Récits
Premières expériences et engrenages : Chapitre 38 :
il y a 1 semaine

Ce sont ses dents et non ses artifices qui qualifient une roue.

Chapitre 38 : Costume de soumis Ben, malgré sa nudité, n’hésita pas et se dirigea vers la porte, suivi de Maitresse Diane. Nous entendîmes la porte s’ouvrir et, peu ou prou, les mêmes phrases que celles prononcées à notre arrivée. J’attendais toujours, à côté de l’entrée, mais tournant le dos à la seule porte d’accès. Je voulais me retourner, mais pas sans l’ordre de Ladyscar. J’étais proche de la position que Ben occupait lorsque j’étais arrivé la première fois. Le couple d’invités précéda les résidents. J’entendis les hauts talons frapper le parquet ancien en bois. Surpris, je vis entrer le soumis en premier. Il était affublé… équipé… déguisé… Je ne savais pas fixer mon regard, comme sur un dessin aux dix erreurs, mais là beaucoup plus nombreuses. Il était équipé de chaussures monstrueuses qui devaient lui briser les chevilles. Si ses orteils touchaient le sol, ses talons étaient presque relevés à hauteur du pied, comme s’il faisait des pointes. Les talons des chaussures,...
Défaite
il y a 1 semaine

On peut perdre à vouloir trop gagner.

- Jamais on aurait dû la perdre, cette finale ! Jamais ! - Ah, ça ! - On était largement au-dessus d’elles, faut dire ce qui y est ! - Marthe a été vraiment lamentable. - Elle a quasiment tout raté. C’est pas son habitude pourtant… - Un jour sans. Ça arrive. - Vous me faites rire, les filles ! Non, mais alors là, vous me faites trop rire. Vous avez vraiment rien vu ? - Non. Quoi ? - Elle le faisait exprès. C’est clair qu’elle le faisait exprès. - Moi aussi, je me suis demandé. - C’est vrai que ça paraissait bizarre. Elle était au-dessous de tout aujourd’hui. - Pourquoi elle aurait fait ça ? - Pourquoi ? Ils sont riches à millions en face. - Tu veux dire que… - Qu’ils l’ont achetée, oui. L’argent et elle, ça a toujours été une grande histoire d’amour. - Oh, quand même ! - À votre avis, elle est où, là ? - C’est vrai, ça, pourquoi elle est pas avec nous ? Il y a qu’elle qu’est pas là. - Elle est partie chercher ses sous, tiens ! Moitié avant le match. Et moitié après. E...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 37 : Reconnaissances et confidences
il y a 1 semaine

Il n’existe pas plus de plaisir que de contempler un mécanisme, engendré soi-même, pièce à pièce, se mouvoir.

Chapitre 37 : Reconnaissance et confidences Maitresse Diane partit se changer, emportant Ben avec elle. La tache de vin était bien visible, malgré la noirceur de la robe. Les efforts de Ben, pour la nettoyer avec une serviette, étaient restés vains, sous le sourire discret de Ladyscar. Elle était maintenant seule avec moi dans le salon. Elle s’approcha de moi et m’enleva les pinces de mes tétons. - C’est une récompense pour le vin, me susurra-t-elle à l’oreille en les ôtant, me frottant la zone endolorie pour réactiver le flux sanguin. - Pourquoi a-t-elle agi comme cela avec vous ? osai-je demander, tandis qu’elle continuait à me frotter délicatement le tétons. - Ce club est plutôt huppé. Il est dirigé par trois membres. Ce sont elles qui votent l’acceptation de nouveaux membres. Je n’y ai été admis qu’avec deux voix. - Maitresse Diane a voté contre ? - Oui. Selon elle, mon niveau social, ma profession, n’est pas au minimum requis. Je crois surtout qu’elle n’aime pas...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 37
il y a 1 semaine

Il n’existe pas plus de plaisir que de contempler un mécanisme, engendré soi-même, pièce à pièce, se mouvoir

Chapitre 37 : Reconnaissance et confidences Maitresse Diane partit se changer, emportant Ben avec elle. La tache de vin était bien visible, malgré la noirceur de la robe. Les efforts de Ben, pour la nettoyer avec une serviette, étaient restés vains, sous le sourire discret de Ladyscar. Elle était maintenant seule avec moi dans le salon. Elle s’approcha de moi et m’enleva les pinces de mes tétons. - C’est une récompense pour le vin, me susurra-t-elle à l’oreille en les ôtant, me frottant la zone endolorie pour réactiver le flux sanguin. - Pourquoi a-t-elle agi comme cela avec vous ? osai-je demander, tandis qu’elle continuait à me frotter délicatement le tétons. - Ce club est plutôt huppé. Il est dirigé par trois membres. Ce sont elles qui votent l’acceptation de nouveaux membres. Je n’y ai été admis qu’avec deux voix. - Maitresse Diane a voté contre ? - Oui. Selon elle, mon niveau social, ma profession, n’est pas au minimum requis. Je crois surtout qu’elle n’aime pas...
Prisonnier des Cythriennes (9)
il y a 1 semaine

Une évasion qui coûte cher ... à ceux qui ne l'ont pas faite.

Je suis brutalement tiré de mon sommeil par tout un remue-ménage au cœur de la nuit. Des cris. Des hurlements. Des claquements de fouet. Alrich se redresse sur son lit, allume. - Qu’est-ce qu’il se passe ? - Qu’est-ce que tu veux que j’en sache ? Ça se rapproche. - Sortez ! Sortez des cellules ! Les mains sur la tête. Allez ! Se rapproche encore. - Elles ont l’air furieuses. - Elles ont pas l’air. Elles le sont. Elles font brutalement irruption dans notre cellule. - Debout ! Et on se dépêche ! Dehors ! Elles nous gratifient, au passage, l’un et l’autre, d’une bonne cinglée sur les cuisses. - Vous restez là. Vous bougez pas. Près de la porte. Mains sur la tête. Comme les autres. Comme tous les autres. On les entend s’activer à l’intérieur. Vider sans ménagement les placards. Renverser les lits. - Mais qu’est-ce qu’elles cherchent ? Alrich a un haussement d’épaules d’ignorance désabusée. On nous rassemble au bout du couloir. - Allez, en route...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 36 Rivalité
il y a 1 semaine

Engrenage : Quand deux roues s’opposent, l’égalité est rare, la plus faible sera irrémédiablement broyée

[Le début de cette saga est ICI](/recit/196619) Chapitre 36 : Rivalité - Goûterez-vous au mien ? demanda notre hôtesse en indiquant Ben, son serviteur, immobile dans un coin au bout de la salle. Agé d’une cinquantaine d’année également, obèse, je ne pensais qu’il pouvait plaire à ma maitresse, tant il était différent de moi. Mais la politesse probablement ou juste le plaisir d’un cunnilingus, la fit accepter. Le canapé où nos deux maitresses s’installèrent était particulièrement bas en comparaison des lits des deux premières fois ou j’avais pu expérimenter. Nous étions très courbés devant elles. Maitresse Diane, comme l’avait appelé son soumis, n’avait pas de sous-vêtement. Cela ne m’étonnait même pas et se conformait à l’idée que j’avais d’elle. Plus nymphomane que Ladyscar, plus ardente, plus torride. Je soupçonnais qu’elle n’eût d’autres passions dans la vie, que le sexe et son mode de vie. Ladyscar ôta, quant à elle, une culotte de dentelle rouge dont la taille en dé...
Dimanche soir
il y a 1 semaine

Du fantasme à la réalité

- Tu as passé un bon week end ? - Oui, oh, tu sais, les dimanches en famille ça n’a rien de particulièrement exaltant. Surtout quand il y a ma sœur avec son mari. Et toi ? Qu’est-ce que tu as fait ? - J’ai lu. Avec le temps qu’il faisait il y avait pas grand-chose d’autre à faire. J’ai dévoré même. - C’était si passionnant que ça ? - Franchement il y a longtemps que j’avais pas lu quelque chose d’aussi prenant. - Ah oui ? Tu me le passeras ? Comment ça s’appelle ? - « Fessées et autres délices… » - T’as fouillé dans mes affaires ! T’as pas le droit. T’avais pas le droit. - J’ai pas fouillé dans tes affaires. J’ai fait ta chambre qui, soit dit en passant, en avait sacrément besoin. Ça traînait sur ton bureau. Au-dessus de la pile. - C’est pas une raison. - T’as un sacré beau brin de plume en tout cas. - J’ai toujours aimé inventer des histoires. Depuis toute petite. - Et pas n’importe quelles histoires apparemment ! - Oh, mais j’écris pas que ça ! Faut pas croire. - Mais «...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 35 La demeure
il y a 2 semaines

A peine le temps d'être en tête-à-tête avec sa maitresse que celle-ci l'emmène dans le grand monde.

[Le début de cette saga est ICI](/recit/196619) Chapitre 35 : La demeure Nous n’avions pas parcouru cent mètres que je l’entendis activer une télécommande d’ouverture de voiture. Je craignais d’avoir à traverser la moitié de la ville dans cette tenue. Elle me monta à l’arrière de celle-ci et attacha ma ceinture. Je ne disais rien, tel le bon soumis que je devais être. Elle souleva mon manteau afin que mes fesses entre directement en contact avec le siège en similicuir qui avait pris, temporairement, la température de l’extérieur. Je gigotai, me retenant de pisser mais déplaçant les boules, excitant l’intérieur de mon corps. - Nous en avons pour dix minutes, me dit-elle. Je reconnus les bruits de la gare et vu le peu de grands axes qui se trouvaient par-là, nous nous dirigeâmes vers le sud et les quartiers résidentielles. Je me disais que si c’était un enlèvement, je pourrai retrouver où nous étions allés. Je me pris au jeu et cherchais d’autres points de repères. Nous...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 34 Ladyscar
il y a 2 semaines

Enfin la maitresse révélée. Qu'est ce-que cela va changer pour notre soumis ?

[Le début de cette saga est ICI](/recit/196619) Chapitre 34 : Ladyscar La voix, même si le contexte était différent, était reconnaissable. C’était celle de ma professeure de mathématique. Tout me revenait maintenant. C’est elle qui m’avait fait monter sur l’estrade. Elle avait vu la réaction de Nathalie à mon état. C’était aussi elle qui m’avait incité, jeudi dernier, à passer à l’infirmerie, et m’évita les douches. Bien sûr ! Elle m’avait reconnu sur la webcam. Il ne lui était pas difficile de trouver mon adresse, celle de mes parents et de mes professeurs. Dire qu’elle m’avait menacé de s’envoyer mes photos. Les téléphones portables de Nathalie et Valérie, n’étaient plus un mystère non plus. - Vous pouvez m’enlever la cagoule. Je vous ai reconnue, lui dis-je finalement. - Je m’en doutais. Je te trouvais bien tendu depuis que je t’ai parlé. Alors, qu’en penses-tu ? Je ne comprenais pas sa question avant de regarder la scène de son point de vue. - Cela ne change rien...
Prisonnier des Cythriennes (8)
il y a 2 semaines

Logés, elles et eux, à la même enseigne

[Le début de cette saga est ici](https://fessestivites.com/recit/196758) Du plus loin qu’elles m’aperçoivent, Varine et Marla se précipitent à ma rencontre. - Ah, te v’là ! On commençait à se dire que tu viendrais pas. Les gardiennes font claquer leurs fouets. - Oh, on se calme, sinon… Nous repoussent, à petits coups de lanière sur les mollets, jusqu’à l’entrée de la salle de classe. Les yeux de Marla plongent dans les miens. - Comment on y a pensé à toi ! Si tu savais… Glissent le long de mon torse, descendent. Varine confirme. - C’est tout le temps qu’on parle de toi. Sans arrêt. Dès qu’on peut. Leurs regards vont et viennent sur moi. Partout. S’accrochent ici. S’attardent là. Me dévorent à qui mieux mieux. Je me repais d’elles, moi aussi, tout mon saoul. De la brune. De la blonde. Ouvertement. Avec délectation. Marla soupire. - C’est de la torture ! Parce qu’attends, ça fait des mois et des mois qu’on n’a pas vu un mec. Même de loin. C’est tout ju...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 33 Weekend d'initiation
il y a 2 semaines

Enfin la rencontre attendue, la maitresse et son soumis, la proie et la prédatrice.

[Le début de cette saga est ICI](/recit/196619) Chapitre 33 : Weekend d’initiation Vendredi, alors que le dernier cours s’achevait, je ne savais toujours pas comment ce weekend débuterait. Je n’avais eu aucune instruction de la part de Ladyscar et, bien que depuis deux jours je laissai tourner mon profil ouvert sur le site où nous nous étions rencontrés, elle ne chercha pas à me contacter. J’avais même imaginé plusieurs fois qu’elle avait fait marche arrière, qu’elle ne voulait plus risquer d’entrer en contact. C’est en sortant de la classe que Lydia me tendit un papier. C’étaient des instructions pour ce soir. Je devais me trouver chez moi, pour dix-neuf heures avec une certaine préparation. Cela me laissait deux heures. Je lirai le mot sur la route, vérifiant que j’avais tout chez moi, pour effectuer l’accomplissement de ses désirs. Nathalie, Valérie et Sébastien me rejoignirent. - Ce soir, ce ne sera pas le plus dur, enfin je crois, m’avoua Nathalie. - Bon, souhaitez...
Premières expériences et engrenages : Chapitre 32 Face-sitting
il y a 2 semaines

Entre phobie et fantasme, presque routinière, la vie de soumis s'organise pour ce jeune étudiant.

[Le début de cette saga est ICI](/recit/196619) Chapitre 32 : Face-sitting Jeudi à midi, après le cours de math, je partis à la salle de soin. Lydia, l’infirmière, m’y attendait. - Toujours pas de sports ? me demanda-t-elle. - Toujours ma cage. Vous croyez que je pourrai rater tous les cours ? - C’est le dernier. Après ce weekend, j’aurai un double des clefs de ta nouvelle cage. Je ne serai pas la seule. Tu passeras juste avant le sport et juste après pour que je la remette. - A midi ? - Non juste avant deux heures, si nous n’avons pas de leçons. Ladyscar ne veux pas que durant les deux heures du midi, tu puisses, selon son expression, tremper ta biscotte dans n’importe quelle étudiante ou étudiant. Je voulus répliquer, mais cela ne servirait à rien. Elle n’était que la messagère. - Est-ce que Ladyscar a planifié de nouvelles leçons ensemble ? - Juste aujourd’hui, pour l’instant. Si tu veux recevoir ton exemption, mais peut-être préfères-tu montrer ta petite...
Publicité en cours de chargement