommes en période de vacances mes parents trouvent logique que j'aille donner un coup de main à Monsieu...
Aline dévoile qu’il porte une cage de chasteté à une amie
il y a 3 jours

Quand la clé de la cage de chasteté change de main

Aline salua son colocataire lors qu’il rentra enfin du boulot. « Gabriel, je sors avec les filles ce soir ! Ça fait des semaines que je ne suis pas sortie. Ça va être bien de se détendre. Tu devrais venir avec nous ! Et je pourrais être ta “co-pilote” pour la soirée, tu sais je pourrais bien réussir à te brancher avec une meuf », annonça Albane. Gabriel était célibataire depuis un certain temps, et il était toujours mal à l’aise en essayant d’aborder des filles et de leur parler. - Merci pour l’invitation, mais tu sais que je n’aime pas vraiment trainer dans les bars et tout ça. J’espérais passer une soirée tranquille ce soir. Il se sentait toujours mal à l’aise d’aborder la partie suivante : « Et peut-être que tu pourrais garder ma clé pour ce soir ? » - Ouais, OK. Mais je n’arrive pas à croire que tu préfères jouer avec cette petite cage à bite plutôt que de sortir avec des filles et d’avoir une vie sociale. Je vais la garder pour ce soir, mais tu vas devoir te trouver...
Heureux d’être le cocu soumis de ma femme
il y a 4 jours

La féminisation et une cage de chasteté complète bien la soumission du cocu

Ma femme et moi sommes mariés depuis plus de 20 ans. Notre amour est profond l’un pour l’autre. Nous sommes un couple très passionné et aimant. Quand j’étais au lycée, je sortais avec un tas de filles. Ma femme était vierge quand je l’ai rencontrée. Un soir, alors que nous regardions un film sur une femme qui permettait à son mari de coucher avec quelqu’un d’autre pour une nuit. Ça m’a donné une idée. Elle a toujours été avec moi. Nous avons eu quelques nuits saoules dans le passé. Elle m’a toujours répété que j’ai couché avec d’autres filles et elle n’a couché qu’avec moi. Elle avait l’air déçue quelque part. Elle se demandait toujours si cette expérience lui manquait ou si elle ne lui manquait pas vraiment tout en m’en parlant. Et ce soir… Je lui dis : « Je pense que tu devrais connaître un autre homme une fois. » Ses yeux se sont levés et m’ont demandé : « Tu plaisantes ? » « Non, je ne plaisante pas. Vas-y juste une fois, d’accord ? » Elle m’a souri et m’a embrassé t...
Une jeune femme transformée en bébé esclave sexuel
il y a 4 jours

Une histoire érotique très perverse associant régression, soumission et manipulation extrême pour changer la personnalité d’une jeune femme.

Attention, c’est réellement pervers et sexuel mais aussi avec des idées originales..... Au départ, cette histoire érotique a été écrite sur les idées d'un couple ABDL/ BDSM femme soumise mais je me suis laissé aller..... Paul est couvert de dettes, pour s’en sortir et ne pas perdre son entreprise, il a cru bon de tenter sa chance dans un tripot clandestin. C’était une grossière erreur car dans ce monde on ne plaisante pas et encore moins avec Renato Vallanzasca, un criminel italien surnommé « il fiore del male » (la fleur du mal). Ne pouvant pas honorer sa dette de jeu, il est un peu malmené et sous la menace finit par promettre monts et merveilles. A sa sortie du club, Renato connaît l’adresse de Paul et même où se trouve son entreprise. Il envoie aussitôt ses hommes faire un état des lieux. Les hommes de mains de Renato lui rapportent que l’entreprise de plomberie est modeste, que leur maison est un tout petit pavillon mais que sa femme par contre est un vrai cachou. - C’est...
Rencontre avec une cougar lesbienne sur un forum
il y a 5 jours

La rencontre d’une lesbienne sur un forum va lui permettre de découvrir l’amour entre femmes.

J’étais mal dans ma peau, je m’étais encore faite avoir en croyant à l’Amour. Mon énième mecs m’avait jetée comme un mouchoir. Un soir de grande tristesse, je me suis dit qu’à partir de maintenant, je n’aurai plus de mec et que j’allais devenir lesbienne. C’est avec ce type de pensée que je me suis mise à surfer sur le net à la recherche d’un site de rencontres entre femmes. Un sujet sur le forum de Fessestivites qui parlait du plaisirs entre femmes m’a intriguée, il parlait des cougars lesbiennes. Je ne connaissais pas le sens du mot cougar, cela m’a donc éclairée. Soudain, dans ma messagerie, l’une d’elle m’a contactée. Pendant cette discussion, je me suis épanchée sur mes malheurs et même mes interrogations à propos de ma sexualité. ##### Loin de me juger, elle m’a écoutée et un peu tiré les vers du nez. « Non, je n’avais jamais rien fait avec une femme ». Sans chercher à me convaincre, elle m’a expliquée que le plaisir entre femmes est différent. Il est plus doux, plus...
La voiture rouge
il y a 6 jours

Quand on désobéit, il faut en subir les conséquences.

Cette voiture, son père y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Une voiture italienne, rouge, rutilante, qui lui avait coûté les yeux de la tête et qu’il passait le plus clair de son temps libre à bichonner amoureusement. Elle venait d’avoir 19 ans. Et, dans la foulée, son permis. Il l’avait tout aussitôt péremptoirement mise en garde. - Tu ne touches en aucun cas à cette voiture, Clémence. En aucun cas. C’est bien compris ? C’était compris, oui. Ce qui ne l’empêchait nullement d’en avoir follement envie. Elle se rendait en cachette au garage. Elle en faisait le tour, en caressait la carrosserie du bout des doigts, restait des heures et des heures à la contempler. Et finissait presque toujours par s’installer au volant et par s’imaginer parcourant fièrement les routes des alentours au volant. Comment elles en auraient crevé de jalousie, ses copines ! Quant aux copains… En mai, son père et sa mère sont montés à Paris, pour le mariage de la cousine Brigitte. En train. -...
Le jouet de ma femme
il y a 1 semaine

Une histoire érotique de domination féminine et de chasteté

Pendant des années j'ai proclamé haut et fort, avec un brin d'humour, que je ne voulais pas être esclave du téléphone et que j'aurais un portable uniquement le jour où j'aurais une maîtresse. Depuis quelques semaines cependant, j'en ai mais un pour une raison quelque peut différente... En effet, je n'ai pas une maîtresse au sens d'adultère, comme mes collègues l'ont supposé, mais j'ai belle et bien une Maîtresse. Ou devrais-je plutôt dire qu'une Maîtresse me possède, le terme posséder étant certainement en deça de la réalité. :roll: Cette Maîtresse n'est autre que mon Epouse, qui au fil des années, a accru Son emprise, Son pouvoir, Sa domination sur moi. Jour après jour, Elle S'est affirmée, de plus en plus souvent, de plus en plus fort. Semaines après semaines, Elle a pris l'ascendant dans notre relation, m'imposant régulièrement Ses volontés, Ses désirs, Ses ordres. Mois après mois, Elle a su tisser une toile dans laquelle j'ai fini par me retrouver totalement prisonnier et...
Publicité en cours de chargement